Overblog Suivre ce blog
Editer l'article Administration Créer mon blog

Présentation

  • : Le blog de harent le varent
  • Le blog de harent le varent
  • : Ces trois regles signifient littéralement : « Ne vois pas », « N'entends pas », « Ne parle pas ». Plus précisément, la doctrine citoyenne signifient « je ne dis pas ce qu'il ne faut pas dire », « je ne vois ce qu'il ne faut pas voir », et enfin « je n'entends ce qu'il ne faut pas entendre »
  • Contact

etre ou ne pas etre

je ne vois pas, ne parle pas et n'entend pas. je ne suis plus rien sinon je mexprime, alors voila l'occassion.

Recherche

11 décembre 2013 3 11 /12 /décembre /2013 03:08

« Dans le monde, il y a autant de couillons que d'hommes. »

« Quand on né couillon, on né avec des couilles. » 

« Il n’y a pas de couillon sans couille. »

De manière générale, l’homme, se  couillon se  traduit par un côté Imbécile, idiot, bête, niais, sot ; en rester idiot, avoir une attitude embarrassée ; peureux, faible, lâche, poltron, faire l'idiot, faire l'imbécile etc. tous les hommes du monde sont des couillons car ils pensent avec leurs couille.

Les couilles sont la gonade mâledes hommes. Il a un triple fonction, plus ou moins exprimée selon les périodes de la vie :

L’Homme n’était pas assez con avec une couille, alors dieu lui en a donné deux, allé savoir pourquoi ??

Une couille pour lui et une autre pour son égaux a la longueur de sa bite, surement !!!!

L’homme, en tant que producteur de semence, est bien évidemment un élément de consommation, avec  lequel, la femme profite.

La femme s’est adaptée, par la ruse, à l’homme, pour l’utiliser à son avantage. L’homme a compris que sa seule force physique ne suffisait pas à soumettre ces femelles, parfois récalcitrantes. Au fil du temps, il s’est laissé endormi par la contraint à l’autocontrôle.  L’homme n’a jamais été qu’une machine à sperme, ni plus ni moins ! Il doit son évolution psychologique et culturelle en grande partie à la femme. Consciente de son pouvoir physiologique, grâce à sa matrice, elle a compris qu’elle avait également le pouvoir de façonner ce grand couillon, captif de ses pulsions pour le corps féminin.

Partager cet article

Repost 0
Published by harent le varent - dans actualité
commenter cet article

commentaires