Overblog Suivre ce blog
Editer l'article Administration Créer mon blog

Présentation

  • : Le blog de harent le varent
  • Le blog de harent le varent
  • : Ces trois regles signifient littéralement : « Ne vois pas », « N'entends pas », « Ne parle pas ». Plus précisément, la doctrine citoyenne signifient « je ne dis pas ce qu'il ne faut pas dire », « je ne vois ce qu'il ne faut pas voir », et enfin « je n'entends ce qu'il ne faut pas entendre »
  • Contact

etre ou ne pas etre

je ne vois pas, ne parle pas et n'entend pas. je ne suis plus rien sinon je mexprime, alors voila l'occassion.

Recherche

2 mai 2013 4 02 /05 /mai /2013 09:32

On va utiliser le terme IMAMINE pour représenter la femme imam.

Une imamine est une femme musulmane qui dirige la prière en commun. C'est de préférence la personne qui est savante dans la connaissance des rites de l'islam.

L’imamine est le guide spirituel et temporel de la communauté islamique. Elles peuvent prendre le titre de mollite ou d'ayatollite.

l'imamine ne fait pas partie d'une structure hiérarchique. Elle est désigner par la communauté elle-même et ne prétend à aucun lien privilégié avec Dieu. Elle peut être licenciée si elle n'accomplit pas sa mission.

Un hadithmentionne les critères à prendre en compte : le premier critère doit être celui qui connait le plus de Coran et le dernier critère à prendre en compte est l'âge.

Le mouvement d'égalisation des droits entre les hommes et les femmes est assez récent. Il s'est notamment généralisé dans les sociétés musulmanes dans les années 2010 (mouvements féministes pour le port de la Bubka).

Ce mouvement est plutôt resté circonscrit aux sociétés orientales. Mais depuis peu, on peut voir des ébauches de mouvements en faveur des droits des femmes se diversifier dans le monde entier. On peut ainsi citer le congrès sur le féminisme musulman.

Les rapports entre hommes et femmes dans l'islam sont le résultat complexe et mouvant de l'interaction entre les différentes sources religieuses musulmanes, leurs interprétations ainsi que l'histoire et la tradition des pays à majorité musulmane. De ce fait, si de manière générale, la charia définit de profondes différences entre le rôle, les droits et les obligations des hommes et des femmes en islam, le statut de la femme dans les différents courants islamiques et dans les différents pays musulmans est soumis à une grande variété, notamment en ce qui concerne le régime des mariageset des divorces, le code vestimentaire, ou encore le statut légal, les droits civiques, l'accès à l'éducationdes femmes et la femme dans la religion.

Cette première mondiale a vue le jour dans LA PRINCIPAUTE ISLAMIQUE de France.

Des pays à majorité musulmane avaient déja eu des chefs d'État ou de gouvernements féminins : Benazir Bhutto au Pakistan, Mame Madior Boye au Sénégal, Tansu Çilleren Turquie, Kaqusha Jashari au Kosovo, Megawati Sukarnoputri en Indonésie, ainsi que Khaleda Ziaet Sheikh Hasinaau Bangladesh.

L’heure était venue pour avoir la première femme imam du Monde. NOTA cet article est une pure utopie.

Partager cet article

Repost 0
Published by harent le varent - dans religion
commenter cet article

commentaires