Overblog Suivre ce blog
Administration Créer mon blog

Présentation

  • : Le blog de harent le varent
  • Le blog de harent le varent
  • : Ces trois regles signifient littéralement : « Ne vois pas », « N'entends pas », « Ne parle pas ». Plus précisément, la doctrine citoyenne signifient « je ne dis pas ce qu'il ne faut pas dire », « je ne vois ce qu'il ne faut pas voir », et enfin « je n'entends ce qu'il ne faut pas entendre »
  • Contact

etre ou ne pas etre

je ne vois pas, ne parle pas et n'entend pas. je ne suis plus rien sinon je mexprime, alors voila l'occassion.

Recherche

2 mai 2013 4 02 /05 /mai /2013 09:32

On va utiliser le terme IMAMINE pour représenter la femme imam.

Une imamine est une femme musulmane qui dirige la prière en commun. C'est de préférence la personne qui est savante dans la connaissance des rites de l'islam.

L’imamine est le guide spirituel et temporel de la communauté islamique. Elles peuvent prendre le titre de mollite ou d'ayatollite.

l'imamine ne fait pas partie d'une structure hiérarchique. Elle est désigner par la communauté elle-même et ne prétend à aucun lien privilégié avec Dieu. Elle peut être licenciée si elle n'accomplit pas sa mission.

Un hadithmentionne les critères à prendre en compte : le premier critère doit être celui qui connait le plus de Coran et le dernier critère à prendre en compte est l'âge.

Le mouvement d'égalisation des droits entre les hommes et les femmes est assez récent. Il s'est notamment généralisé dans les sociétés musulmanes dans les années 2010 (mouvements féministes pour le port de la Bubka).

Ce mouvement est plutôt resté circonscrit aux sociétés orientales. Mais depuis peu, on peut voir des ébauches de mouvements en faveur des droits des femmes se diversifier dans le monde entier. On peut ainsi citer le congrès sur le féminisme musulman.

Les rapports entre hommes et femmes dans l'islam sont le résultat complexe et mouvant de l'interaction entre les différentes sources religieuses musulmanes, leurs interprétations ainsi que l'histoire et la tradition des pays à majorité musulmane. De ce fait, si de manière générale, la charia définit de profondes différences entre le rôle, les droits et les obligations des hommes et des femmes en islam, le statut de la femme dans les différents courants islamiques et dans les différents pays musulmans est soumis à une grande variété, notamment en ce qui concerne le régime des mariageset des divorces, le code vestimentaire, ou encore le statut légal, les droits civiques, l'accès à l'éducationdes femmes et la femme dans la religion.

Cette première mondiale a vue le jour dans LA PRINCIPAUTE ISLAMIQUE de France.

Des pays à majorité musulmane avaient déja eu des chefs d'État ou de gouvernements féminins : Benazir Bhutto au Pakistan, Mame Madior Boye au Sénégal, Tansu Çilleren Turquie, Kaqusha Jashari au Kosovo, Megawati Sukarnoputri en Indonésie, ainsi que Khaleda Ziaet Sheikh Hasinaau Bangladesh.

L’heure était venue pour avoir la première femme imam du Monde. NOTA cet article est une pure utopie.

Repost 0
Published by harent le varent - dans religion
commenter cet article
2 mai 2013 4 02 /05 /mai /2013 08:36

Le monde musulman va bientôt vivre une petite révolution, pour la première dans l’islam, une femme a été choisie comme MUEZZINE. Elle vat récité l’adhan, c'est-à-dire chargé de lancer l’appel à la prière. Cette femme a été choisie pour sa voix et sa personnalité.

Cette MUEZZINE va célébrer ce rituel du vendredi et aux cinq prières rituelles quotidiennes (salat).

L'appel à la prière (al-adhân) va être annoncé par une muezzine (première femme qui va faire l'appel à la prière) de l'arrivée de l'heure de la prière ; elle vat employer des paroles bien précises et invite les musulmans à participer à la prière qui leur assurera la félicité ici-bas et dans l'Au-delà.

L'appel à la prière est une pratique cultuelle qui précède la prière. C'est l'un des principaux rites et signes distinctifs de l'islam.Cet appel par la voix a été institué d'après la sunna de Mohamed. L'adhan s'apparente à une récitation scandée et modulée. L'appel à la  prière dans les mosqués des musulmans est un grand art du chant.  L’appel  peut être fait avec un voix simple, sans chant comme il peut être donné avec un chant très beau. La belle voix aide les gens à apprécier cette religion de paix et à accepter d’être parmi les fidèles. Naturellement les femmes ont une plus belle voix que les hommes. Mais la belle voix n'est pas une obligation, car ce qui compte le plus, c'est ce qu’il y a dans le cœur de l'appelant comme beauté, croyance et respect de l’homme.

   Il n'y aurait pas plus belle voix que celle qu’on entend à la première mosquée et maison de Dieu dans l’histoire des humains et qui est " La mosqué de la Mecque "

L'adhān comporte le message suivant : « Allah est grand. J'atteste qu'il n'y a pas de dieu autre qu'Allah. J'atteste que Muḥammad est son prophète. Venez à la prière. Venez au salut. Allah est grand. Il n'y a pas d'autre dieu qu'Allah... »

Ce changement de taille est le résultat de l’égalité des sexes, moralisation dans le milieu religieux et de la laïcité, en d’autre terme émancipation des femmes dans les cultes. NOTA cet article n’est pas retirer de fait réel, mais d’une imagination débordante.

Repost 0
Published by harent le varent - dans religion
commenter cet article
30 avril 2013 2 30 /04 /avril /2013 19:57

le temp est venu pour faire abolir une discrimination au sein du Vatican.

Le nouveau pape est argentin, il a succédez à un allemand qui lui-même avait succédé à un polonais.

Il faut ouvrir le recrutement de la garde pontificale à d’autre nationalité que les suisses.

La garde suisse pontificale est une force militaire chargée de veiller à la sécurité du pape et du Vatican. Fondé sur l'enrôlement volontaire, le recrutement de la Garde suisse s'effectuait historiquement parmi les hommes de nationalité suisse et célibataires, originaires des cantons de Fribourg, Zurichet de Lucerne, auxquels se sont ajoutés par la suite les cantons d'Uri et d'Unterwald. De nos jours, il suffit d'être citoyen suisse de confession catholique romaine et jouissant « d'une réputation irréprochable» pour être enrôlé.

Il est inconcevable et inimaginable que de nos jours, sein du Vatican on perpétue cette discrimination raciale dans l’église catholique, dans la maison de dieu.

Il est de notre responsabilité, de réclamer et le rétablissement de l’égalité entre tous les catholiques du monde pour la protection du Vatican.              

Repost 0
Published by harent le varent - dans religion
commenter cet article
21 janvier 2013 1 21 /01 /janvier /2013 13:06

La charia est l'ensemble des  normes doctrinales, sociales, culturelles, et relationnelles édictées par la « Révélation » les Ecritures sacrées islamiques. Le terme  dans le contexte religieux signifie : « chemin pour respecter la loi de Dieu ».  Il est d’usage de désigner en Occident la charia par le terme de loi islamique, une bénédiction pour les croyants.

La charia est plus qu'un droit, puisqu'elle inclut les prescriptions cultuelles, et que sa fin dernière est non seulement d'organiser en ce monde la vie la plus vertueuse et la plus utile, mais aussi de préparer les membres de la communauté à leur salut futur. La charia est orientée eschatologiquement.

Elle classe les actions humaines en cinq catégories:

1) ce qui est obligatoire

2) ce qui est recommandé

3) ce qui est indifférent (ce sont les adiaphora  de la pensée grecque), mubâh, ou licite

4) ce qui est blâmable (makrûh)

5) ce qui est interdit.

La charia a été codifiée sous l'impulsion de (théologiens-juristes), voir le jugement de Dhahabî.

La Risâla de Châfi'î définit avec netteté le rôle du Coran et de la Sunna, de l'idjmâ' (le consensus des Docteurs) et du raisonnement analogique (qiyâs). Il établit les principes suivants:

1) Il ne saurait y avoir de contradiction entre Coran et Sunna. La Sunna (les traditions du prophète) explicite le Coran.

2) Le Coran ne peut être abrogé que par le Coran et non par la Sunna. Quand il y a contradiction entre deux versets coraniques, le plus récent abroge le plus ancien. 

La Sunna ne peut être abrogée que par la Sunna. Autrement dit: un texte ne peut être abrogé que par un texte de même niveau.

3) La Sunna doit être obéie comme émanant de Dieu en vertu de Coran 4.62 "Obéissez à Dieu et à son Prophète."

Le droit pénal musulman est fondé sur la charia. La charia effectue un retour en force dans certains États à dominante musulmaneà la faveur de l'islamisme. Le droit musulman ne se restreigne nullement au droit pénal, celui-ci est souvent le plus connu en raison de la sévérité de certains châtiments. Et pour cause, beaucoup de pays musulman ont  rétabli l'amputation pour vol.

La charia se transforme en une malédiction pour certain musulmans ; amputation pour les voleurs, fouet pou les mauvais musulmans, alcool et musique interdits. Arrestations pour un voile mal noué, un bijou trop voyant, pour avoir fumé une cigarette etc.

Repost 0
Published by harent le varent - dans religion
commenter cet article
4 décembre 2012 2 04 /12 /décembre /2012 08:24

 

La Mort est la meilleure amie de l’Homme.

Sans la Mort, il n’y a pas de vie.

La Mort est le complément de la vie.

La Mort est un juge d’égalité.

La Mort est chance pour l’humanité.

La Mort est lumière.

Oui la Mort est bon.

La Mort est un océan d’errance.

La Mort est une abstinence.

La Mort est un cadeau de Dieu.

La Mort est le dévouement du dessin de Dieu.

La Mort est délivrance.

La Mort est salvatrice.

Ne cherche pas la Mort, elle te trouvera.

La Mort a une réponse à toute question, elle-même.

La Mort a une solution à tout problème, elle-même.

La Mort est une bien inestimable, car sa valeur est divinatoire.

La Mort est un baisé douce et amère.

La Mort est douleur dans le cœur des Hommes et joie dans leurs têtes.

La Mort est joie pour celui qui peut le comprendre.

La Mort est tristesse quand la lumière n’est plus.

La Mort est renaissance.

La Mort se donne.

La Mort est le reflet de l’âme.

La Mort donne et reprend.

La Mort est un ange à double visage.

La Mort est son propre connaisseur.

La Mort est beauté devant sa porte.

La Mort a rendez-vous avec le destin.

La Mort agit quand la pensée joue.

La Mort voit dans le regard de l’Homme.

La Mort ne se distingue pas, elle s’exécute.

La Mort trône l’immortel.

La Mort est force et faiblesse.

La Mort ne se voit pas, on la vit.

La Mort ne meurt jamais, elle est en nous.

La Mort est bon conseilleur pour le futur.

La Mort se raconte aux morts.

La Mort est noir pour le blanc et blanc pour le noir.

La Mort est cosmique.

La Mort est nature.

La Mort est infiniment vide.

La Mort est victime et coupable.

La Mort est juge et avocat.

La Mort est l’œuvre du temps, passé, présent et futur.

La Mort est l’histoire du Monde.

La Mort est invariable.

La Mort est un miroir.

La Mort est un solitaire.

La Mort est une bénédiction.

La Mort purifie de la vie.

La Mort est le salaire de toute une vie.

La Mort est un film qui se répète.

La Mort est une œuvre d’art de chaque instant.

La Mort n’explique pas, mais éduque.

La Mort injuste devant l’innocent est.

La Mort est digne de confiance.

La Mort solde les comptes.

La Mort est l’exécutant divin.

La Mort est la finalité de la vie.

La Mort nous rend hommage, rendons hommage à la Mort.

 

TINAUGUS EDOUARD

Diffusion autorisée sans but lucratif

 

Repost 0
Published by harent le varent - dans religion
commenter cet article
3 décembre 2012 1 03 /12 /décembre /2012 22:13

On associe souvent le symbole du croissant et de l'étoile à l'islam, bien qu'il lui soit antérieur. Il s'agit à l'origine du symbole de l'Empire byzantin, Aujourd’hui considéré comme un symbole musulman.

Le croissant est l'un des plus vieux symboles de l'humanité. Avec le soleil, il apparait en Akkadievers 2300 av. J.-C. et à partir du deuxième millénaire av. J.-C. il était le symbole de la Mésopotamie.

Le croissant était bien connu au Moyen-Orient. Au XIIesiècle il a été adopté par les Turcs et depuis souvent accompagné d'une étoilecomme mentionné par la sourate53 du Coran, et a été le symbole principal de l'Islamdepuis.

On sait que les étendards du Prophète étaient unicolores, et qu’aucun, donc, n’a jamais arboré d’étoile ou de croissant.

Sans lien avec le dogme, le croissant n’a été longtemps qu’un élément décoratif lié à l’architecture extérieure des mosquées.

La première occurrence est non seulement tardive (11e siècle, soit après quatre siècles d’islam), mais semble avoir été motivée par un besoin d’opposition symbolique à la croix chrétienne.

Le croissant de l’islam peut tout simplement prendre la forme d’un sabre.

Le sabre est une arme blanche d'estoc et de taille, dont on utilise la pointe et le tranchant. Généralement courbe, il ne possède qu'un seul tranchant ce qui le distingue de l'épée.

Le croissant de lune est un type de sabreà lame courbée principalement utilisé en Asie de l'Ouest.

Sa lame courbe en fait une arme très particulière et elle requiert une approche totalement différente d’une épéenormale. Si elle est considérée comme une des épées les plus connues et les plus terrifiantes de l’histoire, cela provient du fait que les musulmansen ont fait usage dans nombre de leurs conquêtes.

L’autre intérêt, d’une telle arme c’est que sa lame courbée permettait de glisser sur les stsurfaces dures (armure, cotte de mailles etc.) et permettait de reprendre une attaque manquée. De plus, du fait de la courbure de la lame, le sabre tranchait le tissu là où une épée droite se bloquait, empêchant la création d’une plus grande plaie. Ses effets dévastateurs sur le champ de bataille ne faisaient aucun doute.

Hallal n’a pas crée de symbole de religion, mais les Hommes oui.

Hallal n’a pas crée de religion, mais les Hommes oui.

Hallal n’a pas crée les guerres de religion, mais les Hommes ont crée les croisades.

Croisade, la racine de ce mot nous vient de la racine de croissant et croix.

Repost 0
Published by harent le varent - dans religion
commenter cet article
3 décembre 2012 1 03 /12 /décembre /2012 21:43

Le symboleprincipal du christianismeremonte beaucoup plus loin que l’époque du Christet n’est donc pas seulement d’origine chrétienne. Il est considéré de nos jours comme l'image du gibet de la crucifixiondu Christ.

La plus utilisée dans l'Église catholique aujourd’hui est la croix latine. Elle est utilisée pour de nombreux rites. La messe ne peut avoir lieu que si un crucifix est présent sur ou à côté de l'autel. La croix est également portée lors des pèlerinages, des rassemblements et des cérémonies religieuses.

La croix réalise l'union des contraires : verticalement elle relie les pôles au plan de l'équateur; horizontalement elle met en rapport équinoxes et solstices.

Pour les alchimistes, la branche verticale, dressée, symbolise le principe masculin, et la branche horizontale, couchée, le principe féminin; leur conjonction est signe de vie.

La croix était également révérée dans l’Antiquité et on lui attribuait des pouvoirs mystiques. Une encyclopédie.

La croix n’était pas un symbole utilisé par les premiers chrétiens, car ils craignaient que ce symbole soit un signe qui les livre plus rapidement encore aux terribles persécutions romaines qui ont ensanglanté les premiers siècles du christianisme. Le livre Records of Christianity déclare : « La croix n’était pas franchement employée dans la décoration des églises. (…) Le premier symbole du Christ a été le poisson (IIe siècle).

La croix est aussi le signe d'affirmation des catholiques lorsqu'ils le dessinent sur leur corps au moyen de la main droite en faisant le « signe de croix ». Ce geste très courant et répété au cours de chaque messe. C'est une profession de foi gestuelle qui symbolise leur appartenance au « corps du Christ » que constitue l'Église.

Il est toutefois de bonne prestance de dire qu'une croix droite permet d'adorer "dieu" (le christ dans ce contexte) et ses saints tandis qu'une croix inversé adorera le diable (satan, baal, baphomet, et autres noms) et ses démons.

La croix chrétienne peut tout simplement prendre la forme du glaive romain ou épée.

L'épée est une croix ; arme blanche à double tranchant, composée d'une lame droite en métal pourvue le cas échéant d'une gouttière, d'une poignée et, dans certaines époques, d'une garde protégeant la main et d'un pommeau.

Dieu n’a pas crée de symbole de religion, mais les Hommes oui.

Dieu n’a pas crée de religion, mais les Hommes oui.

Dieu n’a pas crée les guerres de religion, mais les Hommes ont crée les croisades.

Croisade, la racine de ce mot nous vient de la racine de croix et de croissant.

Repost 0
Published by harent le varent - dans religion
commenter cet article
2 décembre 2012 7 02 /12 /décembre /2012 08:42

Le voile dit islamique a des origines préislamiques puisqu'il était déjà évoqué par exemple dans la Bible.

Le voile apparaît plusieurs fois dans la Bible, ce qui prouve que le voile existait déjà avant l'avènement de l'Islam.

En effet, l'homme n'a pas été tiré de la femme, mais la femme a été tirée de l'homme ;
Et l'homme n'a pas été créé à cause de la femme, mais la femme a été créée à cause de l'homme.
C'est pourquoi la femme, à cause des anges, doit avoir sur la tête une marque de l'autorité dont elle dépend.

Si c'est une honte pour l'homme de porter de longs cheveux, c'est une gloire pour la femme d'en porter, parce que la chevelure lui a été donnée comme voile.

Mais dans le désert, le sable et la chaleur provoquent salissures et dégradations importante pour la longue chevelure.

Le voile a pour but de protéger la chevelure.

Le hidjab ou hijab, est le voile qui couvre les cheveux. On le trouve entre autre dans les pays du Maghreb. En ce qui concerne le sens religieux, le mot hijab est utilisé cinq fois dans le Coran. Dans aucun cas il ne fait référence au vêtement féminin.

Le mot voile veut dire « rideau », il est devenu le symbole d'une séparation entre la femme et l'homme. En revanche, le mot hijaba le sens de « rideau » pour désigner l'isolement des épouses de Mahomet: « Et si vous leur demandez (aux femmes du prophète) quelque objet, demandez-le leur derrière un rideau : c'est plus pur pour vos cœurs et leurs cœurs». Cette séparation, d'abord réservée aux femmes de Mahomet, se serait ensuite postérieurement étendue aux femmes musulmanes en général.

Mais tous les hommes ne sont pas Mahomet et toutes les femmes ne sont pas les femmes de Mahomet.

Prophète prescris à tes épouses, à tes filles et aux femmes des croyants d'abaisser un voile sur leur visage. Il sera la marque de leur vertu et un frein contre les propos des hommes.

 

Les cheveux mouillés consomment beaucoup d’eaux, quand on sait que l’eau est une denrée rare dans le moyen-orient, tout s'explique. La structure du cheveux est plus malléable, plus brillante et propre avec de l’eau. C'est pour cette raison qu’il est plus économique et plus propre d’avoir une voile sur les cheveux que d’utiliser de l’eau.

Sans voile islamique les femmes devraient laver ses cheveux normalement avec de l’eau chaude ou tiède mais aussi de l’eau pour le rinçage.

 

La beauté des femmes musulmanes ne sont plus à prouver, elles sont coquettes alors avec ou sans voile elles restent de très belles femmes.

Repost 0
Published by harent le varent - dans religion
commenter cet article
26 avril 2012 4 26 /04 /avril /2012 21:34

Une religion est un regroupement d'individu dans lequel on pratique une sagesse mentale qui entraîne : endoctrinement, contrôle de la pensée et force psychique.
une construction de la personne sur un plan :

  • physique

  • psychique

  • intellectuel

  • relationnel

  • sociale

la religion c'est cette secte qui : critiques, attaques, injures, calomnies et appelle à destruction de la société. A ce moment la religion se transforme en une escroquerie intellectuelle, morale et financière.

 

Toute les religions ont un leader incontesté, incontestable, craint, aimé. Un homme qui délivre des messages divers et varie du salut de l’âme.

 

  • En ayant une réponses à toutes les questions de la vie, la mort, la maladie...

  • En se servant de tous les grands thèmes mobilisateurs de notre époque.

  • En promettant le paradis

  • En garantissant le bonheur, la liberté et la connaissance.

 

  • En créant un état de fatigue : par de longs moment de méditation et de prière.

  • En modifiant les habitudes alimentaires : jeûne,...

  • En créant des conditions de vie qui empêchent au pratiquant de prendre le recul nécessaire et qui l'autoriserait à réfléchir à ce qu'il fait ou vit.

 

  • En créant la rupture de l'éveille de la conscience : proclament que les informations sont suspectes ou manipulées. que les personnes qui critiquent la religion sont des diables et les décrivent comme négatives, dangereuses, opposantes à la vérité du divin.

  • En propageant que La société est l’œuvre de Satan, c'est un lieu de perdition, le gouvernement comme inutile, la psychiatrie comme un bien pour un mal. Seul la communauté conduit par le leader sauveur de l'humanité, peut conduire les hommes sur le chemin de la lumière.

  • En criant que Les adeptes pratiquants ont la certitude d'avoir une mission rédemptrice à accomplir, car ils possèdent la vérité, ils sont les nouveaux disciples de la paix !!!!!. Plus on s'oppose à un adepte de religion et plus on renforce son adhésion à la secte.

 

  • En criant que Le bonheur, la liberté, l'épanouissement ou la connaissance sont promis à chacune des adeptes acceptent de souffrir pour et nom de la religion.

 

Vous ne vous en doutiez pas mais vous appartenez tous à une religion dont tous les membres se reconnaissent en pratiquant la doctrine d'une secte, même les athées.

 

Il existe deux types de pratiquant dans une religion. Il y a les adeptes (en plus grand nombre) et le leader qui détient la connaissance (le gourou) toujours bien entouré de ces cadres.

 

Les leaders se sont des hommes très intelligent et qui délivrent la bonne parole. Grâce à la théologie, ils sont capable de programmer de nombreux fidèles qui sont prêts à tout pour lui.

 

Le Gourou croit absolument en là force de ses idées et en la puissance de ses paroles. Il ne faudrait vraiment pas être un adepte pour ne pas croire en ces paroles!

 

Le leader d'une religion sait parler aux gens pour voir dans leurs yeux la docilité et la confiance, que lui seul saura en faire bon usage.

 

 

Il paraît que le plus grand et premier gourou fut Jésus et réunit un nombre incroyable de fidèles (13 dont le célèbre Judas). Depuis, cette secte n'a cessé de grandir et compte aujourd'hui quelques millions de fidèles. Elle représente aujourd'hui une religion.

 

Il faut savoir que toutes les religions ont été une secte. Mais la grande différence est que la religion est 'une secte qui a réussi d'un point de vue spirituel'.

 

Une nouvelle religion peut ressembler à une secte car elle se coupe forcément de la société pour affirmer ces valeurs et son identité . Mais en se développant , elle va s'ouvrir vers le monde . La religion a créer son propre monde avec ses propres lois en refusant tout contrôle extérieur de la politique ou autres organisme non religion .
les religions sont des sectes nouvelles . Dans une secte , il y a une dimension totalitaire qui existe dans une religion, comme au Vatican.
Au départ , une secte est souvent une recherche de la vérité , un besoin d'idéal, se rapprocher du divin ....

 

La secte est l'ensemble des croyances, sentiments, dogmes et pratiques qui définissent les rapports de l'être humain avec le sacré ou la divinité. La secte est définie par les éléments spécifiques à une communauté de croyants : dogmes, livres sacrés, rites, cultes, sacrements, prescriptions en matière de morale, interdits, organisation, etc. La plupart des religions se sont développées à partir d'une révélation s'appuyant sur l'histoire exemplaire d'un peuple, d'un prophète, d'un sage ou d'un leader qui a enseigné un idéal de vie.

 


Quand on peut tout dire et tout faire au nom de Dieu, alors les grandes religions sont des sectes. quand les pratiquants tuent un être vivants au nom de Dieu, alors les grandes religions sont des sectes. Quand un pape appel a ne pas utiliser le préservatif en Afrique au nom de Dieu, alors les grandes religions sont des sectes. Quand un peuple opprime et chasse un autre peuple de sa terre au nom de Dieu, alors les grandes religions sont des sectes. Quand chaque religions pensent qu'il est le meilleure au nom de Dieu, alors oui toutes les grandes religions sont des sectes dangereuse.


 

Repost 0
Published by harent le varent - dans religion
commenter cet article
1 avril 2012 7 01 /04 /avril /2012 10:03

 

Les deux sexes sont fonctionnels simultanément chez Dieux; la fécondation est le plus souvent croisée; l'autofécondation-Dieux c'est fécondé lui-même pour donner naissance aux êtres humains et l'univers.
En résumé : les
tissus mâle et femelle sont présents ensemble dans la gonade et capables de produire simultanément des gamètes.

 

 

                                                       

 

le nom « Dieux »et non pas Dieu désigne pour moi un être suprême, transcendant, unique,  universel, créateur et auteur de toutes choses.

Dieux est une entité suprême, unique, immatérielle dans l'esprit des hommes, transcendante, créatrice de la perfection absolue, infini, d'omniscience, d'éternité, d'omnipotence et de démiurgie.

Dieux n’était cependant pas un principe abstrait, mais une force tutélaire : roi, père, juge qui veillait sur les Hommes car il est mère et père.

Dieux dépourvu de genre, c'est un créateur omnipotent, omniscient qui transcende toute sa création. Divinité centrale d'un monothéisme intégral et intransigeant, un et unique, maître des mondes et des destinées, juge du Jugement dernier, il s'est révélé à chaque prophètes depuis Adam jusqu'à Mahomet.

 

Allah l'impénétrable, Il n'engendre pas, il n'est pas engendré, et nul n'est égal à Lui

il se présente sous la forme générale du syllogisme suivant :

  1. Dieux est un être parfait, une perfection d'hermaphrodite.

  2. Dieux a pour propriété l'existence

Dieux est Vie, l’essence de la vie est Dieu car il est pere et mere de l'humanité.

Il existe une preuve incontestable, Dieux a fait l'Homme a son image, cela arrive qu'un être humain soie parfaitement identique à dieux même dans ses parties génitales; l'hermaphrodisme humain est rare mais existe.

Bien sur vous n’êtes pas obligé de me croire.

 

 



Dieux possède des tissus mâles et femelles simultanément; cela se traduit par la présence simultanée de tissus ovariens et testiculaires au même stade de développement, sans que l'un prenne le dessus sur l'autre.
Repost 0
Published by harent le varent - dans religion
commenter cet article