Overblog Suivre ce blog
Editer l'article Administration Créer mon blog

Présentation

  • : Le blog de harent le varent
  • Le blog de harent le varent
  • : Ces trois regles signifient littéralement : « Ne vois pas », « N'entends pas », « Ne parle pas ». Plus précisément, la doctrine citoyenne signifient « je ne dis pas ce qu'il ne faut pas dire », « je ne vois ce qu'il ne faut pas voir », et enfin « je n'entends ce qu'il ne faut pas entendre »
  • Contact

etre ou ne pas etre

je ne vois pas, ne parle pas et n'entend pas. je ne suis plus rien sinon je mexprime, alors voila l'occassion.

Recherche

3 novembre 2010 3 03 /11 /novembre /2010 11:50

Une principauté islamique un territoire gouverné par un ayatollah. Elle est un État souverain et indépendant des lois Française et européen, autonome avec des liens avec les frères musulmans envers le coran.

Au sens large, cette principauté est une réponse à la monté des intégristes. Cette principauté est un terme proprement utilisé de nos jours pour connoter la large autonomie et la grande puissance en  rapport au coran.

europe islam2

-          Pour pénétrer en Principauté islamique de France et (ou) y séjourner pour une période inférieure à trois mois, toute personne de nationalité étrangère doit être titulaire du document d’identité et du visa islamique nécessaire au respect du coran.

Ainsi, tout ressortissant de l’Espace Economique Européen (y compris la Suisse et la Principauté d’Andorre) doivent être muni d’une carte d'identité nationale ou d’un passeport.

Tout ressortissant d’un pays extérieur à l’Espace Economique Européen doit être titulaire d’un passeport et éventuellement, en fonction de sa nationalité, d’un visa islamique (dit coranique) délivré par les autorités religieuses.

- Pour séjourner (ou s’installer) en principauté pour une période supérieure à trois mois, les ressortissants de l’Espace Economique Européen (y compris les ressortissants suisses et andorrans) doivent se présenter à la Direction de la Sûreté coranique munis de leur carte d’identité ou passeport en cours de validité.

Les ressortissants d’un pays extérieur à l’Espace Economique Européen doivent solliciter auprès des autorités coraniques (ministère de la charia) de leur dernier lieu de résidence, un visa d’établissement pour la Principauté.

 

Le Service des Titres de Circulation rappelle aux résidents étrangers ayant fixé leur résidence en Principauté qu’ils doivent obligatoirement solliciter la pratique de la religion musulman durant leur première année d'installation afin d’être musulman.

 

 

 

Le code islamique de la principauté, appelé usuellement code islamique ou aussi code du prophète Mahomet, regroupe les lois relatives au droit coranique, c’est-à-dire l'ensemble des règles qui déterminent le statut des musulmans, celui des biens et celui des relations entre les musulmans.

Le code islamique constitue le statut personnel des citoyens musulmans de la principauté, de leurs familles et de leurs relations.

 

La langue officielle de la principauté est l’arabe, la seule religion officielle est l’islam, tout autre religion est interdite. Les églises, les synagogues et tous autres lieux d’autres religions sont interdite dans la principauté. L’armée de la principauté sera le djiad’allah.

 

Le drapeau de la principauté est de couleur jaune du croissant de lune sur fond bleu.

 

europe islam

 

La principauté est située dans le sud de la France en région de la méditerranée.

 

Le gouvernement de la principauté est composé d’ayatollah, mollah, d’iman et califat.

Un ayatollah signifiant « signe de Dieu ») est l'un des titres les plus élevés décerné à un membre du clergé. Le clergé est très hiérarchisé. Les ayatollahs en sont les chefs et les docteurs et ils sont considérés comme des experts de l'islam dans les domaines de la jurisprudence, de l'éthique, de la philosophie ou du mysticisme. Ils enseignent la plupart du temps dans les écoles (hawza) islamiques.

Gouvernement islamique est théo-démocratie.

 

Le gouvernement islamique impose une soumission, la soumission à Dieu est une soumission qui exclut toute autre forme de soumission : aux individus, au pouvoir, à l’argent ou à la passion. Mais afin qu’elle devienne libératrice, cette soumission doit être vécue à plein temps, vingt-quatre heures sur vingt-quatre, et qu’elle touche tous les aspects de l’activité humaine.

C’est cette conception de la soumission chez les musulmans, littéralement les soumis à Dieu, qui est souvent mal comprise par un certain nombre de non musulmans. Elle relève  fondamentale dans la conception du lien entre le spirituel et le temporel, et conduit sur le plan politique au rejet catégorique du principe de laïcité défendu par certains. Ainsi dans la gestion des affaires de la cité musulmane, ce qu’on appelle en Occident «séparation entre l’Eglise et l’Etat» prend tout son sens.

On admet que la laïcité est une notion incompatible avec la conception islamique de la politique, il détermine le mode islamique de gouvernement qui est assimilable à une théo-démocratie.

Dans la théocratie islamiques,  le gouvernant ne rend pas compte des ses actes, car tout ce qu’il dit et fait est supposé émaner de Dieu, le  gouvernant musulman doit rendre des comptes. En Islam personne ne peut prétendre au monopole de la représentativité de Dieu, et encore moins de prendre Sa place, pour la simple raison que c’est l’être humain musulman qui est de façon générique le khalifa (lieutenant) de Dieu sur terre. C’est d’ailleurs ceci qui explique doctrine militaire.

La politique de la principauté, est un principe fondateur de la philosophie politique islamique. Le gouvernant doit rendre des comptes sur son action de gouvernement et est soumis à la critique de tout gouverné, il est même destituable le cas échéant par des mécanismes appropriés.

La démocratie a sa place dans un système de gouvernement islamique, souvent liés à la précision dans la définition des concepts et des termes utilisés. En évoquant la compatibilité de la démocratie avec la conception islamique du gouvernement, il est indispensable de lier deux choses : le dogme démocratique et la pratique démocratique et de les examiner ensemble.

Le dogme démocratique attribue la souveraineté suprême au peuple. Ceci est compatible avec la croyance islamique qui réserve la souveraineté suprême exclusivement à Dieu. Il est par conséquent clair que sur ce plan, il y a compatibilité totale entre les deux dogmes. Le musulman qui affirme le contraire, soit il ne saisit pas le dogme musulman dans toutes ses dimensions, soit il en est conscient mais tient un discours qui lui permet d’être admis dans l’Eglise de la démocratie.

Etc.

 

Les talibans peuvent parfaitement être considérés comme appartenant à la principauté. Il y a en effet de nombreuses mouvances, plus au moins liées, et celles ci ne mènent pas toujours le même combat pour la négociation à la suprématie de l’islam.

 

Un taliban est un étudiant ou chercheur, en arabe ; il est une personne qui adhère à un mouvement fondamentaliste musulman.

 

La loi du regroupement des musulman, sera voté pour garantit à tout musulman (ainsi qu'à son éventuelle famille non musulman) le droit d'immigrer dans la principauté.

Le regroupement des musulmans en principauté est certainement le signe de l'approche de la fin des temps le plus flagrant. La fondation de l'état des musulmans en Europe remonte aux croisades et c'est certainement le seul " événement positif " pour la domination de la religion musulman.

 

europe islam1

 

La devise de la principauté islamique est :

 

Allah est le seul Dieu et Mohammad est son prophète  

 

Cet article n’est que pur imagination de ma part.

Partager cet article

Repost 0
Published by harent le varent - dans actualité
commenter cet article

commentaires