Overblog Suivre ce blog
Administration Créer mon blog

Présentation

  • : Le blog de harent le varent
  • Le blog de harent le varent
  • : Ces trois regles signifient littéralement : « Ne vois pas », « N'entends pas », « Ne parle pas ». Plus précisément, la doctrine citoyenne signifient « je ne dis pas ce qu'il ne faut pas dire », « je ne vois ce qu'il ne faut pas voir », et enfin « je n'entends ce qu'il ne faut pas entendre »
  • Contact

etre ou ne pas etre

je ne vois pas, ne parle pas et n'entend pas. je ne suis plus rien sinon je mexprime, alors voila l'occassion.

Recherche

26 septembre 2013 4 26 /09 /septembre /2013 22:50

Dieudonné, de son vrai nom Dieudonné M'bala M'bala, est un humoriste, acteur et militant politique français né le 11 février 1966 à Fontenay-aux-Roses qui s'est produit sur scène avec Elie Semoun jusqu'à 1997 pour des spectacles humoristiques avant de s'investir de plus en plus, à partir des années 2000, il devient un activiste politique et agitateur antisémite.

2003 : sur le plateau de « On ne peut pas plaire à tout le monde », l’émission de Marc-Olivier Fogiel, Dieudonné opère son premier passage à l’acte antisémite.
2004 : selon le magazine The Source, cité par Le Monde, Dieudonné accuse l’animateur Arthur de « financer de manière très active l’armée israélienne qui n’hésite pas à tuer des enfants palestiniens ».
2005 : conférence de presse à Alger où Dieudonné voit dans la commémoration de la Shoah l’expression d’une « pornographie mémorielle »
2006 : Dieudonné se rend à la Fête des Bleu-blanc-rouge du Front National au Bourget où il rencontre Jean-Marie Le Pen et Bruno Gollnisch.
2007 : Dieudonné accompagne Jany Le Pen au Cameroun et assiste à l’université d’été du Club politique Égalité et Réconciliation, dirigé par Alain Soral, lui-même membre du comité central du Front national.
2008 : Dieudonné fait baptiser sa fille par l’abbé traditionaliste Philippe Laguérie, avec pour parrain
Jean-Marie Le Pen.
26 décembre 2008 lors de la dernière représentation de son spectacle « J’ai fait l’con », et en présence de Jean-Marie Le Pen, Dieudonné invite le négationniste Robert Faurisson sur scène et lui décerne « le prix de l’infréquentabilité et de l’insolence ».
2009 : Dieudonné annonce, au Théâtre de la Main d’Or, la constitution d’une liste « antisioniste » pour les élections européennes du 7 juin ; cette liste connaîtra un échec cuisant.

 

La question qui se pose est, quel est le lien entre Dieudonné et la Torah ? Pour comprendre le lien qui existe entre les deux, il faut se poser la bonne question, quel est lien entre Dieudonné et Deutéronome.

Le vrai nom de Dieudonné est Deutéronome.

 

Il se pourrait bien que les descendants noir de Dieudonné portaient le nom de Deutéronome. Ces juives noirs voulaient rendre hommage au cinquième livre de la Torah à leurs façons en portant le nom de Deutéronome.

Au fil du temps, on ne sait pas pourquoi, Deutéronome a été transformé en Dieudonné, surement avec l’accent Africaine.

 on peut encore penser que au debut, le premiere nom du 5e libre de la torah etait Dieudonné, mais les juive blanc voulaient effacer les traces des juives noirs dans la Torah, alors Dieudonné a été changé en Deutéronome.

 

Dieudonné ne déteste pas les juives bien au contraire, il a tout simplement voulu qu’il soit reconnu en temps que tel. Dieudonné voulait que son nom se retrouve dans la Torah. Mécontent du refus des instances de la religion juives, Dieudonné se venge à sa façon ; milité non pas contre la Torah mais contre les pratiquants de cette religion.

La Torah relate comment Dieu créa l'univers, l'origine de l'humanité commençant par Adam et Ève qui étaient faits à l'image de Dieu, la vie de nos patriarches Abraham, Isaac et Jacob et comment le peuple juif devint une nation choisie par Dieu pour créer « un royaume de prêtres et une nation sainte » en recevant et en observant la Torah.

La Torah  est, selon les traditions du judaïsme et du christianisme, l'enseignement divin transmis par Moïseau travers de ses cinq livres ainsi que l'ensemble des enseignements qui en découlent[][].

Elle est composée de cinq livres désignés en hébreu par le premier mot du texte et traditionnellement en français : la Genèse ( Commencement), l'Exode(Noms), le Lévitique (Et il appela), les Nombres(Dans le désert), le Deutéronome (Choses).

   Ce qu’est le Deutéronome

Le cinquième livre de Moïse a un caractère tout à fait particulier, et une place complètement à part dans les Écritures données par Dieu. Les premiers versets nous indiquent déjà le caractère de ce livre : Ce sont les paroles que Moïse a dites à tout le peuple d’Israël, au premier jour du onzième mois de la quarantième année, après la sortie d’Égypte des enfants d’Israël. D’après le chapitre 34, Moïse est mort vraisemblablement le dernier jour de ce même mois, car les Israélites le pleurèrent pendant 30 jours, et passèrent ensuite le Jourdain pour prendre possession du pays. C’étaient les paroles d’adieu que Moïse adressait au peuple à la fin du voyage dans le désert, alors qu’ils étaient sur le point de prendre possession de la part d’héritage que Dieu leur donnait. Ils n’étaient pas encore dans le pays, mais le voyage dans le désert était derrière eux. Ce n’était pas le désert, mais le pays qui était devant eux, et qui était placé devant leurs cœurs. Cela rend bien clair le caractère de ce livre.

Ce livre est le cinquième et dernier livre de Moïse. Avec Josué commence une nouvelle série de livres : L’histoire du peuple dans le pays. Historiquement, les évènements du livre de Josué et des suivants, font suite aux cinq livres de Moïse ; mais en tant que types, ces livres sont pour nous en parallèle. Un chrétien est à la fois dans le désert et dans le pays, même si la plupart ne sont pas au clair là-dessus. Même si un chrétien ne sait pas qu’il est mort et ressuscité avec Christ, et qu’il est assis dans les lieux célestes avec Lui (selon ce que nous présente l’épître aux Éphésiens) au point de ne pas le réaliser du tout dans son cœur, — pourtant le fait en lui-même reste quand même vrai : c’est ce fait qui nous est présenté en type dans le passage à travers le Jourdain et la prise de possession du pays, bien que, dans Josué et les livres qui suivent, ce fait soit davantage rattaché à la réalisation pratique de cette vérité, dans nos cœurs et dans nos vies.

Le chiffre 4 caractérise la terre et la créature, en contraste avec le Créateur ; il implique donc la faiblesse, l’épreuve, l’expérience, ce qui chez l’homme, est toujours lié à la défaillance. Tel est le caractère du quatrième livre de Moïse, le livre des Nombres. Le chiffre 5 est formé de 4+1 : le chiffre de la créature (4), associé au chiffre du Créateur Tout-puissant (1). L’homme, soutenu et contrôlé par le Créateur (1), comme la main d’un homme le présente si nettement : 4 doigts en face du pouce ; l’homme sous le gouvernement de Dieu. Tout ceci est caractéristique du cinquième et dernier livre de Moïse (le Deutéronome).

cet article n'est que pur imagination et ne peut etre considere comme véridique.

Repost 0
Published by harent le varent - dans personnalité
commenter cet article
28 janvier 2013 1 28 /01 /janvier /2013 10:42

Le prince Henry de Galles, né le 15 septembre 1984, est un membre de la famille royale britannique.

Il est le second fils de Charles, prince de Galles et de la princesse de Galles Diana Spencer et petit-fils de la reine Élisabeth II et du prince Philip, duc d’Édimbourg. En tant que tel, il est, derrière son père, Charles, prince de Galles et son frère aîné, le prince William, à la troisième place dans l'ordre de succession au trône britannique.

Depuis 2010, il est pilote d'hélicoptères de l'Army Air Corps après avoir été officier des Blues and Royals, il participe à la guerre en Afghanistan.

Lors de son retour en Angleterre ; Dans l'interview réalisée pendant sa mission en Afghanistan, le prince Harry a dressé un parallèle entre son rôle de copilote-tirailleur et les jeux vidéo dont il raffole: "J'aime à penser qu'avec mes pouces, je me débrouille bien", a t-il dit.

Des propos qui lui a valu les sarcasmes d'un porte-parole des talibans. "Il y a 49 pays avec leur armement puissant qui n'arrivent pas à défaire les moudjahidines, et maintenant, le prince arrive et compare cette guerre avec ses jeux, sa PlayStation", avait ironisé Zabiullah Mujahid. "Nous ne prenons pas ses commentaires très au sérieux, car nous avons tous vu et entendu qu'à leur retour d'Afghanistan, beaucoup de soldats étrangers (...) développent des problèmes mentaux", avait-il ajouté.

La presse britannique a aussi raillé ces déclarations et leur diffusion lundi par le ministère britannique de la Défense. "La question n'est pas de savoir ce que Harry pensait. Le prince ne pensait pas. Le prince semble incapable de penser (...). Non la question est de savoir ce que le ministère de la Défense pensait en autorisant la diffusion de l'interview sous cette forme", estime le journal The Independent dans un éditorial mercredi.

Le prince Harry est "le symbole de cette époque où les gens sont infantilisés, il est le beau gosse bon à vanter les jeux vidéo de guerre, et qui ne brille vraiment pas par son intelligence", assène le quotidien.

AFP

Dans cette interview, on prend conscience que Harry est malade, il est atteint du syndrome du jeu video.

Harry avoue avec une certaine candeur, qu'il a tué des talibans, "comme la plupart des gars là-bas", et que "c'est une joie pour quelqu'un comme lui qui adore jouer à la PlayStation ou à la Xbox de voir que ses pouces peuvent servir à quelque chose".

Le syndrome du jeu vidéo désigne un trouble psychologiquecaractérisant un besoin irrésistible et obsessionnel de confondre la réalité à un jeu vidéo. L'addictionaux jeux vidéo entraînerait chez le joueur des comportements au caractère répétitif et compulsif dans sa vie de tous les jours.

Récit de guerre du prince Harry sur son quotidien en Afghanistan, celui de son dernier jour : "Je ne sais plus ce que normal veut dire ni ce que ça a jamais voulu dire, a-t-il ainsi confié, marqué, à Sky News. Il n'y a rien de normal dans ce que nous aons fait ces quatre derniers mois et demi. Pour mon dernier jour là-bas, j'ai vu une fillette de 7 ans abattue par des insurgés. La normalité, c'est quelque chose de très ambigu. Je vais continuer à être moi-même. Je vais continuer à être un soldat."

La pertes des repères de la normalité et la confusion entre le réel et la fiction du jeu vidéo font de paire.

Les jeux vidéo, sur console ou sur PC, chez soi ou en salle, seul, avec des amis, ou en réseau, peuvent provoquer une dépendance chez certaines personnes. On retrouve des troubles psychiques similaires avec perte d'intérêt et appauvrissement de la vie affective, relationnelle et intellectuelle. On peut même voir apparaître des troubles mentaux  important chez les joueurs.

Les jeux les plus à même d'entraîner une telle dépendance seraient les jeux de rôle en ligne massivement multijoueur(MMORPG), où le joueur évolue dans un monde persistant. Ils ont comme particularités qu'on y joue en réseau - donc avec d'autres joueurs qui peuvent, pour certains, se révéler être « accros », que l'univers continue à évoluer même lorsqu'on ne joue pas, le but étant simplement de faire progresser et évoluer son personnage dans ces univers virtuels.

L’addiction au jeu vidéo se caractérise par l'impossibilité de contrôler un comportement à la pratique du jeu. Après un usage répété, une habitude se crée et peut conduire à un asservissement du sujet à une substance ou à une activité.

Il n'y a pas de limite nette entre la normalité et l'excès. Tout le monde a droit à des excès, surtout les adolescents et les jeunes adultes qui sont les premiers concernés par les jeux vidéo. Mais passer régulièrement à être dans le jeu, est bien sûr inquiétant et certainement dangereux.

Les études disponibles démontrent que les joueurs sont pleinement conscients du risque représenté par leur activité favorite.

Une étude américaine citée par la MILDT révèle que 50 % des adeptes d’un jeu de rôle en ligne se considèrent comme « dépendants ». Il apparaît que plus de 40 % d’anciens joueurs estiment que leur engouement pour un jeu de rôle en ligne a nui à leur vie sociale et que 50 %.

Cela démontre que dans la sphère du jeu vidéo, les jeux de rôle en ligne représente un risque plus important que d’autres formes d’amusement[].

Pour combattre le syndrome du jeu vidéo,  il faut  une thérapeutique individuelle, familiale, et sociétale. Cet aspect polymorphique permet d’aborder cette pathologie en ayant un spectre d’action le plus large possible, offrant ainsi la possibilité aux thérapeutes de trouver la(les) raison(s) sous-jacente(s) à cette dépendance. De plus, on peut faire une analogie avec les méthodes de traitement que l’on trouve dans le cadre de l'addiction avec substance, qui elle aussi combine un aspect bio-psycho-social. Mais il faut surtout se désintoxiquer des jeux en arrêtant purement et simplement.

Tous les morts d’étrangers ou pas en Afghanistan ne peuvent être assimilé à un jeu vidéo par qui que ce sois.

Attention cet article ne peut-être considéré comme pur vérité, plus imaginaire que réel.

Repost 0
Published by harent le varent - dans personnalité
commenter cet article
5 avril 2012 4 05 /04 /avril /2012 14:53
Marcel Cerdan (surnommé « le bombardier Marocain ») etait un champion de boxe français né Marcellin Cerdan dans le petit Parisde Sidi-Bel-Abbès, Algérie française, le 22 Juillet 1928 - mort le 28 octobre 1949.
                                                    
                                                    
Il débute à Paris à la Salle Wagram. Semant la terreur sur les rings dans les années 1940, il est surnommé « le bombardier marocain ». Après avoir gagné les titres français et européens, il devient champion du monde des poids moyens en battant Tony Zale (dit Le Roi du K.O.) le 21 septembre 1948, par arrêt de l'arbitre à la douzième reprise
 
Il est battu ensuite par Jake LaMotta à Detroit, le 16 juin 1949. Une revanche est prévue pour le 2 décembre 1949 au Madison Square Garden.
 
Le 27 octobre 1949, Cerdan prend le Lockheed Constellation F-BAZN qui assure la liaison Paris-New York pour rejoindre Edith Piaf. L'avion s'écrase dans la nuit du 27 au 28, au pied d'une montagne de l'île São Miguel, dans l'archipel des Açores. Il n'y a aucun survivant parmi les 48 passagers de l'avion. Outre Cerdan, on déplore parmi les disparus la violoniste Ginette Neveu et le peintre Bernard Boutet de Monvel.
 
123 combats disputés :
- 119 victoires (dont 61 par K.O.)
- 4 défaites
- 5 championnats de France victorieux: 21/02, 05/06 et 24/11 1938, 22/06 1941, 25/05 1946
- 4 championnats d'Europe victorieux: 03/06 1939, 30/09 1942, 02/02 1947, 10/07 1948
- 1 championnat du monde des poids moyens victorieux, le 21 septembre 1948
- Champion des champions français L'Equipe en 1948
 
L'avion Constellation assurant la ligne Paris-New York se prépare à atterrir sur l'aéroport Santa Maria aux Açores lorsqu'il percute le mont Algarvia, dans l'île Sao Miguel. Sur les 48 passagers il n'y a aucun survivant et parmi les victimes se trouvent le boxeur Marcel Cerdan.
 
L'hombre de la Mafia plane sur les circonstance de cet accident
 
Le terme mafia est polysémique : au sens large il désigne toute forme de crime organisé n'importe où sur la planète (c'est ainsi qu'on parle de mafia russe, italienne, chinoise, japonaise etc...) ; mais le sens premier désigne l'organisation du crime sicilien ; la Sicile est le berceau de la Mafia.
 
c'est une organisation criminelle dont les activités sont soumises à une direction collégiale rationnel et qui repose sur une stratégie d’infiltration de la société civile, le sport et des institutions.
 
La Motta, surnommé "Raging Bull" etait un jeune boxeur prometteur qui vivait dans le bronx à New York entre sa femme et son frère Joey (Joe Pesci) qui lui rendait souvent visite.
 
La présence de la mafia New Yorkaise autour du boxeur etait omnipresent. Il ne pouvait pas gagner le titre sans elle.
 
L’Amérique, non content d’avoir vu un titre mondial lui échapper, proposa à Cerdan un challenger, Jake La Motta. Certains disaient qu’il etait le poulain de la mafia très puissante dans le milieu de la boxe aux Etats-Unis. Comment expliquer ce choix autrement, alors que La Motta n’etait que le 10ème poids moyen mondial.
 
D’ailleurs, les organisateurs new-yorkais refusent le contrat et c’est finalement au Briggs Stadium de Detroit, en plein air, que se déroula la rencontre. Le 17 juin 1949, Marcel Cerdan perd son titre de Champion du Monde contre Jake La Motta. Ce soir-là, les organisateurs de Detroit ont avancé le combat de Cerdan d’une demi-heure. Marcel n’a pas le temps de s’échauffer plusieurs rounds comme il le fait d’habitude. Aux Etats-Unis, tout est neuf à chaque combat : tapis de sol, chaussures, gants… Dès le coup de gong, La Motta jaillit de son coin et se précipite sur Marcel. Sur une poussée, Cerdan glisse et pour se rattraper, tend son bras gauche en arrière. Il se luxe l’épaule. Il ne peut plus gagner, La Motta ne le lâche pas et sa douleur est trop vive. Marcel veut continuer, mais au 11ème round il abandonne sur les conseils de son manager.
 

Prétextant une blessure à l’épaule droite, La Motta annule leur match revanche du 28 septembre. Une nouvelle date est prise : Le 2 décembre 1949 au Madison Square Garden. Marcel décide d’achever son entraînement sur place au camp Loch Sheldrake à quelques kilomètres de New-York.

Au mieux de sa forme, certain de sa victoire, il déclare aux lecteurs de France-Soir le 26 octobre, la veille de son départ pour les Etats-Unis : « En ce qui concerne le résultat de mon match contre La Motta, je serai très affirmatif : la question d’une défaite ne peut pas se poser. Je dois battre La Motta, je le battrai. Une fois pour une bêtise, un accident stupide, La Motta m’a possédé… C’est déjà beaucoup trop. En fait, je prépare ce championnat depuis plus de 6 mois. Je suis déjà bien. Je serai parfait le 2 décembre ».

La pègre savait qu'il risquait de perdre tres gros si la Motta perdait se combat. Devant la détermination de Cerdan, il valait trouver une solution radical et la Mafia est maitre en la matiere.

L'avion de Cerdan a t il ete saboté????????
 
nous allons commencer par donner les carracteristiques de l'avion en question et quelques informations sur les résultats de l'enquete.
 

 

 

 

INCIDENT : 06-04-1949 à 2051 hdv

Orly - Choc au sol.
Dégats : Saumon plan gauche dégivreur arraché - dégivreur d'aile arraché sur 2 m. Panneau extème arrière de l'extrados du plan gauche plissé sur 20 cm et arraché sur 3 cm au droit de la nervure de rive et de la charnière d'aileron. 14-05-1949 08-06-1949 Visite périodique 2000H - Pesée 27835 kg 2496

Pilote : Jean de la Noüe, ancien de l'Aéronavale, qui avait déjà fait 88 traversées de l'Atlantique, avec 67 000 heures de vol et 1 300 000 kilomètres parcourus.
 
Il y a de forte chance que seul le destin et l'amour soient les causes de la disparution de Marcel CERDAN, d'apres les informations que nous avons pu trouver, le texte qui suit pourra donner des indices supplementaires;
 
ACCIDENT : 28-10-1949 à 3399 hdv
Crash à l'atterrissage Île Sao Miguel à 20H50, Açores. Pas de survivant.
Départ de Paris-Orly à 20:06 pour un vol vers New York avec escale sur l'île de Santa Maria, Açores. À 01:41 l'équipage donne la position à 150 nm de Santa Maria avec une arrivée problable à 02:45 qui fut changée pour 02:55. À 02:51 le F-BAZN se signale à 3000 ft, en VFR, avec l'aéroport en vue et demande les instructions d'atterrissage. Après confirmation des instructions d'atterrissage, plus aucune communication avec le vol. L'avion s'est écrasé à 850 m d'altitude entre le pic Varra et le mont Redondo, Algarvia.
 
Parmi les victimes, se trouvaient le boxeur Marcel Cerdan, son ami Paul Genser et Jo Longman, son manager, la violoniste Ginette Neveu et son frère, le pianiste Jean Neveu, le peintre Bernard Boutet de Monvel, Mme Hennessy (épouse de l'industriel) et ses enfants, Kay Kamon, le directeur commercial des studios Disney et René Hauth, le secrétaire général du quotidien « Dernière Nouvelles d'Alsace ».
Après un match-exhibition à Troyes, sur un coup de fil d'Edith Piaf, Cerdan change son départ pour New-York en bateau pour l'avion, afin de la rejoindre plus vite. Le vol d'Air France de 21 h est complet. Un couple en voyage de noces, leur offre leurs places de tout cœur. Marcel peut embarquer in extremis avec Joe Longman et Paul Genser. Dans la nuit du 27 au 28 octobre, le Constellation F-BAZN s'écrase contre le pico de Vara (paroisse Nordestinho) sur l'île de Sao Miguel aux Açores, avec 37 passagers et 11 membres d'équipage. Ce sera le premier accident enregistré par Air France sur la ligne Paris - New York, après plus de 2 000 traversées. Il n'y aura aucun survivant. Marcel avait 33 ans.
Tiré de l'article de AVIATECHNO.
 
Sans ce coup de fil, Marcel CERDAN n'aurai pas pris L'avion et sans la generosité de ce couple, Marcel CERDAN n'aurai pas du etre dans cette avion.
La Mafia aurai t-elle pu monter un plan aussi diabolique, seul Dieu sait. certaine personne aux USA ont du etre soulagé par ce tragique accident.
Mais personne ne rate son rendez-vous avec le destin.
ainsi soit-il 
 

F-BAZN

TYPE

L749-79-22

CN

2546

Propriétaire

République Française - SGACC

Certificats

Certificat De Navigabilité N°18240 du 26-02-1947
Certificat d'Immatriculation N°B.1555 du 27-02-1948

Moteurs

Wright Cyclone 749C18-BD1

Hélices

Curtiss Wright Moyeu C632S-A12 - Pales 850-4C2-1

Prise En Charge

New-York 26/08/1947

Mise En Service

27/02/1948

DATES

ÉVÉNEMENTS

HEURES

DIVERS

28-01-1948

Arrivée Orly

18-02-1948

Visite de classification BV

47

02-10-1948 15-11-1948

Visite périodique 1000H

1277

INCIDENT : 06-04-1949 à 2051 hdv

Orly - Choc au sol.
Dégats : Saumon plan gauche dégivreur arraché - dégivreur d'aile arraché sur 2 m. Panneau extème arrière de l'extrados du plan gauche plissé sur 20 cm et arraché sur 3 cm au droit de la nervure de rive et de la charnière d'aileron.

14-05-1949 08-06-1949

Visite périodique 2000H - Pesée 27835 kg

2496

Repost 0
Published by harent le varent - dans personnalité
commenter cet article
10 janvier 2012 2 10 /01 /janvier /2012 21:41

barbie1.jpg

L'apparition de la poupée Barbie date de 1959, c'est la substitution d'une poupée femme à une poupée enfant. ­

elle marque une rupture dans la socialisation des petites filles. La poupée Barbie à une poitrine opulente, une taille fine et de longues jambes allait, en effet, totalement montrer l’image parfaite de la femme.

Elle fut la première poupée au corps adulte.               

Pur produit des années 1950, la poupée Barbie s'adapte à toutes les décennies qui suivent car elle est avant tout le symbole d'une société de l’apparence qui sait récupérer toutes les fantasmes.

Elle est aussi le symbole du simulacre dans un monde qui est de plus en plus le monde du faux-semblant. Barbie incarne d'abord les fantasmes de la pureté et de la beauté qui caractérisent la société. 

Fait troublant de l'histoire, Barbie est la copie de la poupée allemande Lilli, ce qui aurai pu la relier Kloss à Barbie. 

La force de la poupée Barbie est d'incarner l'idéal physique, moral et de la culture germanique.

L'évangile de Barbie c'est la « pureté ostentatoire ».La Barbie caractéristique est blonde aux cheveux longs, yeux bleu et aux traits allemands.

L'idée d'une race pure, la race indo-européenne ou aryenne, dont les nazis prétendaient rechercher la pureté, des nazies comme Kloss Barbie.

 

Klaus Barbie était un officier S.S.

 barbie.jpg
Il est né le 25 octobre 1913 à Bad Godesberg, une petite ville de la vallée du Rhin.
Il s'est engagé dans les S.S. le 26 septembre 1935.

Il a dirigé une région qui comprend Lyon, mais aussi le Jura, les Hautes-Alpes et jusqu'à Grenoble.
Il a organisé la chasse aux Juifs dans Lyon, mais aussi la chasse aux résistants, qu'il torture, après l'arrestation.

Le Jeudi 6 avril 1944, Klaus Barbie arrête les 44 enfants juifs réfugiés dans une maison d'Izieu, dans l'Ain, à 80 km de Lyon.
Neuf jours plus tard, ces enfants sont réduits en cendres dans les fours crématoires du camp d'Auschwitz.

D'abord protégé par les services secrets américains qui l'utilisent au début des années 50, Klaus Barbie se réfugie ensuite en Amérique Latine. En Bolivie, il met ses compétences aux services de la dictature. Il dispose d'un passeport diplomatique et va en Europe négocier des achats de véhicules militaires destinés à la répression des manifestations d'opposition.
Il se fait appeler Klaus Altmann et prend la nationalité bolivienne.

À partir de 1948, la France réclame l'extradition de Klaus Barbie. Klaus Barbie est expulsé vers la France en février 1983 pour avoir obtenu la nationalité bolivienne sous un faux nom. Son procès débute en 1987.                                                                                          Surnommé « le boucher de Lyon », il a été condamné pour crime contre l'humanité lors du « procès Barbie ». Klaus Barbie est mort en prison le 25 septembre 1991.

Mais il n’en est rien car la poupée Barbie tiens son nom du diminutif du prénom Barbara, la poupée a d’abord été baptisée Barbara Millicent Roberts.

En plus ; Le type ethnique de la poupée Barbie, d’abord imaginée sous les traits d’une jeune femme blonde de type européen, a commencé à se diversifier dès 1967 et plus systématiquement dans les années 80.
Il existe aujourd’hui une représentante pour presque tous les groupes ethniques du monde.
Le visage et la silhouette de la poupée ont également changé plusieurs fois depuis sa création.

En 1967 alors que les États-Unis se débattaient dans les problèmes de l'intégration raciale, Barbie prit une décision audacieuse. Un an avant le Président Johnson et la loi sur les droits civiques, elle devint la première poupée à avoir une amie noire.

 

Alors l’allemand Kloss Barbie n’a aucun lien de parenté avec la poupée Barbie.

Repost 0
Published by harent le varent - dans personnalité
commenter cet article
29 août 2011 1 29 /08 /août /2011 20:49

Les images prises lors de l’affaire DSK parlent d’elles mêmes.

Pas un bisou, pas une embrassade, rien de glamour après l’abandon des poursuites

 dsk-anne-sinclair

"Strauss" et Anne Sinclair ont de nombreux points communs. Même âge, 62 ans, à quelques mois près. Même appétit pour une vie qui les a réunis sur le tard, en 1991, dans un deuxième mariage pour elle, un troisième pour lui, et les a placés à la tête d'une famille recomposée de six enfants (quatre pour lui et deux pour elle). Même goût pour la politique. Même attachement à une judéité plus culturelle pour lui, plus religieuse, mais pas même appétit sexuel.

Journaliste à succès, élégante, Anne Sinclair a épousé un coureur de jupon avec violence. Pourquoi l'ancienne présentatrice de TF1 soutient-elle autant DSK ?

 

Pendant 13 ans, de 1984 à 1997, elle a présenté sur TF1 l'émission 7 sur 7, où elle recevait un invité de marque pour commenter l'actualité de la semaine. Avec ses cheveux noirs bouclés, ses yeux bleus, sa pâleur et ses rondeurs avenantes, elle dégageait une aura de sexualité apaisée, une véritable bombe sexuelle.

 

Belle et brillante, sa judaïté a parfois été évoquée de façon sournoise et grossière : le Front national a ainsi parlé d'elle comme d'une "pulpeuse charcutière casher*".

Elle est aussi riche de l'héritage à la fois financier et culturel de son grand-père, le grand marchand d'art de l'entre-deux guerres Paul Rosenberg. Plusieurs centaines de millions d'euros, notamment en tableaux. La collection de Paul Rosenberg était splendide : Degas, Matisse, Braque, Léger. Picasso a peint Micheline Rosenberg, "Nanette", la mère d'Anne Sinclair, sur l'une de ses toiles. Mais aussi d'une vision vécue de l'adversité.

Dominique Strauss-Kahn, un jeune économiste, voulait la rencontrer depuis des années.

Il l’a informée qu'il couchait à droite et à gauche, qu'il était un "incorrigible coureur de jupons". Selon les versions, elle lui aurait répondu soit "c'est mon problème, pas le tien" soit "je te changerai". Ils se sont mariés en novembre 1991. Pendant plusieurs années, à chaque fois qu'un ami mentionnait les penchants de son mari pendant un repas, elle jetait sa serviette sur la table et sortait de la pièce.

 

Strauss-Kahn a d'abord été connu comme "Monsieur Sinclair". Lorsqu'il a été nommé ministre des Finances et de l'Industrie en 1997, Anne a fait ses adieux au petit écran pour éviter de possibles conflits d'intérêts et pris un emploi administratif au sein de la chaîne.

 

Anne Sinclair est trop influente et trop intelligente pour être une victime, mais son comportement irréprochable laisse perplexe des deux côtés de l'Atlantique. Sa meilleure amie, Elisabeth Badinter, a publiquement rejeté l'idée que la fidélité soit un élément important du mariage.

 

L'épouse d'un homme à femmes ne reste pas à ses côtés en dépit de ses infidélités, mais en raison de celles-ci. Elle est orgueilleuse de la puissance phallique du conjoint."

 

Ce n'est pas la première fois que l'ancienne star du petit écran traverse les difficultés aux côtés de son mari. Elle était un atout maître dans les ambitions de son mari, tant il est vrai qu'elle les a encouragées, financées, protégées.

 

L’affaire DSK s’essouffle,  Le croustillant reste la relation du couple DSK-Sinclair. Relation en béton armé ? Des fissures sembleraient lézarder la jolie façade. C’est du moins ce qui se murmure d’ici et là. Ce couple, exposé pour le pire, tiendra-t-il ou explosera-t-il ?

 

Il est vrai qu’Anne Sainclair profite de l’occasion pour retrouver son lustre d’hantant.

 

L’étrange soumission d’Anne Sinclair son épouse solidaire, n’est pas très claire, au-delà de l’imaginable fascine.

Pendant les audiences au tribunal, à aucun moment on ne voit DSK avoir un geste d’amour vers sa femme, difficile de les voir mains dans la main, souvent DSK marchait devant sans se préoccuper de la femme, lorsque DSK était à cote de sa femme ou sentait comme une certaine indifférence.

DSK n’est fidele qu’a lui-même.

Mais tout ceci n’est que pur imagination de ma part et la vérité est ailleurs.

 

Repost 0
Published by harent le varent - dans personnalité
commenter cet article
7 février 2011 1 07 /02 /février /2011 23:46

Paris doit sa survie à un général nazi

  Ce Nazi qui a sauvé Paris.

Dietrich von CHOLTITZ (1894-1966)

dietrichvoncholtitz
Il entre en 1907 à l'école des cadets de Dresde. Il est au 107eme régiment d'infanterie en 1914 et est blessé. En 1939, il commande le bataillon du 16e régiment aéroporté. Il devient général de brigade le 1er février 1943. En 1944 il reçoit le commandement du 76e Panzer.

DIETRICH von CHOLTITZ est, le 7 août 1944, nommé gouverneur militaire de la garnison de Paris. Son quartier général est installé à l'Hôtel Meurice, somptueux palace situé face aux Tuileries. Les Allemands sont encore 20 000 à défendre la capitale.

C'est en effet le général allemand Von Choltitz qui a sauvé Paris de la folie d’Hitler, les raisons qu'il a invoquées pour la non destruction de Paris (La guerre est perdu, la ville est trop belle), ces raisons sont louables pour un connaisseur d’architectures.

le 23 août, Hitler lui envoie un télégramme : "Paris ne doit pas tomber entre les mains de l’ennemi sauf sous l’aspect d’un champ de ruines". Un "champ de ruines" comme à Varsovie… Le 25 août, jour de la reddition, l’officier supérieur "ignore superbement les ordres de destruction de Hitler.

Le général commandant ne s’est pas contenté de désobéir. Le 19 août, il a accepté de discuter le principe d’une trêve avec la Résistance par l’intermédiaire du consul suédois. En signant une trêve, en désobéissant à ses chefs.

Une chose semble acquise : il a réellement désobéi aux ordres. Mais pourquoi ? "Messieurs, j’ai reçu l’ordre de me maintenir ici et d’attendre l’ennemi, mais je suis un général qui n’a, croyez-le, qu’un désir, celui de revenir dans Paris intact, comme touriste, après guerre", aurait-il déclaré le 19 août au consul suédois Raoul Nordling.

On a beau dire, mais il faut reconnaître que si le général von choltitz voulait détruire Paris, il l’aurait fait. Devant la défaite proche, certaine militaire pratiquait le principe de la terre brulé comme les soldats allemands savaient si bien le faire, le général ne l'a pas fais.

Le 25 août, le général von Choltitz capitule devant le général Leclerc et le colonel Rol, commandant des FFI de l'Île-de-France, à la Préfecture de police de Paris.

Le général Dietrich von Choltitz sera libéré en 1947 et décèdera en 1966.

 

La ville de Paris devrait rendre hommage à ce Nazi, une preuve que tous les Nazi n’étaient mauvais et savait faire la part des choses devant un ordre absurde.

Repost 0
Published by harent le varent - dans personnalité
commenter cet article
17 janvier 2011 1 17 /01 /janvier /2011 21:40

Carla Gilberta Bruni Tedeschi, née italienne le 23 décembre 1967 à Turin (Italie), est un mannequin et auteur-compositrice-interprète connue sous le nom de Carla Bruni. Le 2 février 2008, Carla Bruni épouse le Président de la République Nicolas Sarkozy et devient ainsi la nouvelle première dame de France.

Elle porte depuis son mariage, en tant qu'épouse du président de la République, le nom Carla Bruni-Sarkozy, tout en conservant le nom Carla Bruni pour ses activités artistiques.

 sarko-et-carla.jpg

Femme de cœur, et particulièrement touchée par le virus du Sida dont est décédé son frère Virginio, Carla Bruni-Sarkozy est devenue le 1er décembre 2008, ambassadrice mondiale des mères et des enfants contre la pandémie auprès du Fonds mondial contre le sida, la tuberculose et le paludisme.

 

Elle doit se dire qu’elle est prisonnier dans une cage dorée, elle n’a plus rien en ayant tout, est-ce une punition de la vie?

 

Chaque médaille a son revers, au début c’était un compte de fée.

L’étoile de la musique qui devint première dame de France, elle c’était refait une virginité.

Mise en lumière sur le plan politique et internationale, le président ne peut plus se passé d’elle, on la réclame de partout.

Elle est même attendue plus que le président.

Mais cette femme qui avait l’habitude de se laisser vivre comme dans le passé est belle et bien prit à son petit jeux, cette façade de première dame de France.

Sur le plan psychologie sa situation est dramatique à tel point qu’elle réclame un enfant à son mari, pour se rattacher à la réalité du monde et pour se sentir femme et utile. Ce qu’elle n’est plus, elle est devenu une poupée qu’on utilise et qu’on exhibé.

Elle devenu encore plus seule dans ce monde depuis la mort d’un ami très proche.

Deux solution s’offre à elle :

-rester dans cette cage et dépérir.

-reprendre sa liberté comme dans le passé.

Mais la célébrité et le succès sont des drogues qui sont plus fort que tout.

Repost 0
Published by harent le varent - dans personnalité
commenter cet article
2 novembre 2010 2 02 /11 /novembre /2010 22:52

Joseph Patrick Kennedy Sr. (né le 6 septembre 1888 et décédé le 18 novembre 1969) est une figure politique importante et controversée des États-Unis, père du Président John Fitzgerald Kennedy et le patriarche de la famille Kennedy.

 

il se maria avec Rose Fitzgerald, la fille de John F. Fitzgerald, maire démocrate de Boston. Ensemble, ils eurent neuf enfants dont Joseph Patrick Kennedy Jr., le Président John F. Kennedy, Robert Francis Kennedy et Edward Moore Kennedy.

Kennedy nourrissait de grands espoirs politiques pour ses fils. Il destinait son fils aîné, Joseph Patrick Kennedy Jr., à devenir le premier président catholique des États-Unis. Toutefois, Joseph Jr. fut tué au cours d'une mission aérienne pendant la guerre. Tous ses espoirs se reportèrent alors sur John, qui remporta l'élection présidentielle en 1960.

Le pacte avec le Diable visait une situation où, par une magie quelconque (accord avec le Diable, découverte d'un talisman, …), Kennedy voulait obtenir facilement la gloire pour ses fils - ou du moins ce qui pouvait le représenter à ses yeux - contre une aliénation désastreuse dont il ne perçoit pas a priori l'importance : typiquement, la fortune et la gloire contre son âme. Une passion qui le poussa à faire un pacte entre lui et le Diable. Un appel pour une faveur diabolique, fait avec la promesse d’un cadeau en retour qui consiste à se vendre, corps et âme, au diable. C’est probablement la pire insulte faite à Dieu. Tout cela pour obtenir du Diable, ce que Dieu lui aurait refusé jusque là. En ce cas, il s’est se renie formellement à Dieu, préférant appartenir au Diable et peut éprouver la forme la plus grave de possession.

Il a damné son âme et condamné à l'enfer.
ce contrat avec le diable a bien été respecté, mais le prix a payer a été très cher.

Kennedy père a vue mourir la plus part de ses enfants qui avaient fait de la politique.

En 1961, Joseph Kennedy subit une attaque cérébrale qui le laissa partiellement paralysé.

L'assassinat de John en 1963 eut un effet terrible sur la famille et ce n'est qu'avec réticence que Joseph accepta de soutenir la candidature de son fils Robert à l’élection présidentielle de 1968, de peur de perdre un autre fils. L'assassinat de Robert par Sirhan Sirhan pendant la campagne devait lui donner raison.

Joseph Kennedy mourut l'année suivante, le 18 novembre 1969, la veille de l'alunissage d'Apollo 12, deuxième mission lunaire du programme spatial pour lequel son fils avait tant œuvré.

 

John Fitzgerald Kennedy, né le 29 mai 1917 à Brookline et mort le 22 novembre 1963 à Dallas, est le 35e président des États-Unis. Entré en fonction le 20 janvier 1961, à l'âge de 43 ans, il est assassiné le 22 novembre 1963, à l'âge de 46 ans. Plus jeune président élu[1], il est aussi le plus jeune à mourir en cours de mandat, assassiné moins de trois ans après son entrée à la Maison Blanche. Il reste en 2010 le seul président américain de religion catholique.

Le 12 septembre 1953[2], il épouse Jacqueline Bouvier avec qui il a quatre enfants : Arrabella (1956, mort-née), Caroline Kennedy (1957), John Fitzgerald Kennedy Jr. (1960-1999) et Patrick (1963, décédé deux jours après sa naissance).

John Fitzgerald Kennedy, Jr. est né le 25 novembre 1960 à Washington, D.C. (États-Unis) et mort le 16 juillet 1999 au large de Martha's Vineyard. Il est le fils du président John Fitzgerald Kennedy et de Jackie Kennedy et le frère de Caroline (il eut également une autre sœur aînée Arrabella et un frère cadet Patrick, morts en bas-âge). Il est surnommé John-John.

 

 

Robert Francis Kennedy, Sr. (20 novembre 1925 à Boston - 6 juin 1968 à Los Angeles) est un homme politique américain qui occupa notamment les fonctions de ministre de la Justice de 1961 à 1963 ainsi que le poste de sénateur de l'État de New York de 1964 à sa mort. En 1968, il se lança dans la course à la Maison Blanche. Alors favori pour être investi par le Parti démocrate, il fut victime d'un assassinat le soir de sa victoire à la primaire de Californie le 5 juin 1968. Son meurtrier est considéré comme étant Sirhan Sirhan bien que de très nombreuses incohérences dans l'enquête – calibre de l'arme ayant tué et angle balistique, nombre de détonations entendues par les témoins – rendent la version officielle de sa mort, comme celle de son frère John F. Kennedy, sujette à de très vives controverses.

 

Edward Moore Kennedy, Sr., né le 22 février 1932 à Boston et mort le 25 août 2009 à Hyannis Port, était un homme politique américain.

Membre du Parti démocrate, il est sénateur du Massachusetts au Congrès des États-Unis de 1962 à sa mort. Surnommé Ted, il fut une figure emblématique du Parti démocrate, l'un des politiciens les plus libéraux du pays[1] (aile gauche du Parti démocrate) et le frère de l'ancien président John Fitzgerald Kennedy.

Ainsi soie t-il.

source wikipedia sauf le pacte entre Kennedy et le diable.

Cet article n’est que pour imagination de ma part.

Repost 0
Published by harent le varent - dans personnalité
commenter cet article
17 septembre 2010 5 17 /09 /septembre /2010 07:35

La jeunesse de sarko n’a pas été toute rose. Sa famille, d'origine immigrée, son enfance, qu'il n'a pas aimée, ses blessures secrètes, comme le divorce de ses parents ou les moqueries sur sa taille.

Avec un père déconcertant, Paul, né à Budapest, aux vérités successives et éphémères.

Il avait toujours peur de se retrouver seule après  le départ de son père.

Sarko n'a pas aimé sa jeunesse. Ni l'enfance ni l'école. C'est à cette époque que le futur candidat à l'Elysée a commencé à construire un parcours singulier.

C’est bien sur les bancs de l’école que sarko a pris la décision d’être président de la république, pour être le plus fort et ne plus être seul.

Sarko est devenu président pas pour aider la France mais bien pour combattre sa peur.

Sa lente descente a commencé pendant la campagne à l’élection, son ex-femme avait déjà décidé de se séparer de lui.

Un homme mal dans ses bottes, avec un costume trop grand pour lui et une nouvelle femme qui ne lui ressemble pas.

Lorsqu’on est au sommet de son art, on a beaucoup d’amis ou plutôt de vautour qui ne sont la que pour leurs intérêts.

La victoire de sarko, au fil des années est entrain de se transformer en piège

Avec un Gouvernement incompétent, qu’il a lui-même choisit, sarko se retrouve devant ses vieux démons ; l’échec, humiliation et la peur de se retrouver seul.

Des membres du gouvernement pour la plus part ne pensent qu’a leurs intérêts et leurs carrières politique. Des faux amis qui sont incapable de lui dire la vérité pour ne pas perdre leurs postes.

Amateurisme, sinistre et menteur sont les pratiques de se gouvernement.

Mais le plus important c’est bien la situation psychologique de sarko.

Mal entouré, sarko se retrouve petit à petit seul, il aura consacré tout sa vie à combattre ses vieux démons pour se retrouver en enfer.

Sarko c’est déjà suicidé politiquement, avec ses réformes et les déclarations de certains membres de son gouvernement.

Tous les ingrédients sont réunis pour que sarko passe à l’acte ;

-se retrouve seul

-humiliation sur le plan mondial, pire que l’équipe de France du mondial 2010.

-dépassé par les événements.

-incapable de se relancer sur le plan politique.

-mensonge à répétition.

-entouré qu’une bande de requin.

Sarko reste égoïste, imbu de sa personne et pathétique. Sans issu il ne reste que quelque solution a cette homme. Se faire soigner, se qui pourrai être risqué pour lui et son avenir politique.

Disparaître de la sur le plan médiatique et politique pour sauver son esprit de ses vieux démons

Se suicider médiatiquement pour enfin vivre en vue des prochaines élections.

 Suicide

Cette homme n'a pas d'ami, car un vrai ami c'est celui qui sera capable de te dire que tu fais une erreur.

 

Cet article n’est que pur imagination de ma part, ce qui ne doit pas vous empêchez d’avoir votre opinion sur le sujet.  

Repost 0
Published by harent le varent - dans personnalité
commenter cet article
20 août 2010 5 20 /08 /août /2010 11:20

Ernesto Rafael Guevara de la Serna est né le jeudi 14 juin 1928 à Rosario, Argentine. Il est le premier fils de l’architecte Ernesto Guevara Linch, de descendance espagnole et irlandaise de par sa mère, et de Celia de la Serna et de la Llosa, descendante d’une famille fortunée.

che2

 

La personnalité de Che Guevara est bien plus complexe et contrastée que le portrait de révolutionnaire romantique.

Le Che était obsédé par le fait de montrer l'exemple en tout point pour lui-même et pour ses hommes.

Che Guevara était l'adepte de solutions extrêmes dans la défense de ses idées et pas seulement en théorie. Il se chargea de l'exécution de membres de la guérilla condamnés pour trahison par les guérilleros. Fidel Castro lui confia le commandement du tribunal révolutionnaire de la Cabaña chargé de juger les responsables du régime de Batista car il savait que Guevara ne montrerait aucune clémence, la sentence de ceux condamnés pour exactions ou tortures était presque toujours la mort. Castro louait même « sa qualité d'agressivité excessive »

Pour le Che, sa conduite était dictée par la révolution mondiale qui était une véritable lutte à mort contre l'impérialisme, et il s'en justifia officiellement : « Nous avons fusillé, nous fusillons et nous continuerons à fusiller tant que cela sera nécessaire. Notre lutte est une lutte à mort. »

Guevara voyait comme indispensable « la haine comme facteur de lutte ; la haine intransigeante de l'ennemi, qui permet à l'être humain de dépasser ses limites, et le transforme en une efficace, violente, sélective et froide machine à tuer »

 

Lorsque sa deuxième fille Aleida naît, Guevara est en voyage officiel à l'étranger. Au télégramme qui lui annonce : « Félicitation Commandant, c'est une fille  », il fait une réponse à sa femme reflétant son humour argentin « Si c’est une fille, jette-la par-dessus le balcon ! »

 

Beaucoup le considèrent comme un tueur et un terroriste, un « bourreau fanatique »[]. Ils pensent que Che Guevara a été « personnellement responsable » de l’exécution de centaines de personnes dans les prisons cubaines, surtout lorsqu'il commandait la forteresse de la Cabaña. Le Che n'a jamais cherché à dissimuler sa cruauté. Bien au contraire. Plus on sollicitait sa compassion, plus il se montrait cruel. Il était complètement dévoué à son utopie. La révolution exigeait qu'il tue, il tuait; elle demandait qu'il mente, il mentait." A la Cabaña, lorsque les familles rendaient visite à leurs proches, Guevara exigea qu'on les fasse passer devant le mur d'exécution maculé de sang frais.

 che1

Il serait en plus un piètre tacticien. Il aurait échoué dans sa tâche de gestion de l’économie cubaine (alors que Cuba avait été, avant la dictature de Batista, un des quatre pays les plus dynamiques d'Amérique latine) : quasi-effondrement de la production de sucre (dont le premier client était il est vrai, les États-Unis), échec de l'industrialisation et introduction du rationnement total.

Che Guevara n'eut jamais aucune formation en économie - ce qui lui fit commettre d'incroyables erreurs alors qu'il était à la tête de la Banque Nationale.

 

Guevara comme autoritaire, stalinien et responsable de la création d’un régime bureaucratique et totalitaire[].

Les révolutions inspirées par le Che ont en fait renforcé la répression et les dictatures militaires latino-américaines pendant de nombreuses années.

Pendant son voyage avec Granado, son surnom est Fuser venant de « Furibundo » (« coléreux »)

 

Le Che comme un fanatique extrémiste, l'image d'un humaniste prenant les armes malgré lui.

Les gens se souviennent de ce que le Che a fait, il y a la mémoire des exécutions, qui faisaient la Une des journaux, et des prisonniers.

Le Che n'avait pas l'intelligence de Fidel, qui l'a utilisé comme instrument au service de sa politique extérieure, et s'en est débarrassé en temps voulu.

il a revendiqué, en 1964, les exécutions à la tribune de l'ONU alors que Castro n’en parlait plus à ce moment-là.

 

L’aspect autoritaire est présent chez le Che, surtout au début, parce qu’une partie de sa formation politique s’est tout de même faite dans la mouvance communiste stalinienne. Le Che n’était ni plus ni moins sexiste  que la moyenne des militants révolutionnaires d’Amérique Latine de ces années. Il ignorait les enjeux du féminisme.

Certain présente le Che comme un assoiffé de sang, attiré par la mort qui a entraîné avec lui des vies entières dans un combat inutile et perdu d’avance.

Outre le fait qu’il soit antisémite notoirement, « Che » Guevara était aussi homophobe comme l’atteste de nombreux témoignages.

 

 

 

Et pourtant

 

 

Che

 

Guevara voyage à travers l'Amérique latine, ce qui le met en contact direct avec la pauvreté dans laquelle vit une grande partie de la population. Son expérience et ses observations l'amènent à la conclusion que les inégalités socioéconomiques ne peuvent être abolies que par la révolution.

 

Des grands penseurs que Guevara est aussi important que Trotski.

Il fait preuve, très tôt, d’une sensibilité antibureaucratique, radicale contre les privilèges. Dès le début, et ce de façon croissante,  il est sensible à la question de la liberté d’expression, d’opinion. Il affirme que les divergences ne se règlent pas à coups de matraque.

 

Par principe, il est contre la peine de mort. Le Che et Fidel admirons beaucoup le Sandinisme parce que lorsqu’ils ont pris le pouvoir, ils ont aboli la peine de mort.

Il exigeait de ses soldats qu’ils respectent les prisonniers.

Il interdisait que l’on porte atteinte aux prisonniers.

 

Guevara se distingue en intégrant dans ses troupes de nombreux guajiros (paysans de l'île) et Afro-cubains, qui constituent alors la catégorie de population la plus marginalisée du pays, à une époque où le racisme et la ségrégation raciale sont encore répandus y compris dans les propres rangs du mouvement du 26 juillet (en 1958, l'accès au parc central de Santa Clara était interdit aux personnes à la peau noire)[].

 

Simone de Beauvoir, Jean-Paul Sartre et Che Guevara discutant à Cuba en 1960. Sartre écrira plus tard que le Che était «l'être humain le plus complet de notre époque».

En 1965, il dénonça dénoncé l'exploitation du tiers monde par les deux blocs de la guerre froide.

 

Le Che devient alors célèbre dans le monde pour ses attaques enflammées contre la politique étrangère des États-Unis en Afrique, en Asie (guerre du Viêt Nam), mais surtout en Amérique latine, tandis qu'il développe avec Régis Debray la théorie du foco, mettant l'accent sur la guérilla rurale.

Guevara fait de la lutte contre la bureaucratie naissante une de ses priorités. il déteste tout favoritisme lié au rang (comme c'était déjà le cas lors de la guérilla). Il refuse ainsi une augmentation de salaire lorsqu'il est nommé ministre, préférant garder sa paye de « commandante » de l'armée.

il est l’initiateur du Travail Volontaire dans tout le pays, de l’organisation des Forces Armées Révolutionnaires (FAR) ; il est le fondateur de la revue Verde Olivo, où il écrit de nombreux articles ; il est l’auteur de différents livres et essais.

D'une intégrité sans faille, d'une rigueur morale unique, le Che est aujourd'hui devenu l'étendard de toutes les libérations. Exigeant, forçat de la discipline, incapable de compromission, avec cette "sainteté féroce"qui lui servit d'armure, il fut - fait rarissime en politique - "un homme qui agissait comme il pensait."
Le 11 décembre 1964, devant les délégués de l'O.N.U., le Che lançait cette phrase qui résume assez bien l'altruiste et rigoureuse facture du personnage : "Je suis cubain et argentin aussi, et si les très illustres domaines d'Amérique latine ne s'en offensent pas, je me sens aussi patriote d'Amérique latine, de n'importe quel pays d'Amérique latine... Je serai prêt, le moment venu, à donner ma vie pour la libération d'un pays d'Amérique latine, sans rien demander à personne, sans rien exiger, sans exploiter personne".

Symbole de la révolution cubaine et de l'anti-impérialisme, le Che est une figure emblématique de l'histoire du XXe siècle.

 

che3

Repost 0
Published by harent le varent - dans personnalité
commenter cet article