Overblog Suivre ce blog
Administration Créer mon blog

Présentation

  • : Le blog de harent le varent
  • Le blog de harent le varent
  • : Ces trois regles signifient littéralement : « Ne vois pas », « N'entends pas », « Ne parle pas ». Plus précisément, la doctrine citoyenne signifient « je ne dis pas ce qu'il ne faut pas dire », « je ne vois ce qu'il ne faut pas voir », et enfin « je n'entends ce qu'il ne faut pas entendre »
  • Contact

etre ou ne pas etre

je ne vois pas, ne parle pas et n'entend pas. je ne suis plus rien sinon je mexprime, alors voila l'occassion.

Recherche

11 mars 2010 4 11 /03 /mars /2010 10:59

A l’écoute de certain propos ces dernier temps de mes hommes politiquent, je dois me rendre à l’évidence.

Le président du Front Nationale Jean Marie LE PEN a des diciples dans tous les partis politiques.

Front-national2
Imité mais jamais égalé, cela ressemble à LE PEN, cela au discours de LE PEN, cela a le gout de LE PEN mais ce n’est pas LE PEN.

Ce sont des imitations de mauvaise qualité, on les trouves dans les grands partis politiques, on les trouves au gouvernement, on les trouves à la tête de grand entreprise, dans les religions, dans les forces de l’ordre etc.

Qui sont-ils ?

C’est vous, c’est moi, c’est beaucoup de français voir beaucoup trop.

LE PEN dit haut ce que beaucoup de français pensent tout bas.

Mais les pires, les plus mauvais et dangereux sont ces français qui nous gouvernent, qui se trouvent dans les directions de l’UMP et le PS.

Ils sont minoritaire mais présent, ils avancent à visage caché, ils rasent les murs dans les sphères du pouvoir, ils s’alimentent des doctrines du Front Nationale et attisent la haine de la population.

Chasser le naturel, il revient au galop.

LE PEN est sur la fin de sa carrière, comme un grand il doit parti au bon moment.

Force et de croire que les remplacent sont nombreux et pas seulement dans le Front Nationale.

Il y aura certainement un homme ou femme qui sera meilleur que LE PEN ou pire que LE PEN mais il n’y aura pas d’autre Jean Marie LE PEN.

On peut aimer ou détester l’homme mais il faut reconnaître qu’il est la voix  de millions de Français.

Repost 0
Published by harent le varent - dans personnalité
commenter cet article
11 mars 2010 4 11 /03 /mars /2010 00:58

La journée de la femme doit être une journée fériée pour toutes les femmes.

Cette journée devrait être payé double pour toutes les femmes qui travaille ce jour la.

C’est un minimum pour tout ce que nous apportent les femmes dans leurs grandes bontés.

Leurs rendre hommage pour ;

Tant de souffrance, tant de misère, tant de dur labeur et tant de violence faite aux femmes.

Les femmes apportent tant à ce monde, tant de bonheur, tant de joie et tant de vie.

Une journée qui symbolise tous les autres jours de l’année.

La femme est un Homme comme les autres, alors elle a doit au respect et la dignité.

Article tiré du blog

De Awa DIAGNE

evaadiagne.unblog.fr

vous pouvez participer au sondage sur la question au :

http://http://localhost//sondages/sondage-gratuit-45577_82866.php


L’Africaine

En ma qualité de femme active en Afrique, je fais la proposition d’avoir une journée fériée pour toutes les femmes.

A défaut de  pas travailler ce jour la, cette journée devrait être payé double ou être récupérer en journée de repos.

En vérité je vous le dis les femmes méritent largement cette journée.

J’entends d’ici et la que c’est du n’importe quoi ou encore c’est impossible.

On dit en France impossible n’est pas Français.

Rappelez-vous, avant la guerre il était inconcevable de donner le doit de vote à la femme.

Rappelez-vous dans les années 90 il était inconcevable d’avoir un président noir aux USA.

En vérité je vous le dis les femmes méritent largement cette journée.

Les femmes sont les maillons fort de l’humanité et cela plus en Afrique qu’ailleurs.

Plus il y a de femme dans une entreprise, plus cette entreprise est compétitive. Dans ce domaine l’Afrique est à la traine mais les choses sont en train de changer.

De nos jours les femmes donnent de meilleurs résultat dans le monde du travaille, pas par ce que elles sont meilleurs mais tout simplement qu’elles doivent montrer tous les jours leurs compétences.

Les femmes ne sont pas l’avenir de l’Homme mais plutôt l’avenir de l’humanité.

En vérité je vous le dis les femmes méritent largement cette journée.

L’avenir est aux valeurs féminines car c’est la femme qui organise le foyer, gère, transmet le savoir aux enfants, éduque et pense à long terme.

De plus en plus de femmes se trouvent à la tête de grande entreprise ou chef d’un état.

Dans ce domaine l’Afrique est à la traine et les choses ne sont pas prés de changer.

Il faut un équilibre entre homme et femme et pour cela il faut savoir éduquer les hommes sur la parité.

L’Afrique est le continent qui doit montrer l’exemple, tant la disparité entre homme et femme est grande.

Les femmes produisent la moitié de la richesse mondiale, ce taux passe à 80 pourcent en Afrique car les femmes Africaines sont plus activent que les hommes.

Les femmes en Afrique sont une puissance économique, même si elles sont réduites à l’état de silence. Elles gèrent plus de 90 pourcent du ménage.

En vérité je vous le dis les femmes méritent largement cette journée.

Les sont environ 50% de la population active

Les sont environ 20% des chefs d’entreprises

Les sont environ 30% des créateurs d’entreprises

Les sont environ 35% des cadres

Tout cela dans les pays industrialise.

Dans les pays en voie de développement tout ce travaille restent à faire.

Dans ce domaine l’Afrique est à la traine mais les choses sont en train de changer.

Seule l’émergence des femmes Africaine pourrait donner un nouvel essor au développement de ce continent.

En vérité je vous le dis les femmes méritent largement cette journée.

Mon métier de guide me mets en contact avec deux visions différentes de ce monde.

D’un coté je suis confronter au quotidien des femmes Africaines et de l’autre coté le regard des touristes occidentaux sur les Africains.

Une situation très enrichissante, car ces deux visions sont complémentaires, perfectionnistes et solidaires.

Dans les organisations internationales on fait appel à des femmes Africaines lettrés qui pour la plus sont loin des réalités des conditions de vie et d’évolution des femmes Africaines.

Dans mon pays le Sénégal je suis une femme indépendante comme beaucoup et qui ne demande qu’à participer au développement de son pays.

Dans un pays ou le poids de la culture très importante, les femmes comme moi se battent tous les jours au coté de quelques hommes pour faire reculer la pauvreté.

En vérité je vous le dis les femmes méritent largement cette journée.

Une journée fériée, une journée symbolique pour les rendre hommage.

La journée mondiale de la femme doit être fériée.

L’entraide et la collaboration des femmes du monde entier pourraient changer la face de la planète.

 

Vous pouvez participer au sondage sur la question au :

 

http://http://localhost//sondages/sondage-gratuit-45577_82866.php

 

Cordialement

 

AWA

jour-de-l-an1.jpg

Repost 0
Published by harent le varent - dans actualité
commenter cet article
4 mars 2010 4 04 /03 /mars /2010 17:42


domenech
La France est qualifié pour la coupe du monde mais les interrogations et le constat, toujours les mêmes, est effrayant: aucun style de jeu, aucune identité, un sélectionneur visiblement incompétent et dépassé, aucune équipe type. Aller en Coupe du Monde est une chose, faire bonne figure en est une autre. Et après la démonstration d’hier, à moins d’un miracle, il n’y aura rien à attendre de cette équipe, mais ces propos restent insensibles au sélectionneur de l’équipe de France.

Domenech a la tête sur les épaules et rien ne semble l’ébranler, surtout pas des matchs sans âmes ou des défaites.

La zen attitude et la sagesse sont les maitres mots de l’entraineur. Seule contre tous, Domenech garde le cap, conforté par le Président de la FFF.

 

SAINT-DENIS (Reuters) – Raymond Domenech n’est pas catastrophé par la défaite sans appel de la France contre l’Espagne (2-0), en match amical, à un peu plus de trois mois de la Coupe du monde.

Interrogé sur les copieux sifflets qui sont venus des travées du stade de France mercredi soir, lors du match amical des Bleus perdus face à l’Espagne (0-2), le sélectionneur tricolore Raymond Domenech a reconnu qu’il y a « un vrai souci » avec le public. « Il y a un vrai souci, a admis Domenech après la rencontre. La Coupe du monde, c’est dans trois mois. Les joueurs ont besoin de soutien, d’encouragements. Le reste, ce sont des parasites qui n’aident personne. Ca n’a pas de sens. Je ne vois pas l’utilité. D’autant plus que les « Olé » ont commencé au début du match alors qu’il n’y avait rien de spécial. C’est dommage d’oublier qu’on peut siffler à la fin parce qu’on trouve qu’un match n’a pas été bon mais, quand on est supporter, on encourage son équipe, a expliqué le coach français.

"Je ne suis pas aussi catastrophé que vous semblez l'être", a répondu mercredi le sélectionneur français.

"Il y avait une belle équipe en face, on n'était pas au top, ils nous ont fait déjouer mais il y a des choses intéressantes pour la suite, du 11 juin au 11 juillet", a-t-il ajouté en allusion aux dates du Mondial en Afrique du Sud.

"Il y a eu des bonnes séquences dans l'idée de ce qu'on voulait faire dans la récupération du ballon (...) ces moments où on est allé les chercher", a dit Raymond Domenech, avant de passer aux aspects négatifs.

"On a mal négocié ces ballons d'attaque et on a fait deux erreurs sur leurs pressings. On perd les ballons et on prend des buts sur deux erreurs."

On ressent un petit air de membre du gouvernement, un politicien qui voit blanc quand tout est noir, qui dit tout vat bien quand tout vat mal.

 Le gouvernement optimiste, les Français sceptiques

 

« La situation économique continue de s'améliorer en France », a affirmé en 2009, le Premier ministre François Fillon sur RTL. Malgré des signes de reprise pour les plus riches, les Français doutent que la crise soit surmontée. En revanche, du côté des banques, la situation s’est nettement améliorée. Quatre des cinq banques (BPCE, Société Générale, Crédit Mutuel et BNP Paribas) ayant bénéficié des aides publiques ont annoncé le remboursement des sommes prêtées. Pourtant les demandeurs d’emploies sont plus nombreux, les salaires n’augmentent pas et la précarité gagne du terrain.

Mais tout vat bien pour le gouvernement.

 

 

Quel avenir pour Raymond Domenech?

Jean-Pierre Escalettes a indiqué qu’il souhaite que le nouveau sélectionneur de l’équipe de France soit désigné avant le début de la Coupe du monde, avant le mois de juin, voire avant le mois de mai.

Raymond Domenech a déjà toutes les caractéristiques d’un bon membre du gouvernement.

Alors pourquoi pas Ministre du Sport

domenech1
Homme
politique, membre du
gouvernement chargé de l'administration du grand service public.

Raymond Domenech est un entraîneur de football français, né le 24 janvier 1952 à Lyon. Joueur professionnel de 1970 à 1986, il est sélectionné à huit reprises en équipe de France de football entre 1973 et 1979. Il devient ensuite entraîneur de club au FC Mulhouse puis à l'Olympique lyonnais. En 1993 il devient sélectionneur de l'équipe de France espoirs et depuis 2004 il est le sélectionneur de l'équipe de France qu'il qualifie à partir des éliminatoires pour trois grands championnats (2006, 2008, 2010), une première. Il mène la sélection nationale en finale de la Coupe du monde 2006 mais échoue ensuite au premier tour de l'Euro 2008. Sélectionneur controversé en raison de sa communication suscitant parfois l'incompréhension et en raison de l'échec de l'Euro 2008, il parvient à qualifier la France pour la Coupe du monde 2010 en Afrique du Sud.

Si Domenech peut être un bon politicien alors un membre du gouvernement peut être aussi bien l’entraineur de l’équipe de France.


Qui serait le meilleur remplaçant à Raymond Domenech?

domenech3
Madame Lagarde Ministre de l’économie fera bien l’affaire, ou encore

Monsieur Bertrand secrétaire général de l’UMP.


 
Raymond Domenech remplacera t-il Roseline Bachelot?

domenech2
Le Président Sarko serait bien avisé pour le prochain remaniement ministériel.

Repost 0
Published by harent le varent - dans personnalité
commenter cet article
2 mars 2010 2 02 /03 /mars /2010 17:04

pecresse1
Valery Pécresse fait preuve de clientéliste en matière de transport ni plus ni moins.

Il devrait remplacer ses conseils en matière de transport.

Ses déclarations sont ridicules et vat a l’encontre de la sécurité ferroviaire.

Dans ces réponse on comprend vite de madame Pécresse prend rarement les transports en communs. Au lieu d’encourager et féliciter le travaille de la SNCF et la RATP, elle se place en donneur d’ordre et de conseil, à des entreprise réputer dans le monde entier pour leurs savoir faire. Biensur on peut toujours faire plus en matière de transport, mais tout cela à un coup et surtout de bonne prise de décision en respect avec la sécurité.

 

Article tiré du METRO PARIS du 02/03/2010

 

Pécresse répond à nos lecteurs

 

La tête de liste de l'UMP en Ile-de-France défendait sa vision et son programme devant les lecteurs de Metro.

 

Jean-Charles: Je prends le métro et le train pour aller de Paris à Bécon et les incidents techniques se multiplient. Que fait-on pour les infrastructures et la régularité des trains?
Nous proposons un plan d'urgence pour la qualité de service. Les trains connaissent de nombreux retards parce que les voies n'ont pas été assez entretenues. En six ans, la situation s'est considérablement dégradée. Actuellement, les conventions entre la SNCF, la RATP et la Région prévoient des sanctions financières en cas de non-respect de la régularité.

Ma réponse ; les trains de la région connaissent des retards surtout à cause de panne de matériel et d’actes de malveillance. Les voies de la SNCF et la RATP sont bien entretenu sinon on aurait eu beaucoup plus d’accident.

Mais ces contreparties ne vont pas à l'usager. Je propose donc la création d'un tarif "engagement respecté ou remboursé" qui prendra la forme d'une décote sur le Pass Navigo en fonction du taux de retard sur la ligne. En outre, sur le service minimum en cas de grève, il faut également changer les conventions. S'il y a service minimum, il doit aussi y avoir tarif minimum. C'est une question de volontarisme politique. A ce titre, je rappelle que la gauche avait voté contre la loi sur le service minimum à l'Assemblée.

Ma réponse ; aucun transport au monde n’est gratuit, faire un tarif minimum c’est bien mais trouver le financement c’est encore mieux. Si on doit rembourser tous les clients chaque fois que la SNCF et la RATP sont en retard, ils vont mettre la clé sur la porte rapidement, proposition insensé d’une politicienne.

Florence: J’ai des horaires décalés et il n'y a aucun transport quand on commence tôt ou que l'on finit tard. Que proposez-vous?
L’extension de l'amplitude horaire est extrêmement coûteuse. Je suis prête à m'engager à faire une étude et à regarder, pour chaque ligne, quels sont les besoins. Les lignes automatiques comme la 14 et bientôt la 1, pourraient circuler toute la nuit à condition que cela ne se heurte pas aux problèmes d'entretien de la voie.

 

Ma réponse ; des bus de nuit roulent toutes les nuits depuis quelques années. Un travaille de professionnel pour être au plus prés au besoin des clients, ce n’est certainement pas madame Pécresse qui vat apprendre son métiers à la RATP.

De plus elle donne sur réponse partiel qui ne concerne que Paris et pas la proche et grande banlieue.

 

 

 

Ecrit le vendredi 22 janvier 2010
Paris, 9h15


Valérie Pécresse, ministre de l'Enseignement supérieur et de la Recherche a annoncé hier, en présence de la majorité de ses têtes de liste, ses dix engagements concrets pour changer l’Ile-de-France et permettre de l’identifier.

Ma réponse ; la premier région de France avait des problèmes d’identification, première nouvelle.

Le premier engagement qui selon Valérie Pécresse est un point noir dans la vie quotidienne des franciliens c’est les transports notamment le métro et le RER qui bénéficieront 8,7 milliards d'euros d'investissement régional d'ici 2020.

Ma réponse ; je me réjouis de savoir que 8,7 milliards sera injecté dans les transports, oui mais comment, pour quel département et pour quel genre de transport, plutôt effet d’annonce.

La ministre de l'Enseignement supérieur et de la Recherche a vivement critiqué le secteur du transport en déclarant que c’est une galère absolue avec 200 kms de bouchons aux heures de pointe sur les routes.
C’est simplement qu’il y a trop de voiture qui se retrouvent au même moment sur les routes.


Pour le plus grand confort des voyageurs et une plus grande sécurité, une phase d’urgence de 400 millions d'euros est prévu d'ici fin 2011 pour une meilleure régularité des rames de métro et RER. La création d'une voie supplémentaire sur tous les tronçons à péage de l'A86 et de l'A104 est aussi prévue.

En matière de régularité il est difficile de faire mieux au risque de mettre la sécurité en danger.

Afin de financer cette mesure, Valérie Pécresse a précisé que ce projet était issu d'une concertation avec les Franciliens et ne sortait "surtout pas de l'administration ou de bureaux.
C’est bien la premier fois que les Franciliens sont concerté, mais cela ne veux pas dire qu’ils ont été écouté.


Titre/Description : La chef de file de l'UMP en Ile-de-France Valérie Pécresse présentait jeudi dix engagements pour "changer l'Ile-de-France."

 pecresse

Mais madame Pécresse a le mérite de faire des propositions, des propositions trop légères ou trop enjoliver.

Elève Pécresse est remplis de bonne volonté, mais sans grand moyen de ses ambitions.

Niveau médiocre dans la matière « transport » peu mieux faire.

Repost 0
Published by harent le varent - dans actualité
commenter cet article
2 mars 2010 2 02 /03 /mars /2010 15:27

kadhafi4
Kadhafi appel les musulmans du monde à partir en guerre contre le peuple Suisse.

Le guerrier Kadhafi refait surface, près à partir en croisade contre l’occident.

Le costard du chef d’état était trop grand pour le colonel Kadhafi.

Après avoir fait ses études à l'académie militaire de Benghazi, Mouammar al-Kadhafi devient capitaine dans l'armée libyenne. A l'âge de vingt-sept ans, il prend le pouvoir après avoir participé au coup d'Etat qui renverse le roi Idris Ier. Prônant la révolution des peuples, idéal opposé au marxisme et au capitalisme, il devient président du Conseil de la révolution, puis du secrétariat général du Congrès général du peuple en 1977. Il adopte le surnom de 'Guide de la révolution'. Il abandonne ses fonctions officielles deux ans plus tard mais reste le chef de l'Etat. Souhaitant unir les peuples arabes à travers la 'révolution culturelle islamique', il entame une politique de rapprochement avec la Syrie, l'Egypte, et la Tunisie. Mais son désir d'unité arabe échoue. Il met fin en 1993 à un coup d'Etat qui vise à le renverser, puis donne un nouveau nom à la Libye. Elle devient la 'Jamahiriya arabe populaire et socialiste'. Très pieux, il instaure la charia. Accusé d'avoir commandité des attentats terroristes contre les Etats-Unis et la France,

au cours des années 1980, son régime est mis au ban de la communauté internationale à cause de son soutien supposé à de nombreuses organisations usant de la violence militaire (IRA, ETA, Brigades rouges) et de ses implications dans plusieurs actes terroristes : attentat dans une discothèque berlinoise fréquentée par des militaires américains en 1986, attentat de Lockerbie en Écosse contre un avion de ligne civil américain qui explose en plein vol en 1988 (270 morts), ou encore attentat contre un avion français, le vol 772 UTA reliant Brazzaville à Paris en 1989 (170 morts).

Un avion de la PanAm explose au-dessus de Lockerbie, en Écosse, puis un vol de la compagnie française UTA s’écrase dans le désert nigérien. Tripoli est accusé, et le Conseil de sécurité de l’ONU impose des sanctions en 1992, dont l’embargo sur les installations pétrolières.

 

 il est rejeté par la communauté internationale et son pays subit l'embargo de l'ONU.

À partir du milieu des années 1990, Kadafi œuvre pour que son pays retrouve une place moins inconfortable d'un point de vue diplomatique. Ainsi en 1999, les agents des services secrets suspectés de l'attentat de Lockerbie sont livrés à la justice écossaise, ce qui provoque la suspension des sanctions de l'ONU envers le pays et le rétablissement des relations diplomatiques avec le Royaume-Uni.

Par la suite, en 2003, la Libye reconnaît officiellement « la responsabilité de ses officiers » dans l'attentat de Lockerbie — ainsi que dans celui du Vol 772 UTA — et paie une indemnité de 2,16 milliards de dollars aux familles des 270 victimes de Lockerbie, ce qui a pour conséquence la levée définitive des sanctions de l'ONU et (partiellement) des États-Unis à son encontre.

Il instaure par ailleurs une politique d’assouplissement de la réglementation libyenne en matière économique permettant l’ouverture du marché local aux entreprises internationales, ce qui aide à la survie du régime. Il parvient par là même à se rapprocher des puissances occidentales et particulièrement de certains pays européens, comme le Royaume-Uni, la France, l’Espagne et l’Italie. Ainsi, Kadafi déclare désormais qu’il entend jouer un rôle majeur dans la pacification du monde et la création d’un Moyen-Orient sans armes de destruction massive.

 kadhafi3.jpg

 

 A partir de 2001, il assouplit son régime et pratique une politique d'ouverture. En 2004, Mouammar al-Kadhafi annonce qu'il renonce à son programme d'armes de destruction massive. En 2007, des infirmières bulgares sont accusées d'avoir transmis le sida à des enfants en Libye.

De 1999 à 2007, l'affaire des infirmières bulgares, qui ont été torturées et jugées par les autorités libyennes pour la contamination d'enfants libyens par le virus du sida est fortement médiatisée à travers le monde.

 La France s'implique dans l'affaire et trouve un accord pour libérer les prisonniers. C'est Cécilia Sarkozy qui se charge de les extrader en France. Le colonel Kadhafi va utiliser et médiatiser cette libération à des fins politiques.

Le chef de l'Etat libyen Mouammar Kadhafi a appelé, jeudi 25 février, au djihad contre la Suisse suite à l'interdiction de la construction des minarets dans la confédération.

Les Suisses ont voté le 29 novembre à une large majorité de 57,5 % l'interdiction des minarets à l'appel de la droite populiste, soulevant un tollé international. Pourtant se vote n’interdit pas les lieux de prières musulmans mais seulement les minarets. Les relations entre la Suisse et la Libye se sont nettement détériorées à la suite de l'interpellation musclée en juillet 2008 à Genève d'un des fils du colonel Kadhafi, Hannibal, sur une plainte de deux domestiques l'accusant de mauvais traitements.

Peu après, les autorités libyennes avaient arrêté deux Suisses, qui ont été jugés pour "séjour illégal" et "exercice d'activités économiques illégales". L'un d'eux a été libéré lundi mais l'autre purge une peine de quatre mois de prison en Libye.

Membre de l'espace Schengen, la Suisse a par ailleurs mis en place une politique restrictive en matière d'octroi de visas Schengen à des citoyens libyens. Cette mesure avait provoqué la colère de la Libye qui a décidé le 14 février de faire de même avec les Européens, provoquant l'intervention de l'UE et des capitales européennes gênées par le conflit pour la libre circulation de leurs ressortissants.

Djihad, jihad ou djihâd (arabe : jihād, جهاد, lutte) est un terme arabe et signifiant « exercer une force », « tâcher » ou « combattre ». Dans le Coran, l'expression « al-jihad bi anfousikoum » (Lutter contre les penchants de votre âme) est l'équivalent de l'expression se faire violence ou « al-jihad fi sabil Allah » (combat sacré dans le chemin d'Allah)

Le plus connu des sens du jihad est le jihad par l'épée ou « Petit jihad ». Il a servi d'argument à différents groupes musulmans à travers l'histoire pour légitimer leurs guerres contre d'autres musulmans ou contre des non-musulmans

Les appels à la guerre sainte par un chef d'Etat sont "inadmissibles", a estimé vendredi le directeur général des Nations Unies à Genève, Serguei Ordzhonikidze.


Une nouvelle croisade s’annonce t’elle à l’horizon ? Non simplement un saut d’humeur d’un bon musulman qui a toujours pris les bonnes décisions pour son peuple et sait ce qu’a fait le peuple suisse pour son pays.

 

Chassé le naturel, il revient au galop.
kadhafi3-copie-1
Repost 0
Published by harent le varent - dans personnalité
commenter cet article
24 février 2010 3 24 /02 /février /2010 20:50

laoura
Lors de l’entrainement de l’épreuve de Mont-Gabriel au Canada, la skieuse Sandra Laoura s’est gravement blessé en 2007. Elle est paralysée à vie.

Sandra Laoura ne marchera plus jamais de sa vie, sauf avis contraire de hallal. La jeune Française, médaillée de bronze aux derniers JO de Turin en ski acrobatique a lourdement chuté lors de l’entraînement de la compétition canadienne du Mont-Gabriel.  La skieuse de 26 ans s’est mal réceptionnée sur son premier saut périlleux, la tête la première. Après un long moment étendu sur la piste avec les docteurs du circuit, elle a été transférée à l'Hôpital général de Montréal pour y être opérée durant cinq heures par les médecins locaux, pour des fractures aux 11e et 12e vertèbres thoraciques. Mais la Radio Canada avait confirmé qu’elle «n'avait aucune sensation dans les jambes.» L’opération qui consistait à ressouder deux vertèbres a en partie pu être menée à bien comme l’avait confirmé le docteur Robert Foxford, le médecin de l’équipe canadienne, auprès de RDS : «Les deux vertèbres ont été sévèrement déplacées et elle a une petite fracture.  Elle ne bougeait toujours pas ses jambes.

 «L’accident de Sandra a évidemment avait perturbé toute l’équipe de France et toute la population Française. Sa carrière c’est stoppé net et c’est toute sa vie qui a été modifiée. Quelques mois après le plus beau moment de sa carrière avec cette belle médaille de Turin, sa vie a pris une autre tournure.

Après le quotidien de l'entraînement, celui de la rééducation : "J'y vais, même si j'ai mal, comme je m'entraînais quand c'était tempête. La rééducation est un combat, comme l'entraînement".

Le quotidien - sa vie au Kremlin-Bicêtre, en région parisienne - en lui-même est un combat. "Tout prend plus de temps. C'est pénible tous les jours (...) Ma patience a des limites... Parfois je craque. Tout, jusqu'à faire ses courses, est compliqué. C'est ce qui fout le plus en l'air mes journées... Ne pas vivre normalement (...) Un jour, je serai vraiment épuisée... Je suis quelqu'un qui pleure beaucoup, beaucoup. Je me vide de cette façon-là. Je parle aussi, à mes proches, et aux deux personnes avec lesquelles je fais un travail psychologique." Elle écrit, également : "Mon mal-être, mais aussi des choses marrantes. Je fais aussi des petits dessins. Mais ce n'est pas encore le moment. Il y a des choses très, très douloureuses que je ne suis pas encore capable de raconter. Je ne me sens pas prête à ce que les gens lisent mon histoire, la jugent. Et surtout, elle n'est pas encore finie..."

Entre rééducation, projet professionnel, maternité (un désir que son accident n'a heureusement pas compromis), Sandra Laoura confie : "Je sais pleinement profiter de la vie. Il y a des choses jolies à faire. Il n'y en a pas beaucoup, mais il y en a quand même. Je me raccroche à ces petites choses."

Question moral, en revanche, la jeune femme continue d'épater autour d'elle. "Elle a une patate d'enfer et la même hargne que lorsqu'elle skiait, sauf qu'elle la consacre aujourd'hui à autre chose", indique Huguette, une amie de longue date. "Sa soif de vivre et sa jovialité sont intactes, renchérit Hervé, un autre proche, même si, à certains moments, cela tient peut-être de l'apparence. Sandra est une fille suffisamment intelligente pour masquer ses moments de doute."

Comment regarder les JO de Vancouver sans penser à Sandra Laouda.

Comment ne pas penser à ce sportif qui faisait tout pour hisser les couleurs de la France sur la plus haute marche.

laoura2
Un petit bout de femme en toute beauté, avec un sourire éclatante sur la neige.

On a tous été avec toi quand tu étais au sommet de ton art, on est reste avec toi dans les moments difficile et on sera avec toi dans tous les bons moments à venir.

Sandra que la force soie avec toi.

 

laoura1

Repost 0
Published by harent le varent - dans personnalité
commenter cet article
24 février 2010 3 24 /02 /février /2010 16:15

mali1
M. Joyandet Secrétaire d'Etat chargé de la Coopération et de la Francophonie a souligné que le ministre des Affaires étrangères, Bernard Kouchner, et le secrétaire général de l’Élysée, Claude Guéant, avaient “fait beaucoup de travail sur ce dossier”, afin d’obtenir la délivrance du Français, Pierre Camatte.

Une preuve de plus que le France Afrique est toujours d’actualité.

image-france-afrique.jpg
Il faudra bien un jour que la France et certain gouvernement africain passent à la caisse.

Pour la presse malienne, il était quasiment impossible pour les autorités du Mali, de résister à la forte pression de la France, qui voulait voir son ressortissant libéré même en pactisant avec le diable. Cela représente une avancée inexorable vers la remise en cause de la lutte antiterroriste au Sahel. La France a ainsi violé les normes internationales, relatives à l’interdiction de verser de rançons ou de céder aux chantages des groupes terroristes. Celle-ci a fait fi de ces dispositions en obligeant le Mali à franchir le Rubicon.

Le Mali qui a montré au début quelques réticences, a cédé en fin de compte, avant-hier, en remettant en liberté quatre terroristes soupçonnés d’attentats kamikazes en Algérie et en Mauritanie. C’était la condition pour que soit libéré l’otage français, Pierre Camatte, détenu depuis fin novembre par un groupe terroriste d’Aqmi au nord du Mali.

Les quatre activistes d’Al Qaîda ont été libérés dans la nuit de dimanche à lundi, après avoir purgé une peine de neuf mois de prison. Il s’agit de deux Algériens, un Mauritanien et un Burkinabé, arrêtés en avril 2009 dans le nord du Mali.
Sous la pression des Français, le processus de libération des terroristes écroués est entamé par un pseudo-procès réglé comme une partition de musique durant la semaine écoulée.

La France a piétiné un principe qu’elle tente d’imposer aux autres en exigeant des pays souverains ce qu’elle refuse d’accepter chez elle.

Avec la rançon que devra, si ce n’est déjà fait, verser la France, ils vont reprendre le maquis et continuer leurs actes terroristes.

Alger rappelle son ambassadeur à Bamako pour consultation et convoque l’ambassadeur du Mali à Alger pour explication. La décision malienne de relâcher les terroristes, revendiqués par Al-Qaïda en échange de la libération des otages occidentaux, est un précédent d’une extrême gravité.

Le communiqué du ministère des Affaires étrangères rendu public hier en début d’après-midi répond d’ailleurs clairement à cette interrogation. “Le gouvernement algérien condamne et dénonce avec force cette attitude inamicale du gouvernement malien

Au-delà de ces incidences diplomatiques avec les pays voisins, la Mauritanie ayant déjà lundi soir réagi à cette libération en qualifiant de “surprenante” la décision malienne de “remettre à une partie terroriste un Mauritanien réclamé par la justice mauritanienne”, cette décision ne fera que conforter les organisations terroristes dans leur chantage contre les États.

En attendant, le forcing français pour la libération des otages a donné ses fruits. Après la libération des terroristes, Paris s’accueille favorablement la libération de l’otage français Pierre Camatte en captivité depuis novembre 2009.
Il faut savoir qu’Al-Qaïda Maghreb retient actuellement six Européens dans la zone désertique du nord du Mali : un Français enlevé le 26 novembre dans ce pays. En Mauritanie, trois Espagnols ont été capturés le 29 novembre et un couple d’Italiens le 17 décembre.
Il faut aussi rappeler que Madrid négocierait actuellement le paiement d’une rançon de 5 millions de dollars en échange de la libération de ses otages.
Ainsi va la diplomatie à l’occidentale. “Faites ce que je vous dis, mais ne faites pas ce que je fais”.

En résumé les otages occidentaux financent le terroriste.

Al qaida Maghreb sort renforcer à ce petit jeu avec les occidentaux.

Bernard Kouchner s’est prit pour un ange blanc envoyer par la grande puissance France mais cette pratique risque un jour de tourné au noir pour l’image de la France en Afrique.
mali

Repost 0
Published by harent le varent - dans actualité
commenter cet article
24 février 2010 3 24 /02 /février /2010 16:07

Front-national
Le Front national (FN) est un
parti politique français nationaliste, fondé en octobre 1972 et présidé, depuis lors, par Jean-Marie Le Pen. Son nom complet, à l'origine, était Front national pour l'unité française (FNUF).

Situé à l'extrême droite de l'échiquier politique par la plupart des observateurs politiques, le Front national se définit comme issu de la droite nationale[1], populiste[2] et souverainiste[3], au même titre que de nombreux mouvements européens ; la majorité de ses dirigeants récuse l'appartenance du parti à l'extrême droite[4] (au sens du positionnement le plus à droite), comme la majorité des dirigeants de l'extrême droite française depuis Charles Maurras. Jean-Marie Le Pen a également évoqué son appartenance à l'« opposition nationale[1] ».

Le Front national compterait environ 75 000 adhérents à jour de cotisation en 2009 selon le site officiel du parti[5].

Jean-Marie Le Pen, né le 20 juin 1928 à La Trinité-sur-Mer (Morbihan), est un homme politique français d'extrême droite issu des courants poujadistes. Il est président du Front national[1] (FN) depuis sa création, en 1972.

Présent au premier tour des élections présidentielles de 1974, 1988, 1995, 2002 et 2007, il crée la surprise, le 21 avril 2002, en se qualifiant pour le second tour.

Jean Louis Marie Le Pen est le fils de Jean Le Pen, patron pêcheur, président de l'association des anciens combattants et conseiller municipal de La Trinité-sur-Mer, et d'Anne-Marie Hervé, couturière et fille de paysans originaires de Locmariaquer. Ses parents le surnomment « Jeanjean ». Sa famille est essentiellement originaire du département du Morbihan 

Le Pen a eu une carrière bien rempli, il a été la voix et la raison de million de Français.

Mais un parti politique qui ne se rénove pas, n’avance pas.

La nouvel génération ne se retrouve pas dans l’image de ce grand père, les discourt de Le Pen n’a pas su prendre le virage de la mondialisation et de la diversité.

A la barre de son paquebot FN, le capitaine Le Pen a fait échouer son bateau, pour ne pas avoir vue le vent tourné.

Les immigrés, si cela se trouve apportent plus a la France qu’on ne le pense. Le Pen aurait du éduquer son électorat. Les vrais problèmes de la France sont ailleurs, comme la mondialisation et les effets sur le commerce des pays émergents.

Pourtant le Président Le Pen garde son cap pour le pire de son parti à venir et le meilleur du passé.

Nous ne devons pas occulter que le vote des français risquent de surprendre.

S’il est vrai que Le Pen a mis le FN dans la lumière, il est vrai aussi qu’il est son bourreau.

On ne fait pas du neuve avec du vieux. On doit couper les vieux herbes, pour donner leurs chances aux nouvelles pouces.

Front-national1
Que cela me fais plaisir ou pas, les électeurs de FN sont des Français comme les autres et on doit respecter leurs choix de vote de tous, dans un des pays de la diversité et de surcroit le pays des doits de l’Homme.

Repost 0
Published by harent le varent - dans personnalité
commenter cet article
24 février 2010 3 24 /02 /février /2010 15:57

soltat senegalais-copie-1
La conquête coloniale commence dès la
découverte de ces terres en 1442 par le navigateur vénitien Cadamosto pour le compte du Portugal. Les Portugais se lancent alors rapidement dans la traite des Noirs, mais devront bientôt faire face à la concurrence des négriers britanniques, français et hollandais à travers le Commerce triangulaire.

Les Hollandais fondent un comptoir sur l´île de Gorée, la France établit en 1659 celui de Saint-Louis qui deviendra la première capitale du Sénégal. En 1677 les Français occupent à leur tour l'île de Gorée (un des principaux centres du commerce des esclaves avec Saint-Louis et le fort de l'île James en Gambie).

La seconde République de 1848 créé un mandat de député pour Saint Louis. L'ordre colonial s'impose avec Faidherbe, gouverneur du Sénégal de 1854 à 1861 et de 1863 à 1865 qui jette les bases de la future Afrique occidentale française (AOF). Respectueux des coutumes indigènes, il étend l'influence française très au-delà du Sénégal, travaille à développer l'économie locale et créé le port de Dakar. La Troisième république accorde le statut des quatre communes à Saint-Louis, Gorée, Dakar et Rufisque, puis, sous l'influence du député noir Diagne une citoyenneté pour les habitants de ces communes en 1916 qui envoient des conscrits pendant les deux conflits mondiaux (les tirailleurs sénégalais). En 1919, certains troubles agitent Dakar. Le tirailleur Cheikou Cissé, né au Soudan et blessé pendant la guerre, est condamné à la peine de déportation perpétuelle et envoyé au bagne de Nouvelle-Calédonie. Mort en 1933, il a fait l'objet d'une lutte de la part des milieux anticolonialistes français (dont le Secours rouge international et la SFIC communiste).

Après Saint-Louis, Dakar devient, en 1902, la capitale de l'Afrique occidentale française, l'une des colonies françaises.

soltat senegalais1
En janvier
1959, le Soudan français (actuel Mali) et le Sénégal fusionnent pour former la Fédération du Mali, qui devient complètement indépendante le 20 juin 1960. Cette indépendance est la conséquence des transferts de pouvoirs convenus dans l'accord signé en France le 4 avril 1960.Cette date est considérée comme le jour officiel d'accession du Sénégal à l'indépendance.

Mais l’armée Française a toujours gardé des régiments sur le sol sénégalais, une autre forme de colonisation.

Le 20 août 1960, le Sénégal se retire de la fédération du Mali et proclame son indépendance.

soltat senegalais2
Ancienne colonie française d'Afrique de l'Ouest, indépendante depuis 1960, le Sénégal accueille une des trois bases permanentes de l'armée française en Afrique.

La France et le Sénégal sont liés par un accord de défense depuis 1974, et quelque 1.200 militaires français (terre, air, mer) sont "pré-positionnés" à Dakar dans le cadre des "Forces françaises du Cap Vert" (péninsule de la région dakaroise).

 

"Les bases militaires françaises vont quitter Dakar en vertu d'un accord qui sera signé avant le 4 avril par les deux parties", a déclaré le porte-parole du président sénégalais Abdoulaye Wade, Mamadou Bamba Ndiaye. Quelque 1.200 militaires français sont actuellement "pré-positionnés" à Dakar.

La coopération militaire entre les deux pays devrait se poursuivre, avec notamment une présence d'"unités" militaires françaises au Sénégal.

Cette annonce sénégalaise intervient juste après la visite de quelques heures à Dakar du ministre français de la Défense Hervé Morin, consacrée notamment à la renégociation des accords de défense entre la France et le Sénégal.

Le Livre blanc sur la Défense, publié au printemps 2008, annonçait "mettre un terme, sur la présence (française) sur la façade atlantique du continent africain (et) une sur sa façade orientale",

 

Autant dire que la célébration du cinquantenaire de notre indépendance cette année prend tout son sens avec cette décision historique prise par le Sénégal de s’affranchir de l’assistance militaire française.

Le Sénégal est enfin libre de ses faits et actes militaires sans référer ou demander conseil à l’armée Française.

Il n’est pas sur que cela change beaucoup de chose pour la population sénégalaise.

Seules les personnes en contact avec l’armée Française à Dakar risquent de perdre beaucoup, sur un point financier.

Mais le Sénégal est un grand pays qui vat toujours se relever, pire ou mieux il vat toujours se relever pour aller vers son destin.
soltat senegalais3

Repost 0
Published by harent le varent - dans actualité
commenter cet article
22 février 2010 1 22 /02 /février /2010 22:41

malouines3
Une petite société britannique Désire faire de la prospection pétrolière au large des Malouines,  au grand dam de l'Argentine.

L’objectif de cette campagne est de déterminer le potentiel pétrolier des eaux britanniques, au large des Malouines, un pactole qui échappe à l'Argentine, furibonde mais largement réfléchit. Buenos Aires a publié un décret requérant que les navires traversant ses eaux pour aller vers les Malouines demandent un permis. L'extraction de l'or noir ne devrait pas intervenir avant plusieurs années.

Il est hors de question de vendre ce pétrole à l'Argentine dans le climat politique actuel.

Le gouvernement de Cristina Fernandez de Kirchner a réagi en publiant, un décret qui oblige toutes les embarcations qui circulent entre l'Argentine et les îles Malouines à demander une autorisation préalable.

Des compagnies anglaises ont prospecté une première fois dans les années 1970, puis à la fin des années 1990. Mais les prix internationaux de pétrole, à moins de 20 dollars le baril à l'époque, ne permettaient pas de rentabiliser l'exploitation dans les Malouines.

Aujourd'hui, avec un baril à plus de 70 dollars, l'exploitation de ces réserves pourrait être rentable. La découverte de grandes quantités d'or noir au large du Brésil laisse espérer, à Londres comme à Buenos Aires, des trésors au large du Rio de la Plata : les estimations des réserves de brut dans le sous-sol des Malouines oscillent entre 6 et 13 milliards de barils.

 

La perspective de forages pétroliers britanniques près de l'archipel a ravivé la tension avec Buenos Aires, qui continue de revendiquer la souveraineté sur les îles, même si la diplomatie argentine a écarté l'option militaire aux Malouines.

Le président vénézuélien Hugo Chavez a lui assuré que l'Argentine «ne sera pas seule» en cas d'éventuelle nouvelle guerre des Malouines contre la Grande-Bretagne.

La guerre des Malouines (en anglais : Falklands War, en espagnol : Guerra de las Malvinas) est un conflit entre l'Argentine et le Royaume-Uni à propos de la souveraineté sur les îles Malouines, situées à 480 km des côtes argentines et peuplées de descendants de Britanniques, entre avril et juin 1982. Bien que surpris par l'attaque argentine sur les îles, le Royaume-Uni réagit et chassa les troupes argentines.

 malouines1

La propriété des îles, qui figurent aujourd'hui sur la liste des territoires non autonomes de l'ONU, a longtemps été disputée. Au XVIIIe siècle, la France fut la première à les revendiquer, mais elle fut expulsée par l'Espagne qui les céda à la Grande-Bretagne. Les îles demeurèrent inoccupées de sorte que la souveraineté britannique perdit son effectivité.

L'Argentine obtint son indépendance de l'Espagne en 1816 et occupa les îles en 1820 avec une colonie pénitentiaire qui fut rapidement abandonnée. En 1833, le Royaume-Uni y établit une colonie, mais l'Argentine maintint sa revendication territoriale.

Avec le changement de statut, en 1946, des colonies et dominions, qui forment dorénavant le Commonwealth, Londres voyait ce différend territorial comme mineur. En 1965, sous l'effet de la résolution 2065 des Nations unies, qui exige l'application de la Déclaration sur l'octroi de l'indépendance aux pays coloniaux (1960), les négociations commencèrent ; dix-sept ans plus tard, très peu de choses avaient changé [3]. En janvier 1976, le comité juridique interaméricain, organe de l'Organisation des Etats américains (OEA) simplement consultatif, déclare l'existence d'un « droit de souveraineté irréfutable » de l'Argentine sur les Malouines [3], sans avoir autorité à juger de ces choses. En août 1976, la 5e conférence du mouvement des non-alignés déclare l'Argentine « propriétaire légitime du territoire ».

Le différend est insolite, en ce que les deux Etats mettent en avant des droits issus du processus de décolonisation pour défendre leurs prétentions. Ainsi, le Royaume-Uni met en avant l'origine britannique des 2 000 habitants d'origine britannique (seuls une trentaine d'Argentins habitaient ces îles) et invoque l'article 73 de la Charte des Nations unies et le droit des peuples à disposer d'eux-mêmes, tandis que l'Argentine invoquait le droit des peuples à la décolonisation, affirmant qu'il s'agissait d'une terre spoliée par les Britanniques depuis 150 ans; l'ONU était plutôt favorable à l'Argentine.

Le 15 juin 1982, au terme d'un conflit de quelques semaines, la Grande-Bretagne réoccupait par la force Port - Stanley, capitale d'un archipel perdu de l'Atlantique sud, au large des côtes argentines. Les îles Malouines, appelées Malvinas par les Argentins, Falklands par les Anglais, ne semblaient pas devoir être l'objet d'une telle débauche de moyens, d'énergie, et de vies humaines. Position stratégique d'intérêt limité loin des grandes lignes de force de la guerre froide, économiquement et démographiquement insignifiante, cette terre australe dont l'autonomie sous souveraineté argentine était jusqu'en 1982 presque négociée ne présentait pour les deux pays aucun intérêt vital. Mais l'épreuve de force, initiée brutalement par un gouvernement argentin trop confiant et en quête d'unité nationale, fut acceptée par la fière Albion au-delà de toute attente.
Margaret Thatcher, "la dame de Fer", se révéla plus que jamais décidée à montrer que l'Angleterre, à défaut de recouvrir sa primauté internationale passée, ne se laisserait pas humilier par un adversaire de la carrure de l'Argentine. Il y a vingt ans, une fois encore, l'Angleterre entreprit par une magistrale et improbable opération militaire de raviver son vieux credo : "Britannia rules the waves".

 malouines2

La question de la souveraineté des Malouines reste encore aujourd’hui une question ouverte. Le conflit lui-même a prouvé la détermination du Royaume-Uni à conserver et soutenir les Malouines. Concrètement la population entretient des liens plus que privilégiés avec la Grande-Bretagne, il n’est pas audacieux d’affirmer qu’en cas de référendum sur cette question, le taux d’avis favorables au maintien de la situation actuelle approcherait les 100%. Du point de vue du droit international, aucun des arguments avancés par l’une ou l’autre des nations ne permet de trancher la question.

Actuellement les relations entre l’Argentine et la Grande-Bretagne sont en passe de normalisation. La question de la souveraineté a été mise à l’écart pour permettre une évolution des négociations sur des éléments plus concrets. Curieusement cet effort de Londres pour diminuer les tensions est mal perçu par une grande partie des habitants des Malouines. Ils ont en effet le sentiment que la Grande-Bretagne se désengage par rapport à eux; de plus la population locale n’a pas vraiment la possibilité d’influencer les britanniques qui ont la responsabilité de la défense et de la politique extérieure des îles.

 

La Grande-Bretagne et l'Argentine signent un accord dans le but de réduire les tensions liées au conflit des Malouines.

Cet accord comprend les points suivants:

-les îles Malouines et l'Argentine devront coopérer en matière de pêche et de conservation du milieu naturel.
-le gouvernement argentin ne fera plus mention des noms espagnols qui ont été imposés par décret du Général Galtieri.
-les citoyens argentins pourront entrer aux Malouines avec un passeport. Sous réserve de l'autorisation du gouvernement des Malouines.
-un mémorial pour les victimes argentines du conflit sera construit aux Malouines.
-les deux gouvernements vont continuer à étudier les modalités et le coût du nettoyage des mines laissées par le conflit (sur 26’000 mines posées durant les opérations seules 1’400 ont étés enlevées)
-le vol entre Santiago (Chili) et les Malouines s’arrêtera une fois par mois en Argentine.

 

Mais la Grande-Bretagne a relancé les hostilités pour des gisements d’or noir.

La revanche  a enfin sonné pour l’argentine, les temps ont changé et les armées avec.

L’Argentine n’est plus entries avec la dictature et Margaret Thatcher n’est plus au pouvoir.

Les militaires Argentins portent cette défaite comme une médaille autour du cou.

Mais cette fois-ci les choses sont différentes, les états de l’Amérique de Sud sont avec l’Argentine.

Les Malouine doit revenir de doit à l’Argentine.

La Grande-Bretagne ne peut pas se permettre d’être sur deux fronts dans le monde, même l’or noir attise la convoitise de gain colossal et la Grande Bretagne est une des premiere puissance militaire du monde.

Si l’Amérique latine se range derrière l’Argentine, l’Union Européenne ne sait pas initié dans les affaires de la Grande-Bretagne.

L’Argentine n’a cessé de rêver de prendre sa revanche, en serait-il capable.

L’heure est-il venu pour redorer le blason de l’Argentine, on ne doit pas se poser la question. L’heure de faire mordre la poussière à la Grande-Bretagne est venu.

A moins que l’heure de la négociation a enfin sonné. Sinon pour faire couler du pétrole le sang vat devoir encore de coulé.

Les hommes ont toujours trop fort et trop puissant devant leurs images, et cela leurs jouent de vilains tour.

Dans une guerre le vrai gagnant c’est la mort.


malouines4
Repost 0
Published by harent le varent - dans actualité
commenter cet article