Overblog Suivre ce blog
Editer l'article Administration Créer mon blog

Présentation

  • : Le blog de harent le varent
  • Le blog de harent le varent
  • : Ces trois regles signifient littéralement : « Ne vois pas », « N'entends pas », « Ne parle pas ». Plus précisément, la doctrine citoyenne signifient « je ne dis pas ce qu'il ne faut pas dire », « je ne vois ce qu'il ne faut pas voir », et enfin « je n'entends ce qu'il ne faut pas entendre »
  • Contact

etre ou ne pas etre

je ne vois pas, ne parle pas et n'entend pas. je ne suis plus rien sinon je mexprime, alors voila l'occassion.

Recherche

10 juin 2011 5 10 /06 /juin /2011 23:46

Il y a eu une réflexion sur une éventuelle discrimination à l'entrée des centres de formation des avocats.

Le conseil national des barreaux mènerait une réflexion en faveur d'une politique discriminatoire dans les centres de formation.

Le conseil national des barreaux serait-elle devenu antisémite?

Le conseil envisagerait de mettre en place des quotas discriminatoires pour limiter le nombre de "juifs" dans les centres de formation au profit de "Français".

Cette réflexion de fond, tenue secrète, s'appliquerait dans les centres pour tous les juifs.

Le président du conseil aurait ainsi déclaré: "il faut des espèces de quotas, mais il ne faut pas que cela soit dit.

Le président voudrait ainsi rompre avec le phénomène de la prolifération d’avocats juifs formés en France et évoluant dans les barreaux.

Un investissement jugé à perte. Il souhaiterait aussi rompre avec un "stéréotype du juif" plus financier que juriste.

Qu'est-ce qu'il y a comme bourgeois, commerçant, riche? Des juifs. C'est comme ça.

C'est un fait actuel, aurait déclaré le bâtonnier. Dieu sait que dans les centres de formations et les écoles d’avocats, il y en a beaucoup.

 

L’intégralité des échanges entre les présidents des barreaux français lors d'une réunion officielle :

Le bâtonnier : Qu'est-ce qu'il y a actuellement comme bourgeois, commerçant, riche? Des juifs.  (...) Je crois qu'il faut recentrer, surtout pour des catholiques, avoir d'autres critères, modifiés avec notre propre culture (...) Les allemands, ils m'ont dit: “Nous, on n'a pas de problème. Nous, des juifs, on n'en a pas beaucoup”.»

Un avocat arabe: Est-ce qu'on s'attelle au problème et on limite l'entrée du nombre de juif?

Le bâtonnier : Moi j'y suis tout à fait favorable.

Le président: On peut s'organiser, en non-dit, sur une espèce de quota. Mais il ne faut pas que ce soit dit.

 

Imaginer un peu une telle histoire en France.

 

Et pourtant cela a été le cas dans le foot Français. Je me suis permis de revenir sur cette histoire qui s’est termine un peu trop vite et trop bien pour la FFF.

 

Cet article n’a rien à voir avec les avocats juifs, mais si c’était le cas, beaucoup de tête allaient tomber.

 

Ces propos de certains cadres de la FFF, ne sont ni plus ni moins d’une attaque contre les valeurs de la république.

 

Une remise en cause de la devise de la république Française ; liberté, égalité, fraternité.

 

Tel serait-elle la moralité de la FFF ?

 

Apres la victoire de 1998, personne ne se posait la question de savoir s’il y avait trop de noir ou d’arabe dans cette équipe.

L’avis de l’équipe d’Espagne ne comptait pas.

Ces remarques sont de mauvais cous bas qui vol haut dans la tête des jeunes des joueurs.

 

On peut salir une grande institution comme la FFF, on peut discriminer les noirs et les arabes, on peut bafouer les principes de la république, tout cela sans ne rien craindre de personne.

 

Dans le foot il y a deux justices ; un pour joueurs et un autre pour les décideurs comme en politique.

Partager cet article

Repost 0
Published by harent le varent - dans actualité
commenter cet article

commentaires