Overblog Suivre ce blog
Editer l'article Administration Créer mon blog

Présentation

  • : Le blog de harent le varent
  • Le blog de harent le varent
  • : Ces trois regles signifient littéralement : « Ne vois pas », « N'entends pas », « Ne parle pas ». Plus précisément, la doctrine citoyenne signifient « je ne dis pas ce qu'il ne faut pas dire », « je ne vois ce qu'il ne faut pas voir », et enfin « je n'entends ce qu'il ne faut pas entendre »
  • Contact

etre ou ne pas etre

je ne vois pas, ne parle pas et n'entend pas. je ne suis plus rien sinon je mexprime, alors voila l'occassion.

Recherche

28 avril 2011 4 28 /04 /avril /2011 22:11

Aujourd’hui les arbitres de sport sont élevés au stade de dieu, malheur à celui qui s’en prend à eux.

Teddy Riner a été battu par le Japonais Daiki Kamikawa, en finale des toutes catégories des championnats du monde de Tokyo. Cette défaite sur décision des arbitres empêche Riner de devenir le judoka le plus titré de l’histoire avec cinq titres mondiaux. Après prolongation et sur décision des arbitres, Daiki Kamikawa a été sacré champion du monde de judo toutes catégories.

 

Sébastien Chabal a déclaré ; «Je dis ce que je pense: les arbitres du Top 14 sont nuls, assène-t-il. Ils me rendent fous. Il n’y en a que deux ou trois qui sont pros. Et encore, j’aimerais savoir ce qu’ils font vraiment. Les arbitres de touche ont un boulot la semaine, et ils sont tout contents d’être là le week-end. Ils n’aident pas l’arbitre central et quand ils interviennent, c’est catastrophique.»

 

Mais en tant que sportif, on doit fermer sa gueule ou partir et Chabal l’a apprit à ses dépends.

(AFP) - Le Racing-Métro a annoncé la mise à pied de Sébastien Chabal, "à titre conservatoire jusqu'au 11 mai et/ou jusqu'à la décision de la commission de discipline de la Ligue nationale de rugby".

 

José Mourinho a critiqué l'arbitrage à l'issue du march entre le Real Madrid et le FC Barcelone.

L’UEFA ouvre une enquête à l’encontre de José mourinho à la suite de ses déclarations qui fustigeaient l’arbitre du march et dénonçais la malveillance du corps arbitrale à son encontre.

 

Si la plus part des arbitre font bien leurs métiers, on ne doit pas fermer les yeux sur les mauvais. Leurs erreurs sont lourdes de conséquences.

Un arbitre est avant tout un homme comme les autres, avec ses defaults et ses qualités.

Lorsqu’un sportif ou un entraineur estime qu’il y a trop de faute d’arbitrage, on doit prendre plus ces critiques en considération pour faire avancées les choses, au lieu de grandir le bâton de la section.

 

L’arbitre doit faire respecter les règles du jeu et ne pas se prendre pour des surhommes.

L’arbitre doit se faire respecter dans les règles de l’art et ne pas se croire tout puissant au dessus des lois.

Aujourd’hui l’arbitre est, joueur, juge, avocat et policier, avec tout cela il oublie qu’il peut se tromper.

Dans l’état des choses, on finit par penser que les arbitres ont une doctrine bien à eux :

 

L’arbitre a toujours raison

Règle n° 1 : L’arbitre a raison.
Règle n° 2 : L’arbitre a toujours raison.
Règle n° 3 : Même si un joueur ou autre a raison, les deux premières règles s'appliquent.
Règle n° 4 : L’arbitre ne joue pas, il fait respecter les règles.
Règle n° 5 : L’arbitre ne discute pas, il s’impose.
Règle n° 6 : L’arbitre n’est jamais fatigué sur le terrain, il est solidaire des joueurs à la mi-temps.  
Règle n° 7 : L’arbitre fait énormément de sacrifices pour les joueurs ; ils peuvent donc bien en faire un ou deux pour l’arbitre en retour.
Règle n° 8 : L’arbitre a le droit d'être mauvais et de ne pas respecter les joueurs c'est dû à son stress d’arbitre.
Règle n° 9 : On entre sur le terrain avec l’arbitre avec ses idées personnelles, on en ressort avec les idées de l’arbitre.
Règle n° 10 : L’arbitre est toujours l’arbitre, même sans sifflet.
Règle n° 11 : Plus on critique l’arbitre, moins on est bon.
Règle n° 12 : Ne jamais oublier que l’arbitre est obligé de penser pour tous les joueurs.
Règle n° 13 : Seul l’arbitre a une vision globale du march.
Règle n° 14 : Si vous avez un doute conformez-vous à la règle n° 1 !

Sublimarbitre : Il a toujours raison même quand il a tort

 

A coté de tout cela, l’arbitre reste indispensable, car sans lui, il n’y a pas de loi sur le terrain.

Sans règles il n’y a pas de jeu et sans arbitre pour les faires respecté il n’y a pas de compétition.

En résumer l’arbitre est bien le roi au royaume du sport.

Partager cet article

Repost 0
Published by harent le varent - dans sport
commenter cet article

commentaires