Overblog Suivre ce blog
Editer l'article Administration Créer mon blog

Présentation

  • : Le blog de harent le varent
  • Le blog de harent le varent
  • : Ces trois regles signifient littéralement : « Ne vois pas », « N'entends pas », « Ne parle pas ». Plus précisément, la doctrine citoyenne signifient « je ne dis pas ce qu'il ne faut pas dire », « je ne vois ce qu'il ne faut pas voir », et enfin « je n'entends ce qu'il ne faut pas entendre »
  • Contact

etre ou ne pas etre

je ne vois pas, ne parle pas et n'entend pas. je ne suis plus rien sinon je mexprime, alors voila l'occassion.

Recherche

24 mars 2010 3 24 /03 /mars /2010 22:59

La parité politique femmes/hommes est encore loin dans les présidents de régions au Parti Socialiste.

Lors des élections régionales 2010, sur environ 20 présidents de région du Parti Socialiste, seule 2 sont des femmes.

président de région ps
Femmes et politique : à quand la parité au parti socialiste

En France, 54 % des électeurs sont des femmes. Mais elles ne représentent pourtant que 5 % des parlementaires. La gent féminine reste sous représentée dans le monde de la politique. Pourquoi ce déséquilibre à l'heure de la parité ?

L'idée de parité fut avancée pour la première fois par l'une des féministes françaises les plus audacieuses, Hubertine Auclert, celle-là même qui, en 1880, dans une lettre au préfet, avait refusé de payer ses impôts tant qu'elle ne voterait pas : "Je laisse aux hommes qui s'arrogent le pouvoir de répartissent à leur gré […] Je n'ai pas de droits, donc je n'ai pas de charge, je ne vote pas, je ne paie pas." La force de l'argument frappa l'opinion mais ne suffit pas à faire bouger le Parlement, ni d'ailleurs les femmes en général, qui se préoccupaient surtout de la conquête des droits civils. Quelques années plus tard, en 1884, Hubertine Auclert demanda à nouveau l'extension du suffrage dit "universel" aux femmes et suggéra en même temps que les assemblées soient composées "d'autant de femmes que d'homme".

Proposé par le Conseil de l'Europe dès 1989, le concept de Parité est apparu dans les années 90 et s'est imposé au monde politique, grâce au combat inlassable des féministes européennes. Colloques, livres, études, articles, pétitions, appels, manifestes ont rappelé à chaque élection le grave déficit démocratique que représente l'absence de cette moitié de l'humanité que sont les femmes dans les lieux de décisions.

En France, malgré la loi sur la parité qui prévoit 50% de candidatures féminines pour la députation à l’Assemblée nationale, cette dernière reste imperturbablement un monde d’hommes. Les femmes ne représentent que 74 des 577 députéEs éluEs en 2002, soit 12,8% ! Dans l’Union européenne, seules la Slovénie et l’Italie font pire que la France en matière de sous représentation des femmes au Parlement. Et la France reste très loin de la Suède (45% de femmes au Parlement) ou de l’Allemagne (31,6% des femmes au Bundestag).

 

 

La parité est gravement menacée par la réforme territoriale voulue par le gouvernement. En transformant un très grand nombre de scrutins de listes en scrutins uninominaux, on écarte les femmes de la vie politique selon le parti socialiste.

Partager cet article

Repost 0
Published by harent le varent - dans politique
commenter cet article

commentaires