Overblog Suivre ce blog
Editer l'article Administration Créer mon blog

Présentation

  • : Le blog de harent le varent
  • Le blog de harent le varent
  • : Ces trois regles signifient littéralement : « Ne vois pas », « N'entends pas », « Ne parle pas ». Plus précisément, la doctrine citoyenne signifient « je ne dis pas ce qu'il ne faut pas dire », « je ne vois ce qu'il ne faut pas voir », et enfin « je n'entends ce qu'il ne faut pas entendre »
  • Contact

etre ou ne pas etre

je ne vois pas, ne parle pas et n'entend pas. je ne suis plus rien sinon je mexprime, alors voila l'occassion.

Recherche

7 janvier 2011 5 07 /01 /janvier /2011 00:19

Venise, la Cité des Doges ou la Sérénissime, est une ville du nord-est de l'Italie et capitale de la région de la Vénétie, dans la plaine du Pô. Fondée peu après 568, capitale pendant huit siècles (1001-1797) de la République de Venise. La ville est célèbre pour ses canaux, sa place Saint-Marc, son palais des Doges ainsi que son carnaval. Venise comptait 268 993 habitants début 2008 dont 60 052 intra-muros

Gondolier noir1 

La gondole est une barque de couleur noire à une rame utilisée dans la ville de Venise en Italie.

La gondole aujourd’hui utilisée à Venise est constituée de 280 morceaux de bois (chêne mélèze, noyé, cerisier, tilleul, cèdre et contreplaqué) et de deux pièces métalliques situées en proue et en poupe. L’embarcation mesure 10,80 mètres de long et 1,38 mètres de large pour un poids de 600 kilogrammes. Basse et légère pour être maniable, elle est propulsée par un seul rameur qui se tient debout à l’arrière gauche en ramant du côté droit, d’où l’asymétrie de la gondole, modification introduite au XIXe siècle. L’axe transversal est ainsi décalé vers la droite pour tenir compte du poids du gondolier tandis que le côté gauche est plus courbé afin de garder une trajectoire droite.

L’unique rame est constituée de bois indonésien et mesure 4,20 mètres. Plate, elle n’est pas fixée, ce qui permet de la dégager rapidement, et s’appuie simplement sur la forcola, pièce en bois généralement constituée de noyer, coupée dans un seul morceau de bois et taillée selon les mensurations du gondolier. Les morsi (mors), ces huit échancrures arrondies, sont utilisés pour ramer. Chacun est utilisé pour une manœuvre précise (marche avant, marche arrière, virage court, rotation sur place). Le cavai (« cheval »), ornement à mi-longueur de la gondole au niveau des accoudoirs, représente des figures allégoriques comme un hippocampes ou une sirène.

Le fero de prova (terme venitien pour désigner la figure de proue de la gondole) était à l’origine utilisé pour contrebalancer le poids du gondolier. Au cours du XVIIe siècle, il acquit une symbolique précise. Les six barres horizontales parallèles symbolisent les six sestieri (« quartiers ») de Venise et la barre située en arrière l’île de la Giudecca. La courbure symbolise quant à elle le Grand Canal. Enfin, l’espace vide formé par la rencontre de la figure supérieure et de la première barre représente le Pont du Rialto. Il est toujours blanc.

Aujourd’hui, la gondole n’est plus utilisée que par les touristes. Si aujourd'hui, 400 gondoliers ont un permis de navigation, on a estimé à 10 000 le nombre de gondoles au XVIe siècle. Les gondoliers constituaient autrefois une caste à part, qui voulait qu'un père transmette les secrets de son savoir à l’un de ses fils.

Ce système a disparu depuis 1980 et le gondolier est désormais sélectionné sur concours ouverts à tous. A l’examen il faut non seulement prouver sa science de l’aviron, son sérieux pour l’entretien de la barque, mais également sa manière diligente et courtoise d’accueillir les touristes et de les aider à s’installer confortablement. La connaissance de langues étrangères est bien évidemment un plus.
En 2009, une première femme a obtenu l'autorisation de conduire une gondole, elle officie dans le quartier de
Dorsoduro.

L’Italie est le pays le plus couru par la diaspora sénégalaise.

L’Italie et l’Espagne constituent ces dernières années les deux principales destinations des émigrés sénégalais en Europe, principalement les travailleurs peu ou pas instruits en français.

Chaque année, les Sénégalais vivant en Italie et dans d’autres pays injectent dans leur patrie près de six cent milliards de nos francs, soient plus d’un milliard par jour.

Il est difficile dit-on pour un gondolier de nourrir sa famille. Charges élevées, crédit sur la gondole, périodes creuses, clients moins fortunés qu'autrefois. Mais pas de quoi faire peur un sénégalais.

 

Les revenus des gondoliers sont irréguliers. Pendant l’hiver il faut attendre longtemps le client.

Une rotation a été établie pour permettre à chacun de trouver des clients dans l’une des dix stations de la ville. Certaines stations sont plus lucratives que d’autres, celle de la Piazza San Marco par exemple.

Une coopérative gère les problèmes de la profession. Depuis quelques années, elle doit essayer de résoudre ceux de la diminution du nombre des utilisateurs, et de la disparition des familles traditionnelles de gondoliers. Mais son plus grand problème a été de faire accepter le premier gondolier non italien, surtout quand cet étranger était noir.

 

Sidy adou angel est sénégalais, il est le premier étranger gondolier à Venise.

 

Le système de caste, qui voulait qu’un gondolier transmette les secrets de son savoir à l’un de ses fils, a disparu depuis une vingtaine d’années.

Depuis 1980 le gondolier est sélectionné sur concours. Ces concours de recrutement sont ouverts à tous. A l’examen il faut non seulement prouver sa science de l’aviron, son sérieux pour l’entretien de la barque, mais également sa manière diligente et courtoise d’accueillir les touristes et de les aider à s’installer confortablement. Parler la langue de Shakespeare et celle de Molière est naturellement un plus.

 

Pendant son apprentissage, sidy doivait également travaillé sur les traghetti, ces gondoles à deux rameurs traversant le Grand Canal en différents points pour permettre aux Vénitiens et aux touristes de rejoindre la rive opposée. Il s’est un travail répétitif qui ne dure qu’une minute ou deux par trajet et qui rapporte peu.

L’une des ambitions de sidy est de participer un jour au championnat annuel : gagner le concours et appartenir à une famille qui comprend des lauréats est très important. Il faut avoir la foi en hallal, dit sidy.

 Gondolier noir

Si un jour vous allez à Venise, exiger sidy le premier gondolier noir, si vous voulez continuer dans ce rêve.

Partager cet article

Repost 0
Published by harent le varent - dans actualité
commenter cet article

commentaires