Overblog Suivre ce blog
Editer l'article Administration Créer mon blog

Présentation

  • : Le blog de harent le varent
  • Le blog de harent le varent
  • : Ces trois regles signifient littéralement : « Ne vois pas », « N'entends pas », « Ne parle pas ». Plus précisément, la doctrine citoyenne signifient « je ne dis pas ce qu'il ne faut pas dire », « je ne vois ce qu'il ne faut pas voir », et enfin « je n'entends ce qu'il ne faut pas entendre »
  • Contact

etre ou ne pas etre

je ne vois pas, ne parle pas et n'entend pas. je ne suis plus rien sinon je mexprime, alors voila l'occassion.

Recherche

4 janvier 2012 3 04 /01 /janvier /2012 11:23

Les transactions (le plus souvent sous forme de fèves fermentées et séchées) se font principalement des pays du sud vers les pays du nord (Europe, États-Unis, Japon où se réalisent l'essentiel des broyages). Il existe deux marchés pour l'achat de cacao : la bourse de Londres et celle de New York. La filière de cacao est supervisée mondialement par l’ICCO (International CoCoa Organization) et le texte faisant référence est « l’Accord international de 2001 sur le cacao ». Cet accord a été renouvelé régulièrement; la dernière fois en juin 2010.

cacao.jpg

Les principaux producteurs sont :

  • en Afrique de l'Ouest : Côte d'Ivoire 34,5 % (stable absolument, en baisse relativement depuis 2000), Ghana 18 % (doublement du tonnage depuis 2002), Nigeria 12 % (45% de hausse depuis 2002), Cameroun 4 % (35% de hausse).
  • en Asie du Sud-Est : Indonésie 14 % (tonnage stable depuis 2002)
  • en Amérique latine : Brésil 5 %, Équateur 2 % (stables depuis 2000).

Le marché mondial représente 3 milliards de $ par an avec un prix du cacao très variable qui a pu monter jusqu'à 3000 $/tonne dans les années 1970 mais qui depuis évolue entre 1000 et 2000 $/T. Après un pic en 1977, le cours du cacao a baissé pour s'effondrer au cours des années 1990. Cela est dû à une production mondiale supérieure à la consommation de manière récurrente et à l'accumulation des surplus des années précédentes.

La Bourse du café et du cacao est un organe privé, de type particulier, institué par les autorités ivoiriennes et chargé d’assurer des missions d’intérêt général dans les filières du café et du cacao[].

La Bourse du café et du cacao exerce des missions techniques et commerciales. Elle effectue également des activités d'encadrement et de suivi des opérations liées au café et au cacao de Côte d'Ivoire. Elle centralise l'ensemble des opérations d'exportation des produits, réalise toutes les opérations administratives et commerciales de la filière qui ne relèvent pas, de manière spécifique, de l'Autorité de régulation du café et du cacao (ARCC) ou du Fonds de régulation et de contrôle café-cacao (FRC).

Mais bientôt tout cela vat changé, le nouveau gouvernement de la cote d’ivoire veut prendre le destin du développent de son pays en mains.

Et cela vat commencer par le refus du dictat des financiers de new-York et de Londres sur le prix du cacao.

Pour ce faire le gouvernement ivoirien a décidé de créer la bourse mondiale du cacao à Abidjan. C’est une très bonne initiative mais la cote d’ivoire reste un pays instable.

La guerre des bourses du cacao vat bientôt commencer, ou cela est tout simplement une manœuvre de diversion du gouvernement ivoirien pour manipuler son peuple.

Il est plus probable que cette info n’est que pur imagination

Partager cet article

Repost 0
Published by harent le varent - dans finance
commenter cet article

commentaires