Overblog Suivre ce blog
Editer l'article Administration Créer mon blog

Présentation

  • : Le blog de harent le varent
  • Le blog de harent le varent
  • : Ces trois regles signifient littéralement : « Ne vois pas », « N'entends pas », « Ne parle pas ». Plus précisément, la doctrine citoyenne signifient « je ne dis pas ce qu'il ne faut pas dire », « je ne vois ce qu'il ne faut pas voir », et enfin « je n'entends ce qu'il ne faut pas entendre »
  • Contact

etre ou ne pas etre

je ne vois pas, ne parle pas et n'entend pas. je ne suis plus rien sinon je mexprime, alors voila l'occassion.

Recherche

17 janvier 2011 1 17 /01 /janvier /2011 16:30

Béatifier Jean Paul II doit être jugé irrévérencieux à l'égard de ce qui est vénéré par les religions et de ce qui est considéré comme sacré.

vatican_armoiries.gif

Jean-Paul II sera béatifié le 1er mai 2011


Benoît XVI présidera le 1 er  mai la cérémonie de béatification de son prédécesseur, Jean-Paul II, dans la basilique Saint-Pierre

 

 Benoît XVI eut signé,  le décret validant le miracle attribué à l’intercession de Jean-Paul II, dont il avait déjà reconnu les vertus héroïques. Dernière étape du procès de béatification de son prédécesseur.

Il s’agit de la guérison scientifiquement inexpliquée, en juin 2005, de la religieuse française de la congrégation des Petites Sœurs des maternités catholiques, Sœur Marie Simon-Pierre. Cette dernière était atteinte de la maladie de Parkinson, comme Jean-Paul II, on se rend compte aussi qu’il n’a été capable de se guérir lui-même, mais pour le Vatican c’est un miracle.

Cette « guérison miraculeuse » avait reçu il y a trois jours une « sentence unanime affirmative » des cardinaux et évêques de la Congrégation des causes des saints réunis en session ordinaire, a indiqué vendredi 14 janvier 2011 le Vatican, une complicité totale pour bien faire les choses.

Cette béatification intervient dans un délai record comme par hazar, qui s’explique, précise le Vatican, par « l'imposante réputation de sainteté dont jouissait le pape Jean Paul II pendant sa vie, à sa mort et après sa mort ». Un deuxième miracle sera nécessaire pour ouvrir la voie à la canonisation du pape polonais.

 

 

Une béatification est la déclaration, par décret pontifical, qu'une personne de foi chrétienne a pratiqué les vertus naturelles et chrétiennes de façon exemplaire, ou même héroïque. La vénération publique de Jean Paul II est alors appelé Bienheureux est par la suite autorisée,  universellement.

 

Ce culte public se traduit par l'attribution d'un jour de fête au calendrier (généralement le jour anniversaire du décès, et donc de la " naissance au ciel "), avec honneur plus ou moins solennel rendu au saint Jean Paul II pendant l'office et la messe du jour de sa fête ; le culte public vat se traduit  par l'exposer des images et des reliques dans les églises de Jean Paul II.

 

Béatifier quelqu’un est un acte anti- religion et un contre sens de la bible. Une création de l’homme pour contrôler la penser religieux de ses semblables dans la religion.

La parole de dieu est dévier et induite en erreur de son sens élémentaire.

Aucun homme pécheur de surcroit, peut avoir le doit de parler au nom de dieu, encore moins de nommer des saints. Visiblement le Pape se place au dessus de dieu et le Vatican à la place au dessus des cieux.

On suit plus la parole du Vatican que la parole de l’évangile.

 

La béatification de Jean Paul II est plus un acte commercial que religieux, l’œuvre du malin par le biais du Pape au Vatican.

 

Cet acte vat promouvoir l’idolâtrie de Jean Paul II, contraire à l’enseignement de la bible.

 

Le Vatican est un état comme les autres avec un chef d’état et jusqu'à présent aucun chef d’état n’était devenu un saint, mais le pouvoir de l’argent a tous les doits.

 

Bientôt on vat béatifier le Pape PIE XII, histoire de faire gagner de l’argent aux juives.

 

Jésus de la bourse a pris le dessue sur Jésus de Nazareth.

Partager cet article

Repost 0
Published by harent le varent - dans religion
commenter cet article

commentaires

R 26/03/2011 14:01


Vous feriez bien de relire votre texte pour supprimer les multiples fautes d'orthographe et de syntaxe.
Et n'affirmez pas n'importe quoi : saint Louis était chef d'Etat et saint.