Overblog Suivre ce blog
Editer l'article Administration Créer mon blog

Présentation

  • : Le blog de harent le varent
  • Le blog de harent le varent
  • : Ces trois regles signifient littéralement : « Ne vois pas », « N'entends pas », « Ne parle pas ». Plus précisément, la doctrine citoyenne signifient « je ne dis pas ce qu'il ne faut pas dire », « je ne vois ce qu'il ne faut pas voir », et enfin « je n'entends ce qu'il ne faut pas entendre »
  • Contact

etre ou ne pas etre

je ne vois pas, ne parle pas et n'entend pas. je ne suis plus rien sinon je mexprime, alors voila l'occassion.

Recherche

15 décembre 2011 4 15 /12 /décembre /2011 22:57

Jésus est ce chat, né vraisemblablement il y a bien longtemps qui apparaît ensuite dans le cercle de guérisseur, entouré de quelques ingrédients, dans une courte carrière de prédication, essentiellement dans la brousse, en pratiquant guérisons et exorcismes. Il a suscité engouement et peur, s'attirant la méfiance de la population, des marabouts et religieuses, avant d'être arrêté, condamné et crucifié

Jésus le chat est arrêté alors qu'il séjournait dans un village pour célébrer sa journée. Ce dernier séjour se déroule dans une ambiance très festive.

 jesus-le-felin.jpg

Les modalités du procès de Jésus le chat sont déconcertantes, si l'on se réfère à ce que l'on connait des doits des animaux : aucune défense ni d’avocat pour sauvé cet être vivant.

 

Le crucifix est un symbole chrétien rappelant la Crucifixion, c'est-à-dire le crucifiement de Jésus-Christ, mort attaché sur une croix.

Un crucifix a pour l'essentiel la forme d'une croix latine, dont la barre verticale est allongée vers le bas et courte vers le haut, et pouvant porter dans cette partie supérieure le sigle INRI, acronyme de Jésus de Nazareth, Roi des Juifs. Une image de Jésus est fixée à la croix, montrant les clous dans ses mains et ses pieds et une blessure dans son côté gauche, en référence aux récits de la Passion.

 

Alors pourquoi crucifier ce chat ?

Partager cet article

Repost 0
Published by harent le varent - dans religion
commenter cet article

commentaires