Overblog Suivre ce blog
Editer l'article Administration Créer mon blog

Présentation

  • : Le blog de harent le varent
  • Le blog de harent le varent
  • : Ces trois regles signifient littéralement : « Ne vois pas », « N'entends pas », « Ne parle pas ». Plus précisément, la doctrine citoyenne signifient « je ne dis pas ce qu'il ne faut pas dire », « je ne vois ce qu'il ne faut pas voir », et enfin « je n'entends ce qu'il ne faut pas entendre »
  • Contact

etre ou ne pas etre

je ne vois pas, ne parle pas et n'entend pas. je ne suis plus rien sinon je mexprime, alors voila l'occassion.

Recherche

19 mai 2012 6 19 /05 /mai /2012 22:09

Cet article se décompose en quatre volumes, les médias ont tendances à utiliser des thermes à tort ou à raison. À la fin il y a une grande confusion qui c'est établit dans les informations à transmettre, on ne sait plus à quel diable se vendre.

On va tenter de donner une définition du antisioniste dans le volume III

 

 

L'antisionismedésigne de manière globale l'opposition au sionisme.

l'antisionisme désigne l'opposition politique au mouvement sioniste et à l'établissement d'une nation juif en Palestine. Il apparaît à la fin du XIXesiècle et plus particulièrement à l'époque du Mandat britannique entre 1920 et 1948 avant la création de l'État d'Israël.

 

Par la suite, avec la naissance d'Israël, aboutissement du sionisme, mais aussi dans le contexte des conflits israélo-arabes et israélo-palestinien aux conséquences politiques et humaines importantes, le terme devient ambigu et fait référence à des idées ou des concepts différents. Il porte également une charge émotive importante de par les enjeux humains qu'il touche et de par des sentiments antisémites et islamophobes qui se greffent aux débats sur le sujet.

 

"Antisioniste signifie de manière inhérente antisémite" disait Martin Luther King. Antisioniste, c'est contester la légalité d'Israël. Puisque cela consiste à refuser aux juifs, de prendre la terre l'autre, le droit d'avoir un état au détriment du peuple palestiniant.

Je suis un sioniste, volume III (a)

 

Le sionisme est le mouvement national de renaissance des juifs. Il soutient que les juifs sont un peuple et ont donc le droit à leur auto-détermination dans leur propre foyer national. Il vise à fixer et à soutenir un foyer national légalement reconnu pour les juifs dans leur patrie d’origine et à lancer et stimuler une renaissance de la vie, de la culture et de la langue nationale juive.

Le "sionisme" a plusieurs significations différentes:

 

1. Une idéologie - l'idéologie sioniste soutient que le peuple juif est un peuple comme les autre et qu’il devrait se rassembler dans un seul pays. Le sionisme était identique aux mouvements de libération nationaux italiens et allemands du dix-neuvième siècle. Le terme "sionisme" a été apparemment inventé en 1891 par le publiciste autrichien Nathan Birnbaum, pour décrire cette nouvelle idéologie, il a été employé aussi à posteriori pour décrire les premiers efforts et idées visant à faire retourner les juifs vers leur patrie d’origine sur la base de différentes raisons. Le sionisme est une idéologie qui concerne aussi les chrétiens évangéliques voulant que le peuple juif retourne en Israël afin d'accélérer l’avènement de Jésus Christ.

 

2. Un terme précis - le terme "sionisme" a été apparemment inventé en 1891 par le publiciste autrichien Nathan Birnbaum, pour décrire la nouvelle idéologie. Il est également employé pour décrire n'importe qui croyant que les juifs devraient retourner vers leur patrie antique.

 

  1. Un mouvement politique - le mouvement sioniste a été fondé par Théodore Herzl en 1897, incorporant les idées de premiers penseurs comme celles de l'organisation de l’Hovevei Tziyon ("les amoureux de Zion").

  2. Être sioniste, c'est être favorable à l'existence d'un état juif sur une partie de la Palestine mandataire, c'est être convaincu de la légitimité même d'Israël.

 

Partager cet article

Repost 0
Published by harent le varent
commenter cet article

commentaires