Overblog Suivre ce blog
Editer l'article Administration Créer mon blog

Présentation

  • : Le blog de harent le varent
  • Le blog de harent le varent
  • : Ces trois regles signifient littéralement : « Ne vois pas », « N'entends pas », « Ne parle pas ». Plus précisément, la doctrine citoyenne signifient « je ne dis pas ce qu'il ne faut pas dire », « je ne vois ce qu'il ne faut pas voir », et enfin « je n'entends ce qu'il ne faut pas entendre »
  • Contact

etre ou ne pas etre

je ne vois pas, ne parle pas et n'entend pas. je ne suis plus rien sinon je mexprime, alors voila l'occassion.

Recherche

13 septembre 2010 1 13 /09 /septembre /2010 22:14

Homophobie et pourquoi ?

Nous avons identifié plusieurs familles de personne qui m’aime pas les homos. Tout d'abord “les terriens” qui estiment que deux être humains de même sexe ensemble n’est pas naturel et anti-religion, Ils sont les plus nombreux. Viennent ensuite les “sans avis” qui n’ont rien d’autre a faire que d’imiter les autres, ne supportent pas la différence des autres dans ce monde. La troisième famille est composée de tous ceux qui ont vécu une mauvaise expérience dans leurs vies, soit parce qu’ils ont subi un viol. Les anxieux, doués d'une trop grande imagination ou d'une sensibilité vive, forment la famille suivante. Enfin arrivent tous ceux qui ont déjà vécu une histoire homo qui c’est mal terminer.

homo

Homosexuel, rien que le nom vous irrite. Impossible de vous promener dans la rue sans redouter la rencontre avec eux. Et si par malheur vous en croisez un, il vous faut une semaine pour vous calmez. Pas question non plus de regarder un reportage… Pourtant vous pouvez vaincre cette peur ! Ayez confiance…

Mais pour qu’une véritable phobie ou haine apparaisse, il y a parfois une rencontre traumatisante qui s’est produite dans l’enfance. Difficile souvent de s’en souvenir, car on a préféré oublier l’incident. Et en psychanalyse, cette union ouvre la porte à de nombreuses interprétations psychologiques des relations entre homme.

Les solutions pour soigner l’homophobie.

Le degré d'homophobie est différent. Les anti-homos pourront se rassurer en découvrant et en apprenant la vie des homosexuels, à comprendre la loi de la nature qui leurs permettent de s’aimer et en s'intéressant aux les associations qui les défends. Les “sans avis” pourront procéder de la même façon : ces nouvelles connaissances leurs permettront de comprendre et d'anticiper tout ce qui peut provoquer la haine des homos et leurs donneront la force et l'expression pour garder un certain contrôle de soie en présence d’un homo. Pour ceux qui ont vécu une mauvaise expérience ou viol, il est important de leur expliquer que ce n’est pas que leurs fautes, et d'effectuer un travail sur la mémoire afin que les mauvais souvenirs disparaissent.

Il faut se raisonner, si cela ne fonctionne pas, Pas de panique, certaines thérapies peuvent vous aider à vaincre cette haine, notamment les thérapies comportementales et cognitives. Ici pas question de remonter dans l’enfance pour chercher l’origine de la peur, tout se passe de manière concrète, pour vous aider à surmonter votre réaction. Au cours des séances, des exercices vous permettront d’apprivoiser en douceur les homos : vous pourrez discuter avec eux, d’abord un premier contact, puis apprendre à se connaitre, de plus en plus rapproché. Et au bout d’une quinzaine de séances, vous serez même capables sortir prendre un verre avec un homos.

Il faut cultiver la tolérance et le respect dans le choix de vie des autres, Planifier sa thérapie,  Comprendre et interpréter sa haine, Évaluer l’efficacité de sa démarche pour enfin accepter les homos tel qu’ils sont.

Pour lutter contre l'homophobie, le Lesbian , Gay , Bisexuel et Transgenre (LGBT) utilise des événements tels que les défilés de la fierté et l'activisme politique

Certaines organisations religieuses et des confessions de soutien des droits des homosexuels et de s'opposer à l'homophobie. Voir la religion et l'homosexualité .

Some laws have been made to oppose homophobia, as in hate speech , hate crime , and laws against discrimination on the basis of sexual orientation. Certaines lois ont été faites pour s'opposer à l'homophobie, comme dans le discours de haine , les crimes haineux , et les lois contre la discrimination sur la base de l'orientation sexuelle. Changes to the law are often made in response to pressure from the gay rights movement. Les modifications de la loi sont souvent faites en réponse à la pression des droits des homosexuels mouvements.

Some activists also call homophobia straight supremacism equating it to white supremacism . Certains militants aussi appeler directement le suprématisme homophobie assimilant à suprématisme blanc . Anti-gay rights/Pro-family groups see this as an attempt to marginalize those who disapprove of homosexuality. Les droits anti-gais et les groupes pro-famille voir cela comme une tentative de marginaliser ceux qui désapprouvent l'homosexualité.

 

 

Homophobie

 

L’homophobie est l'hostilité, explicite ou implicite, envers des individus dont les préférences amoureuses ou sexuelles concernent des individus de même sexe. Toute manifestation, avouée ou non, de discrimination, d'exclusion ou de violence à l'encontre d'individus, de groupes ou de pratiques homosexuels ou perçus comme tels au motif de l'homosexualité.

 Cette hostilité relève de la peur, de la haine, de l'aversion ou encore de la désapprobation envers l'homosexualité. L’homophobie désigne donc les préjugés et la discrimination contre les homosexuels et l'homosexualité.

L'homophobie peut être de différentes natures : homophobie religieuse, homophobie clinique (en médecine et psychiatrie)[2], homophobie anthropologique (au nom de la différenciation des sexes), homophobie bureaucratique (le stalinisme), et homophobie libérale, qui consiste à simplement tolérer les homosexuels tout en étant favorable à leur discrimination[].

Le terme d'homophobie a été contesté en raison de son étymologie.

 

Qu'est-ce qu'un acte homophobe ?

C'est refuser, dans les actes quotidiens, un droit, un bien, un service à une personne, homme ou femme, en raison de son homosexualité avérée ou supposée.

Un acte homophobe c'est aussi...

L'agression physique, écrite ou verbale, la diffamation, à l'égard de personnes, hommes ou femmes, au seul motif d'une homosexualité vraie ou supposée. C'est également l'incitation à la haine, à la violence ou à la discrimination.

Télécharger la plaquette "L'homophobie" réalisée par SOS homophobie et disponible lors de nos interventions en milieu scolaire afin d'expliquer ce qu'est l'homophobie et comment elle se caractérise.

L'homosexualité

homo1

Définition :

Homosexualité : terme dérivé du grec (homos : semblable) et créé vers 1869 par le médecin hongrois Karoly Maria Kertbeny pour désigner toutes les formes d'amour charnel entre des personnes appartenant biologiquement au même sexe.

L’homosexualité, qu’elle soit masculine ou féminine,  correspond à l’attirance émotionnelle et sexuelle entre deux personnes du même sexe.

Confondu aujourd'hui avec l'homosexualité, l'homoérotisme (pratiques érotiques entre personnes de même sexe) est attesté dans l'Antiquité (germanique, moyen orientale, hellénique) assez généralement comme composante de la sexualité, pratiqué avec honneur en tout cas entre hommes (l'asservissement féminin étant déjà consommé qui nie aux femmes une sexualité autonome).
L'homosexualité féminine est encore appelée « Lesbianisme » ou « Saphisme » mots provenant du nom de la poétesse Grecque Sappho, qui vivait sur l’île de Lesbos vers le 6ème siècle avant J.C

 

Explication de Freud :

Freud a donné une première approche de l'homosexualité. Selon lui :

- Pour la fille, l'homosexualité résulte d'une fixation infantile à la mère et d'une déception à l'égard du père.
- Pour le garçon, l'homosexualité survient après la puberté, quand s'est instauré durant l'enfance un lien intense entre le fils et sa mère. Au lieu de renoncer à elle, celui-ci s'identifie à elle, se transforme en elle et cherche un homme qui puisse le représenter et qu'il puisse aimer comme il a été aimé par sa mère.

Freud considérait que l'homosexualité était un arrêt du développement sexuel. Un peu plus tard, Lacan et d'autres ont affiné les observations et théories de Freud. A présent, on ne parle plus d'homosexualité mais des homosexualités. En effet, l'homosexualité peut résulter de différents mécanismes inconscients.

En psychanalyse, on considère donc que l'homosexualité est un choix du sujet (choix inconscient, mais choix tout de même, par rapport à son désir). Freud avait déjà fait ce lien entre homosexualité et choix inconscient. Se basant sur ses observations cliniques, il refusa d'en faire une disposition innée ou naturelle (donc biologique) ou  culturelle.

L’homosexualité n’est pas une maladie. L’homosexualité a été retirée du manuel diagnostique et statistique des maladies mentales en 1985, et a été déclassifiée lors du congrès de 1992 par tous les états signataires de la charte de l’Organisation Mondiale de la Santé (OMS).

Bien qu'il y ait plusieurs mythes tenaces associés à l'homosexualité, la plupart des gens tolèrent aujourd'hui plus facilement les "homos". On admet maintenant que les homosexuels puissent vivre une relation de couple, tout comme des partenaires hétérosexuels.

 

Anti-gay ou Anti-homo

Être contre ou opposé aux idées gais ou homosexuels, ou les droits pour les homosexuels,

Avoir la peur ou les préjugés contre les homosexuels.

Une attitude irrationnelle psychologie négative envers ceux qui ont une orientation homosexuelle, ou en vue de devenir homosexuel.

Les slogans anti-Gays expriment l'opposition à l'homosexualité . Ils ont été de plus en plus répandue depuis les années 1980 , ils ont un manque de respect, dénigrement et péjoratif, à ceux antipathie exprimer sur des motifs religieux ou pour des raisons morales. Ils utilisent couramment des termes péjoratifs comme « pédé »ou« tapette ».

 

Il faut de tout pour faire un monde, dans le respect de la liberté de chacun.

 

Partager cet article

Repost 0
Published by harent le varent - dans santé
commenter cet article

commentaires