Overblog Suivre ce blog
Editer l'article Administration Créer mon blog

Présentation

  • : Le blog de harent le varent
  • Le blog de harent le varent
  • : Ces trois regles signifient littéralement : « Ne vois pas », « N'entends pas », « Ne parle pas ». Plus précisément, la doctrine citoyenne signifient « je ne dis pas ce qu'il ne faut pas dire », « je ne vois ce qu'il ne faut pas voir », et enfin « je n'entends ce qu'il ne faut pas entendre »
  • Contact

etre ou ne pas etre

je ne vois pas, ne parle pas et n'entend pas. je ne suis plus rien sinon je mexprime, alors voila l'occassion.

Recherche

11 novembre 2010 4 11 /11 /novembre /2010 05:09

Le Boeing 787, également connu par son surnom Dreamliner , est un avion long-courrier dont la première livraison etait prévue courant premier trimestre 2011, le programme affiche deux ans et demi de retard sur son calendrier initial. Il a été officiellement lancé le 26 avril 2004. Il effectue son premier vol le 15 décembre 2009.

 

boeing787dreamliner

 

Cet appareil transportera entre 210 et 330 passagers selon les configurations choisies par les compagnies, et sera moins gourmand en carburant que les avions précédents : selon Boeing, cet avion aurait un rendement supérieur de 20 % à celui des avions actuels.

Une réduction d’un tiers des coûts d’entretien.

 

A l’intérieur, Boeing promet aux passagers un confort accru, avec notamment des hublots bien plus grands que sur les modèles actuels, équipés d’un film qui pourra s’opacifier par commande électrique. Un système inédit de contrôle des turbulences. Grâce aux composites, la cabine sera pressurisée à 2.000 m d’altitude, contre 2.700 m sur les autres avions et l’humidité de l’air sera réglée à environ 15% contre quasiment zéro aujourd’hui, ce qui devrait signifier la fin des yeux secs et des maux de tête.

 

Pour la conception et la fabrication, Boeing a fait appel à des industriels répartis dans une dizaine de pays : les grands groupes japonais et l’italien Finmeccanica, alliés fidèles de Boeing, mais aussi des fournisseurs en Australie, au Canada, en Chine, en Corée du Sud, au Royaume Uni, en Suède et en France. Cette coopération internationale contribue au succès commercial de cet avion, unique dans l’histoire de l’aviation : plusieurs centaines de commandes avant même le 1er vol.

 

Après deux ans et demi de retard dans sa conception au mois de Décembre 2009, le nouveau Boeing 787, le Dreamliner, s'est envolé pour la première fois. Le baptême de l'air de ce monstre de technologie a duré plus de trois heures.

Les retards s’enchaînent car la compagnie japonaise devait initialement recevoir son premier 787 en 2008.

 

Le nouvel appareil 787 «Dreamliner» de Boeing accumule les retards. L'avionneur américain a annoncé qu'il reportait sa livraison au mieux fin 2011debut 2012.

 

Comment expliqué un tel retard ? Plusieurs facteurs permettent de mieux situer les difficultés rencontrées par Boeing.

 

Premièrement la nouvelle génération d’avion, englobe de nouveaux matériaux composites dont la solidité réside en l’application de différentes couches. La problématique en est la méconnaissance des propriétés de résistances et chaque pièce doit être repensée totalement. Par ailleurs, de nouvelles techniques d’assemblages ont été utilisées et le manque de recul n’a pas permis de détecter immédiatement certain problème apparu tardivement notamment lors des essais de fatigue des ailles et de la cellule.

 

Le problème vient du fait des sous-traitants parfois peu habitués aux nouvelles technologies intrinsèque aux “Dreamliner”, et qui n’ont pu résoudre à temps l’industrialisation des pièces.

 

Mais aussi de nombreux éléments de cet appareil étant assemblés en dehors des États-Unis.

 

L’utilisation de matériaux de mauvaise qualité pour faire baisser les couts de productions.

 

Incompatibilité de dialogue technologie entre des sociétés qui participe à la fabrication pour cause de concurrence.

 

On peut aussi penser qu'il ne s'agit pas d'un simple réglage, courant avant un premier.

 

Avec un cœur électrique et son cerveau électronique qui gère tout.

 

Cette avion vat certainement vieillir très mal et ce beau bijoux de technologie risque de se transformer rapidement en cauchemar pour le constructeur et les compagnies utilisatrices.

 

Le Dreamliner serait-il le nouveau cercueil volant ?

 

cet article n’est que pur hypothèse.

Partager cet article

Repost 0
Published by harent le varent - dans industrie
commenter cet article

commentaires