Overblog Suivre ce blog
Editer l'article Administration Créer mon blog

Présentation

  • : Le blog de harent le varent
  • Le blog de harent le varent
  • : Ces trois regles signifient littéralement : « Ne vois pas », « N'entends pas », « Ne parle pas ». Plus précisément, la doctrine citoyenne signifient « je ne dis pas ce qu'il ne faut pas dire », « je ne vois ce qu'il ne faut pas voir », et enfin « je n'entends ce qu'il ne faut pas entendre »
  • Contact

etre ou ne pas etre

je ne vois pas, ne parle pas et n'entend pas. je ne suis plus rien sinon je mexprime, alors voila l'occassion.

Recherche

24 mai 2010 1 24 /05 /mai /2010 09:36

Lors d’une interview sur sa possible candidature aux élections présidentielles de 2012, DSK a répondu qu’il avait une petit tête et qu’il ne pouvait s’occupé d’une chose à la fois le FMI.

 strauss-kahn

Dominique Strauss-Kahn (dit DSK), né le 25 avril 1949 à Neuilly-sur-Seine, est un économiste et un homme politique français.

Il est le fils de Gilbert Strauss-Kahn, conseiller juridique et fiscal, et de Jacqueline Fellus d'une famille juive d'origine Russe et Tunisienne.

 

En 1986, il est élu Député de Haute-Savoie puis en 1988 Député de la 8e circonscription du Val d'Oise (Sarcelles) où vit une importante communauté juive.

Il est secrétaire national du PS, chargé des études et du programme (1986-1988), puis de l'économie et des finances (1988-1989).

En 1991, François Mitterrand le nomme ministre délégué à l'Industrie et au Commerce extérieur dans le gouvernement d'Édith Cresson.

Élu maire de Sarcelles en juin 1995.

Ancien ministre de l'Économie, des Finances et de l'Industrie du gouvernement Lionel Jospin, il est directeur général du Fonds monétaire international (FMI) depuis le 1er novembre 2007.

Proposé par Jean-Claude Juncker et Romano Prodi, activement soutenu par Nicolas Sarkozy, Dominique Strauss-Kahn est durant l'été 2007, le candidat de la France puis de l'Union européenne, pour briguer la direction générale du Fonds monétaire international. Ce soutien européen provoque le renoncement de Marek Belka, candidat soutenu par la Pologne.

 

Un ancien député, ancien secrétaire du PS, ancien ministre, ancien maire et le nouveau directeur général du FMI à une petite tête.

On se rend compte qu’il ne faut pas grand-chose pour être un homme politique important.

Soi il est un fin stratège et menteur ou tous ceux qui lui ont fait confiance et on voté pour lui étaient encore plus con et nul que lui.

DSK à la carrure du futur président de la république Française, il est plébiscité par un grand nombre de citoyens au PS.

Si DSK dit vrai et qu’il devient président alors la France a du souci à se faire, être gouverné par un homme avec une petit tête.

Dans les deux cas qu’il dit vrai ou pas, les citoyens seront encore les dindons de la farce.

J’image mal un homme avec une petite tête président de la république. Mais à bien regarder dans l’histoire des hommes ce ne serait pas la première fois.

Un homme qui a su faire mettre la carrière de sa femme en sommeil, un juive qui a l’habitude d’être calculateur, homme politique qu’on a rien à reprocher pour l’instant.

DSK est l’homme de la situation, mais quel situation celui d’être le futur président, celui qui pense mais ne dit pas, celui qui brouille les piste ou celui qui se consacre a son boulot à plein temps aux FMI.

Nous serons fixés d’ici un an, car tout se sait un jour et les menteurs n’ont pas de mémoires.

Partager cet article

Repost 0
Published by harent le varent - dans personnalité
commenter cet article

commentaires