Overblog Suivre ce blog
Editer l'article Administration Créer mon blog

Présentation

  • : Le blog de harent le varent
  • Le blog de harent le varent
  • : Ces trois regles signifient littéralement : « Ne vois pas », « N'entends pas », « Ne parle pas ». Plus précisément, la doctrine citoyenne signifient « je ne dis pas ce qu'il ne faut pas dire », « je ne vois ce qu'il ne faut pas voir », et enfin « je n'entends ce qu'il ne faut pas entendre »
  • Contact

etre ou ne pas etre

je ne vois pas, ne parle pas et n'entend pas. je ne suis plus rien sinon je mexprime, alors voila l'occassion.

Recherche

21 juillet 2009 2 21 /07 /juillet /2009 14:22

Apres le verdict de la justice Français, Véronique Courjault peut s’estimer heureuse, avec une condamnation de 8 ans de prison pour infanticide.


Cette femme a été coupable d’avoir ôté la vie à trois de ses enfants. Il est fort a parier que le verdict ne serait pas le même si cette mère avait été jugé par la justice de Corée du sud.

Quelques dates pour mieux comprendre :

-Jean louis Courjault découvre deux bébés congelé dans le congélateur le 23/07/06.

-les teste désigne Jean-Louis Courjault comme le père des bébés le 07/08/06 à Séoul.

-les teste désigne Véronique Courjault comme la mère des bébés le 08/08/06 à Séoul.

Le couple dénonce les résultats des teste qui ont été fait à Séoul.

Au début de l’affaire la justice de la Corée a été critiquée par le couple.

Apres leurs retour les teste seront confirmé en France le 11/10/06.

Véronique Courjault avoue avoir tué les trois enfants après leurs naissances, deux fois en Corée 2002, 2003 et une fois en France 1999.


Véronique Courjault a commis deux crimes en Corée et un en France, ce qui se traduit par une condamnation de 8 ans pour le meurtre en France, alors qu’elle n’est pas jugée par la justice coréen pour les deux autres meurtres.


Véronique Courjault devrait être extradée vers la Corée du Sud pour être jugé, la France ne peut se permettre de bafouer la justice d’un pays ami.

Il y a quelque temps la France à demander a jugé l’ancienne premiers ministre du Sénégal pour l’affaire du diola, la France a demandé à la première dame de cote d’ivoire de s’expliquer devant la justice pour la disparition d’un journaliste.

Visiblement la justice Française s’arroge le doit de jugé qui il veut, ou il veut et quand il le veut sans se soucier et sans respecter la loi des pays soie disant amis.

Mais cette histoire, nous devons penser aussi aux enfants restants de Véronique Courjault et le mieux pour eux était effectivement que leur mère soie incarcéré en France.

Toujours est-il que la justice Coréen avait son mot à dire, en plus des excuses qui ne sont jamais venu ni du gouvernement Français ni du couple Courjault.

Partager cet article

Repost 0
Published by harent le varent - dans actualité
commenter cet article

commentaires