Overblog Suivre ce blog
Editer l'article Administration Créer mon blog

Présentation

  • : Le blog de harent le varent
  • Le blog de harent le varent
  • : Ces trois regles signifient littéralement : « Ne vois pas », « N'entends pas », « Ne parle pas ». Plus précisément, la doctrine citoyenne signifient « je ne dis pas ce qu'il ne faut pas dire », « je ne vois ce qu'il ne faut pas voir », et enfin « je n'entends ce qu'il ne faut pas entendre »
  • Contact

etre ou ne pas etre

je ne vois pas, ne parle pas et n'entend pas. je ne suis plus rien sinon je mexprime, alors voila l'occassion.

Recherche

6 mai 2009 3 06 /05 /mai /2009 07:16

la Française de 34 ans a ete condamnée en appel au Mexique à 60 ans de prison pour des enlèvements, il vaut savoir la condamnation a été ramené de 90 à 60 ans.


Originaire de la région de Béthune, florence a été reconnue coupable par la justice mexicaine de quatre enlèvements, d'association de malfaiteurs et de possession d'armes. Si son appel est refusé, ou rejeté, elle ne devrait cependant purger que sa peine la plus lourde vingt ans dans une prison française, si et seulement si elle obtient son transfère.

Avec la possibilité de demander une remise en liberté à la moitié de cette période, ce qui est "difficilement acceptable aux yeux des Mexicains".

La perspective des élections législatives de juillet, qui s'annoncent difficiles pour le président mexicain ne fait pas l’affaire de florence.


Mais le plus important florence cassez paye pour l’arche de zoé.


Les six ressortissants français de l’arche de zoé avaient été accusés de « tentative d'enlèvement » sur 103 enfants prétendus
orphelins au Tchad.

Le verdict rendu par la cour de justice le 26 décembre 2007 à 18h30 condamnait les six membres de l'association à huit ans de prison assortis de travaux forcés et à une condamnation pécuniaire de 4,12 milliards de francs CFA soit environ 6,5 millions d'euros (40 millions de francs CFA par enfant), à payer aux familles solidairement avec deux autres condamnés dans cette affaire.

Apres une demande de transfère de leurs avocats.

Le 28 décembre 2007, a 21h10, ils sont rapatriés en France, a l'aéroport du Bourget, afin qu'ils puissent purger leur peine conformément aux conventions existant entre le Tchad et la France pour l'extradition des ressortissants condamnés de ces deux pays.

Ils sont placé dans la prison de Fresnes et du centre médical de la prison, les six membres de l'arche de Zoé étant affaiblis par une grève de la faim qu'ils ont entreprise au Tchad.

Lors de l'audience du 28 janvier 2008, le tribunal correctionnel de Créteil a déterminé 8 années de prison ferme comme peine équivalente aux huit ans de travaux forcés auxquels ils ont été condamnés au Tchad[27]. Suite à cette transposition de la peine en droit français, une demande de grâce a été déposée par les avocats auprès des autorités tchadiennes.

Le 31 mars 2008, le président du Tchad Idriss Déby Itno signe un décret leur accordant la grâce présidentielle. Dans la soirée, les six membres de l'Arche de Zoé sont tous libérés.

Toutefois, quatre d'entre eux (Eric Breteau, Emilie Lelouch, Philippe van Winkelberg, et Alain Péligat) restent visés par une instruction menée par le parquet de Paris pour "exercice illégal de l'activité d'intermédiaire en vue d'adoption", "aide au séjour irrégulier de mineurs étrangers en France" et "escroquerie".

Toujours est t'il, ils sont tous libre après avoir été condamné dans un pays étranger, une façon comme une autre de bafouer, tacler, et de manquer de respect a la justice d’un pays soie disant ami.

Mais le Mexique n’est pas le TCHAD.

Les mexicains ne sont pas près de voir florence cassez libre, ni d’une grâce présidentiel.

La justice d’un pays souverains le Mexique a décidé que florence était coupable, selon certain le procès n’a pas été partial et taché d’irrégularité. Mais cela ne mérite pas l’humiliation du pays.

Mais dans tous les pays, les prisons sont remplies de citoyen innocent et la France ne fait pas abstraction à cette règle.

 

Céline Faye et Sarah Zaknoun ont doit à un transfère en France aussi.

 

Deux Françaises ont été condamnées pour trafic de drogue en République dominicaine.

Condamnées par la justice dominicaine, le 11 décembre, à huit ans de prison ferme pour trafic de drogue, Céline Faye et Sarah Zaknoun, deux jeunes femmes originaires de Besançon.

"Ils n'avaient aucune preuve contre nous", a déclaré Sarah Zaknoun, jointe au téléphone depuis la prison pour femmes de Rafey, à Santiago, la deuxième ville au centre du pays. Elle a affirmé que la drogue, cinq kilos de cocaïne et un kilo d'une poudre blanche dont la nature n'a pas été précisée, avait dû être placée dans leurs valises à leur insu, à l'aéroport.

"Les autorités françaises ne peuvent ni intervenir sur le fond d'une affaire de justice à l'étranger, ni interférer dans le fonctionnement de la justice d'un pays tiers, souverain sur son territoire".

 

Ce qui été fait pour l’arche de zoé et demandé pour florence cassez doit valoir pour tous les Français prisonniers à l’étranger. Mais le gros problème c’est que les prisons Française sont déjà pleines.

Partager cet article

Repost 0
Published by harent le varent - dans actualité
commenter cet article

commentaires