Overblog Suivre ce blog
Editer l'article Administration Créer mon blog

Présentation

  • : Le blog de harent le varent
  • Le blog de harent le varent
  • : Ces trois regles signifient littéralement : « Ne vois pas », « N'entends pas », « Ne parle pas ». Plus précisément, la doctrine citoyenne signifient « je ne dis pas ce qu'il ne faut pas dire », « je ne vois ce qu'il ne faut pas voir », et enfin « je n'entends ce qu'il ne faut pas entendre »
  • Contact

etre ou ne pas etre

je ne vois pas, ne parle pas et n'entend pas. je ne suis plus rien sinon je mexprime, alors voila l'occassion.

Recherche

13 avril 2009 1 13 /04 /avril /2009 18:31

Du jamais vue la Gare du Nord bloqué en plein heure de pointe le 30/30/09.

On a du mal à croire qu’une vulgaire batterie soie à l’origine de cette pagaille en cascade.

La réputation et le savoir faire de la SNCF n’est plus à démontrer. Comment expliquer qu’un banal changement de batterie puisse être à l’ origine de ce Kao.

On est en doit de se poser la question de savoir si la SNCF dit vrai.

La vrai raison c’est que la SNCF a subit une attaque en règle des pirates de Net.

L’attaque a débuté à 00h00, au PC de Gare du Nord tous les moniteurs se sont éteint au même moment, le noir total sur les écrans.

Le beugue a duré 5 second et tout est redevenu normal comme si de rien n’était, cet incidents a déclenché une enquête des ingénieurs en informatique.

Le loup était dans la bergerie, le virus ferréNet était né.

A 6h00 les moniteurs donnent des indications contradictoires et se figent de façon aléatoire.

Au PC de Gare du Nord branle bas de combat, les serveurs sont incontrôlables.

A partir de 07h30 le SNCF perd successivement tous les contrôles des aiguillages du réseau de Gare du Nord.


Bis répétitas à la Gare Aulnay le10/04/09, mais soi disant c’était pour un problème d’aiguillage.

L’histoire aurai pu s’arrêter la, si seulement un communiqué venant de source sur, ne faisait pas apparaître que le Pentagone était au courant de ces attaques.

La Pentagone a refuser de transmettre ces informations aux services secrets français pour une sordide histoire de malentendu et de propose mensongère tenu par le président sarko a l’encontre de l’ex président Bouch(erie).

La direction de la SNCF a été mise après coup au courant de cette affaire. Mais devant le risque de la mise à mal de la sécurité de son système et de la sécurité des voyageurs.

La SNCF a préféré incriminer une vulgaire batterie fabriquée en chine et un aiguillage.

La SNCF est devenu une cible privilégier des cybers terroriste, il faut savoir que d’autre dorme en prison pour bien moins que sa, pour acte supposé envers les installations de la SNCF.

Cette article n’est que pur imagination et c’est de l’imagination que ce construise les vrai et les fausses histoires

Partager cet article

Repost 0
Published by harent le varent - dans actualité
commenter cet article

commentaires