Overblog Suivre ce blog
Editer l'article Administration Créer mon blog

Présentation

  • : Le blog de harent le varent
  • Le blog de harent le varent
  • : Ces trois regles signifient littéralement : « Ne vois pas », « N'entends pas », « Ne parle pas ». Plus précisément, la doctrine citoyenne signifient « je ne dis pas ce qu'il ne faut pas dire », « je ne vois ce qu'il ne faut pas voir », et enfin « je n'entends ce qu'il ne faut pas entendre »
  • Contact

etre ou ne pas etre

je ne vois pas, ne parle pas et n'entend pas. je ne suis plus rien sinon je mexprime, alors voila l'occassion.

Recherche

19 janvier 2009 1 19 /01 /janvier /2009 22:23

Paris est devenu le terrain de jeux des braqueurs de luxe.

Quoi de plus normal de choisir la capital ou les plus beaux bijouteries de luxe ont pignon sur rue.

Trop confiant dans la capital de la mode, certain bijouteries n’ont pas voulu investir dans des systèmes de sécurités de pointe. Ce qui est du pain béni pour les braqueurs.

Les mois se suivent et se ressemble pour les braqueurs rapidité, efficacité et pas de victimes.

Paris ville de lumière ou les braqueurs sont bien éclairé dans leurs méfaits.


Paris est entrain de devenir un eldorado pour les gangs.

Force est croire que la capital est à la croisé des gangs de tout bord, chaque arrondissement, chaque quartier, chaque place, chaque rue se gagnent au prix de sang de versé.

Machette, couteau et autre armes de point sont devenu les joujoux d’une jeunesse désœuvré, en mal de reconnaissance et surtout en mal d’argent.

Un regard de travers, pour une fille, pour un bisness et peut être aussi qu’ils n’ont rien d’autre à faire. Beaucoup s’exprime par la violence, seule la vue des CRS mets en fuite et à reporter leurs petites guerres urbaine.

Voila pouvait être évité, car au tout début du phénomène des gangs seule la banlieue tait concerné et les moyens n’ont pas été mis pour l’endiguer.

Dans leurs tours d’argent les parisiens pensaient qu’ils étaient protégés contre la prolifération des gangs. Malheureusement  qu’ils n’y avaient pas de frontière encore moins de barrage entre paris et sa banlieue.

La capital prend cette réalité en pleine face.

Mais biensur tout cela n’est que pur imagination de ma part.  

Partager cet article

Repost 0
Published by harent le varent - dans actualité
commenter cet article

commentaires