Overblog Suivre ce blog
Editer l'article Administration Créer mon blog

Présentation

  • : Le blog de harent le varent
  • Le blog de harent le varent
  • : Ces trois regles signifient littéralement : « Ne vois pas », « N'entends pas », « Ne parle pas ». Plus précisément, la doctrine citoyenne signifient « je ne dis pas ce qu'il ne faut pas dire », « je ne vois ce qu'il ne faut pas voir », et enfin « je n'entends ce qu'il ne faut pas entendre »
  • Contact

etre ou ne pas etre

je ne vois pas, ne parle pas et n'entend pas. je ne suis plus rien sinon je mexprime, alors voila l'occassion.

Recherche

20 décembre 2008 6 20 /12 /décembre /2008 21:35


La COTE d’IVOIRE pays de l’hospitalité, pays du grand visionnaire africain HOUPHOUET BOIGNY ou sa marque et ces vestiges sont encore très présent dans la capital Yamoussoukro sa ville natale.

Pour la petite histoire le pape jean Paul II à refuser de venir à l’inauguration de la basilique de Yamoussoukro du fait de son cout exorbitant dans uns pays fessant parie du tiers monde. C’est l’hospice qui manque de la variété, le Vatican c’est bien construit sur la pauvreté des autres. Mais il n’y a pas que le Vatican, qu’autre bâtiment religieux dans le monde c’est fait avec la sueur et l’argent de bien des pauvres. Quand je pense qu’une sculpture de ce pape se trouve  dans cette basilique, je trouve cela malheureux. Ce qui m’a choqué le plus dans cette basilique c’est de savoir que l’Architect et l’artiste qui a dessiné les fresques des passages de la bible, ont incorporé leurs visages dans ces mêmes fresques, c’est un sacrilège pour moi.

Aujourd’hui il n’y a pas que le Vatican qui vie bien des tourismes, les gens viennent des quatre coins du monde pour voir la beauté de la basilique de Yamoussoukro et ce ne serait certainement pas le Vatican qui allait amener cette apport d’argent.

Photo d’une belle ivoirienne qui pose devant la basilique après avoir prié son dieu en lui demandant grâce et que ses vœux se réalisent et que la cote d’ivoire soie en paix.

La cote d’ivoire n’est plus l’un des pays d’Afrique  les plus stables, aujourd’hui il subsiste un pays coupé en deux. D’un coté l’arme régulières, de l’autre les insurges appelé encore rebelle et entre les deux les casques bleus de la mission licorne commandait par les français.

Normalement il y aura des élections présidentielles dans le pays et les éléphants lieders vont s’affronter ; Bagbo, Soro, Bédié et Ado.

On pourrait penser que la guerre et les querelles ont de beaux jours encore en Cote d’Ivoire.

Mais le peuple ivoirien a l’espoir de jours meilleurs avec les élections, reunification du pays et repartir de l’avant comme au temps du père de la Nation.

Le chemin sera long et difficile car le plus souvent tous les chemin de l’Afrique mènent à la guerre. Mais aujourd’hui les ivoiriens sont fatigué et souhaite libérer leur pays, alors fessons leurs confiance.

Dans ce pays quand on se déplace il est difficile de faire la différence entre l’armée régulière et les insurgés, aucune d’entre eux n’utilise un uniforme unique on peut même les confondres.

La différence ce situe au niveau des barrages ; l’armée régulière vérifie les papiers d’identités et les insurgés demandes de payer un doit de passage.

Je trouve qu’il y a beaucoup trop d’arnaqueur, trop de magouille et de violence entre ivoirien pour changer positivement et rapidement ce pays.

Pour remédier au problème de leurs vies certaines travaille très dur pour gagner peu et dépenser le tout dans les maquis comme à la rue princesse.

Les stique mat de la guerre sont encore présent comme sur la photo


Les libanais sont bien implanté dans ce pays comme dans beaucoup de pays Africains, sous couvert de participer à l’économie du pays certains exploite la population. Les chinois sont aussi présent et la ou passe les chinois il n’y a plus de place pour les autres.

En Cote d’Ivoire les premiers coupables sont les premières victimes : la population ivoirienne.

Pour un aussi beau pays touristique, le secteur de l’hôtellerie à peu de chose prés est à refaire dans sa totalité.

A Abidjan les étrangers sont invités à résidé en centre ville au cas ou…… au cas ou sa chauffe. Mais le vrai contact avec la population se fait dans les villes limitrophes d’Abidjan comme Abobo ou Yopougon et surtout le marché de Diamé un vrai sac de nœud.

Dans ce pays il y a un tel mélange population que ce n’est pas étonnant qu’ils ont eu un problème avec l’ivoirité, mais en tout et pour tout ça reste un pays a visité et a connaître sa populations avant les élections biensur.

Partager cet article

Repost 0
Published by harent le varent - dans actualité
commenter cet article

commentaires