Overblog Suivre ce blog
Editer l'article Administration Créer mon blog

Présentation

  • : Le blog de harent le varent
  • Le blog de harent le varent
  • : Ces trois regles signifient littéralement : « Ne vois pas », « N'entends pas », « Ne parle pas ». Plus précisément, la doctrine citoyenne signifient « je ne dis pas ce qu'il ne faut pas dire », « je ne vois ce qu'il ne faut pas voir », et enfin « je n'entends ce qu'il ne faut pas entendre »
  • Contact

etre ou ne pas etre

je ne vois pas, ne parle pas et n'entend pas. je ne suis plus rien sinon je mexprime, alors voila l'occassion.

Recherche

27 août 2014 3 27 /08 /août /2014 08:21

Barack Obama a menacé de représailles l'État islamique (EI), après la décapitation du journaliste américain James Foley.

Barack Obama n’a pas menacé de représailles les Etats Unis d’Amérique (USA), après l’assassinat d’un jeune Negre « voleur et délinquant biensur » par la police blanche.

Au cours d'une intervention pleine d'émotion, le président des États-Unis a promis que «justice sera rendue» à James Foley, qui était retenu en otage depuis 2012.

«Extraire ce cancer afin qu’il ne se répande pas»

«Nous serons vigilants et implacables. Quand des Américains sont visés quelque part, nous faisons ce qui est nécessaire pour que justice soit faite», a-t-il mis en garde, appelant à «un rejet clair de ce type d’idéologies nihilistes».

Visiblement, quand un Américains Noir est visé et tuer dans son propre pays, cela n’a pas la même saveur, quand un Américains Blanc se fait décapiter à l’étrangers.

Le président américain a précisé avoir parlé à la famille de James Foley après cette exécution qui «choque la conscience du monde entier».

Le président Barack Obama a jugé qu'un groupe comme l'État islamique (EI), qui a revendiqué la décapitation d'un journaliste américain, était un "cancer" qui n'avait "pas sa place au XXIe siècle". "L'EI ne parle au nom d'aucune religion. Aucune religion ne dit de massacrer des innocents. Leur idéologie est creuse", a affirmé Barack Obama. Appelant "les gouvernements et les peuples du Moyen-Orient" à travailler ensemble pour "extraire ce cancer afin qu'il ne se répande pas", il a promis que les États-Unis, qui procèdent à des frappes aériennes en Irak depuis dix jours, continueraient à lutter contre ces djihadistes ultra-radicaux.

Depuis une dizaine de jours, le comté est le théâtre de tensions entre la communauté noire et les forces de l’ordre, après la mort de Michael Brown, un jeune Noir de 18 ans non-armé, tué de deux balles dans la tête à Ferguson, le 9 août 2014.

Le président américain n’a jamais précisé avoir parlé à la famille de Michael Brown après son exécution par la police qui "choque la conscience du monde entier".

Quoi de plus normal, il n’y a pas de photo, entre une famille Noir et une famille Blanche où une victime blanche et une victime nègre.

James Foley, qui à 40 ans était un reporteur expérimenté, avait notamment couvert le conflit en Libye avant de se rendre en Syrie, où il a couvert le soulèvement contre le régime de Bachar el-Assad pour le site d'informations américain GlobalPost, l'Agence France-Presse et d'autres médias.

Qui était Michael Brown ?? Bonne question, encore un nègre délinquant qui ne méritait pas que le Président Noir Obama se déplace pour porter un soutient à sa famille.

Dans un climat extrêmement tendu depuis le décès de Michael Brown à Ferguson, la mort controversée d’un autre jeune Noir américain tué par la police de Saint-Louis mettra-t-elle à nouveau le Racisme latente des USA ?

Aux Etats-Unis, les lois qui encadrent la légitime défense varient selon les Etats. Dans le Missouri, un citoyen est autorisé à se défendre en utilisant la force "meurtrière" s’il considère "raisonnablement qu’elle est nécessaire pour se protéger contre la mort, des blessures graves, ou tout crime par la force". Le magazine américain "The New Republic" précise ainsi que la loi favorise le tireur, qui "doit être acquitté par le tribunal quand il existe un minimum de preuves et de vraisemblances venant appuyer la légitime-défense".

Les événements dans le Missouri ont attiré l'attention des Américains sur les limites de la légitime défense des policiers et des doubles standards envers les individus de race noire. Selon le FBI, les forces de l'ordre tuent près de 400 personnes par an. Le cas de Michael Brown est donc loin d'être unique.

Des manifestations ont été organisées récemment à Los Angeles (Californie) et à Beavercreek (Ohio) avec le même credo : on exige des autorités qu'elles mènent une enquête sur les citoyens abattus par les policiers. Le 11 août, des policiers de Los Angeles ont tué Ezell Ford, 25 ans et sans arme, qui aurait des troubles psychologiques. Selon la version des autorités, cet Afro-américain avait attaqué les policiers et tenté de s'emparer de leur arme, alors que certains témoins indiquent que Ford n'avait montré aucune agressivité.

Le 2 août, selon les témoins, des patrouilleurs ont battu à mort Omar Abrego, 37 ans, qui a été arrêté pour excès de vitesse. La police de la ville a déclaré que cette homme de race noire avait pris la fuite, renversé un piéton et opposé une résistance pendant l'interpellation.

A Beavercreek, un policier a abattu John Crawford, 21 ans, dans un hypermarché Walmart, en prenant le fusil à air comprimé qu'il tenait entre ses mains pour une vraie arme à feu. /N

A QUAND OBAMA VA EXTRAIRE LE CANCERS DU RACISME DES USA ?

POURQUOI OBAMA N’APPEL PAS LES AUTRES PAYS DU MONDE, A CE BATTRE CONTRE LE RACISME ?

ISLAMOPHOBE OUI, RACISTE NON ???

Les fanatiques islamiques sont un cancer et un danger pour le monde et pas le racisme.

Partager cet article

Repost 0
Published by harent le varent
commenter cet article

commentaires