Overblog Suivre ce blog
Editer l'article Administration Créer mon blog

Présentation

  • : Le blog de harent le varent
  • Le blog de harent le varent
  • : Ces trois regles signifient littéralement : « Ne vois pas », « N'entends pas », « Ne parle pas ». Plus précisément, la doctrine citoyenne signifient « je ne dis pas ce qu'il ne faut pas dire », « je ne vois ce qu'il ne faut pas voir », et enfin « je n'entends ce qu'il ne faut pas entendre »
  • Contact

etre ou ne pas etre

je ne vois pas, ne parle pas et n'entend pas. je ne suis plus rien sinon je mexprime, alors voila l'occassion.

Recherche

27 août 2014 3 27 /08 /août /2014 06:45

Le politicien Français est une personnalité active dans le monde politique dans l’engagement de son intérêt. Il représente avant tout un parti politique et après un élu du peuple.

La vie politique en Française est régie par la Cinquième République depuis l'adoption de la Constitution française du 4 octobre 1958.

Depuis 1958, la France est une république constitutionnelle parlementaire à régime présidentiel. Le pouvoir exécutif est détenu essentiellement par le président de la République, un politicien comme les autres et n’ayant rien de plus que les autres, à part son intérêt. Il partage avec le Premier ministre et le gouvernement qu'il a nommé. Biensur, les intérêts personnels priment sur les intérêts du peuple. On peut aussi parler de régime de Mafia Politique. C'est un régime typiquement français car très rare dans le monde.

L’écart entre les Français et la classe politique se creuse et ne cesse de croître. «Nous atteignons des niveaux vertigineux que nous n'avons jamais connus», «87 % des Français considèrent que les responsables politiques se préoccupent peu ou pas du tout des gens comme eux. C'est hallucinant! Cela représente 6 points de plus par rapport à 2009. Nous approchons les 90 %, nous n'avions jamais connu une telle dégradation.». «Et cette défiance politique commence à diffuser sur d'autres registres, comme celui de l'économie, poursuit-il. 60 % des Français considèrent que leur situation financière va se dégrader dans les prochains mois, 65 % pensent que la situation du pays va se dégrader et 69 % considèrent que les entreprises françaises ne sont pas compétitives.»

Et voilà pourquoi :

Contrairement à ce que l’on peut penser, un politicien peut être un ennemi du peuple. De manière haute, lucide et conséquente. Non seulement gouverneurs sadiques et préfets tortionnaires et banquiers goulus, non seulement macrotteurs politiciens lèche-chèques et magistrats aux ordres, mais pareillement et au même titre, journalistes fielleux, académiciens goîtreux endollardés de sottises, ethnographes métaphysiciens et dogonneux, théologiens farfelus et belges, intellectuels jaspineux, sortis tout puants de la cuisse de Nietzsche ou chutés calenders-fils-de-Roi d'on ne sait quelle Pléiade, les paternalistes, les embrasseurs, les corrupteurs, les donneurs de tapes dans le dos, les amateurs d'exotisme, les diviseurs, les sociologues agrariens, les endormeurs, les mystificateurs, les haveurs, les matagraboliseurs, et d'une manière générale, tous ceux qui, jouant leur rôle dans la sordide division du travail pour la défense de la société des riches, tentant de manière diverse et par diversion infâme de désagréger les forces du Progrès - quitte à nier la possibilité même du Progrès - tous suppôts du capitalisme, tous tenants déclarés ou honteux du politicien pillard, tous responsables, tous haïssables, tous homme politique, tous redevables désormais de l'agressivité populiste.

Il faut balayer tous les obscurcisseurs, tous les inventeurs de subterfuges, tous les charlatans mystificateurs, tous les manieurs de charabia. Il ne faut pas chercher à savoir si ces messieurs sont personnellement de bonne ou de mauvaise foi, s'ils sont personnellement bien ou mal intentionnés, s'ils sont personnellement, c'est-à-dire dans leur conscience intime de Pierre ou Paul, profiteurs ou non, l'essentiel étant que leur très aléatoire bonne foi subjective est sans rapport aucun avec la portée objective et sociale de la mauvaise besogne qu'ils font de chiens de garde du capitaliste. (Discourt sur le colonialisme « du Politicien »).

Partager cet article

Repost 0
Published by harent le varent
commenter cet article

commentaires