Overblog Suivre ce blog
Editer l'article Administration Créer mon blog

Présentation

  • : Le blog de harent le varent
  • Le blog de harent le varent
  • : Ces trois regles signifient littéralement : « Ne vois pas », « N'entends pas », « Ne parle pas ». Plus précisément, la doctrine citoyenne signifient « je ne dis pas ce qu'il ne faut pas dire », « je ne vois ce qu'il ne faut pas voir », et enfin « je n'entends ce qu'il ne faut pas entendre »
  • Contact

etre ou ne pas etre

je ne vois pas, ne parle pas et n'entend pas. je ne suis plus rien sinon je mexprime, alors voila l'occassion.

Recherche

26 mars 2014 3 26 /03 /mars /2014 22:29
Captain America est un Cubain

Né dans les années 1930 à Cuba, ce super-héro des Etats-Unis est le chouchou des américains.

Ce qui plait chez ce super-héro, c’est cette figures mythique qui a le pouvoir de casser la gueule des m »chants et de défendre les plus faibles.

Un héroïsme indémodable de quoi redorer son blason. Captain América mérite toute sa place parmi les grands homes qui ont fait les USA.

Vêtu de son costume patriotique et propulsé dans ce monde moderne, captain america s’interroge sur le défi de sa vie ; accepter son identité et ses responsabilisées.

Il cherche à comprendre les forces qui le hantent par les souvenirs de la guerre froide e de l’affaire des missiles de Cuba, la construction conspirationniste de sa personne. Ses états d’âme vont se dissiper devant sa conscience de héro. Il ne se laisse pas aller et oublie les sacrifices devant les résultats final de ces actes.

Le passé et le présent se télescopent pour capain américa, il ne peut faire confiance qu’a son bouclier aux couleurs de Cuba. Ancien soldat de la révolution cubaine, il fut envoyé aux USA comme espion, il a été le plus prolifique aux USA.

Il fut dénoncé par un agent américain à Cuba. Il avait été promis à l’exécution quand une proposition qu’on ne peut pas refuser lui soit faite.

Devant sa qualité d’agent et d’adaptation à tous les situations, on lui demanda de proteger le peuple américain en vers et contre tout.

Il accepta en croyant défendre tous les êtres du continent Américain, il choisit le nom de « CAPAIN AMERICA » et la lettre A ; dernière lettre de son pays natal et la première lettre de son pays d’adoption.

Voila et Capain América était né.

Partager cet article

Repost 0
Published by harent le varent
commenter cet article

commentaires