Overblog Suivre ce blog
Editer l'article Administration Créer mon blog

Présentation

  • : Le blog de harent le varent
  • Le blog de harent le varent
  • : Ces trois regles signifient littéralement : « Ne vois pas », « N'entends pas », « Ne parle pas ». Plus précisément, la doctrine citoyenne signifient « je ne dis pas ce qu'il ne faut pas dire », « je ne vois ce qu'il ne faut pas voir », et enfin « je n'entends ce qu'il ne faut pas entendre »
  • Contact

etre ou ne pas etre

je ne vois pas, ne parle pas et n'entend pas. je ne suis plus rien sinon je mexprime, alors voila l'occassion.

Recherche

30 janvier 2014 4 30 /01 /janvier /2014 05:51

La circoncision consiste en l’ablation du prépuce qui est situé au bout du pénis.
C’est un geste rituel souvent pratiqué dans de nombreuses religions et pays. La circoncision est aussi utilisée pour des raisons plus rationnelles, médicales ou hygiéniques.

L’Assemblée parlementaire du Conseil de l’Europe a adopté la résolution 1952 classant cette ablation du prépuce parmi les « violations de l’intégrité physique des enfants ».

Il s’agit simplement d’assurer à tous les enfants leur intégrité physique. « Qu’un adulte se fasse circoncire, cela ne pose pas de problème. Mais cela en devient un quand on prend la décision pour autrui.

Un « problème théologique pour le judaïsme, car celui qui n’est pas circoncis ne peut pas être juif ».

Pour autant, la circoncision est une mutilation abominable, tout comme l’excitions.

Pratique culturelle, l’excision est considéré comme une atteinte à l’intégrité physique et à l’intimité des femmes. Un combat mondial s’est engagé sur la question pour mettre fin à cette tradition.

Cette croyance est loin de correspondre à la réalité, même si certains pays d'Afrique comme le Mali ou la Gambie sont les plus pratiquants en la matière. Excision et infibulation touchent encore 150 millions de femmes à travers le monde et 3 millions de femmes et de fillettes supplémentaires chaque année. La France compterait 30 000 femmes et jeunes filles excisées.

Cette tradition touche en effet 6 000 fillettes par jour dans des pays allant des Etats arabes à... l'Inde. En Europe et aux Etats-Unis également, jusqu'aux années 1930, on retrouvait de telles pratiques sur des jeunes filles, sous prétexte de prévention de la masturbation et de l'hystérie, voire, plus généralement, de maladies psychiques. "L'excision, tout comme l'infibulation, est pratiquée par des animistes, des catholiques, des coptes, des juifs, des musulmans, des protestants", souligne la sociologue Isabelle Gillette, tout en précisant que, pour autant, aucune religion, ni même l'Islam, contrairement à certaines croyances, n'a jamais imposé l'excision dans ses lois.

En Europe, quelques pays ont interdit explicitement l’excision sur leur territoire, la Suisse depuis 1982, la Suède depuis 1983 et le Royaume-Uni depuis 1985, mais ces lois ne sont jamais appliquées dans ces pays. La France, quant à elle, ne dispose pas de loi explicite contre l’excision mais cette pratique est combattue devant les tribunaux depuis 1982.

Un tribunal allemand a jugé que la circoncision est un acte criminel, et un parti politique norvégien a proposé une loi visant à interdire cette pratique religieuse.

La circoncision non médicale, pratiquée par les juifs et les musulmans, cause des lésions corporelles, et par conséquent, est un crime, a statuée un tribunal de Cologne.

En France, le Conseil d’Etat a estimé en 2004 que la circoncision est une « pratique religieuse dépourvue de tout fondement légal mais néanmoins “admise” ».

Partager cet article

Repost 0
Published by harent le varent
commenter cet article

commentaires